Che materia stai cercando?

Analisi - Les amours de Psychée et Cupidon, J. La Fontaine

Analisi dell'opera di Jean de La Fontaine basati su appunti personali del publisher presi alle lezioni della prof. Preda dell’università degli Studi di Milano - Unimi, facoltà di lettere e filosofia, Corso di laurea in lingue e letterature straniere. Scarica il file in formato PDF!

Esame di Letteratura francese docente Prof. A. Preda

Anteprima

ESTRATTO DOCUMENTO

la nudité de l’homme, le secret des dieux. Psyché craint de coucher avec un monstre, issu d’un malentendu

sur le sens de l’oracle, fiction créée par la jalousie ou par la peur

Pour définit le ton de l’œuvre et le gout du public, la Préface utilise trois notions : le galant, la plaisanterie,

la badinerie (poètes mondains, spécialistes du mot d’esprit, de l’épigramme gracieuse et piquante avec un

ton enjoué).

L’ATELIER DU RECIT

Les poèmes rompent la continuité graphique et rythmique de la prose pour y introduire des accents plus

recherchés. Longues pièces en alexandrins à rimes plates ou morceaux brefs et irréguliers, entrainent à leur

tour des niveaux de style différents.

Choisir un style singulier (histoire, roman ou poésie) ce serait réduire la richesse de la matière, ou risquer

de déplaire à une partie du public. Mais les jucstaposer signifie tomber dans une incohérence au bon gout.

Il passe donc à un style nouveau qui contienne plusieurs voix. Il utilise le terme de « tempérament », qui

appartient au vocabulaire de la musique : altération des intervalles pour éviter les dissonances. Il

appartient même à la langue de la médecine : composition, dans le corps, des quatre liquides élémentaires.

L’analogie est claire : l’organisme réalise le mixage et l’équilibrage des tendances adverses, comme en

littérature un sujet varié demande un style composite. Les images et les épisodes dans lequel le récit

thématise son propre fonctionnement ne se détachent pas de la cohérence de l’histoire. Toute une

poétique accompagne l’intrigue.

Le débat central des quatre amis et leurs interventions critiques reprennent la question du

« tempérament ». Parmi les trois auditeurs de Poliphile (qui est un artiste du mixage) on retrouve trois

personnages qui incarnent les trois piliers de la littérature classique :

• Ariste : défend le plaisir des larmes et la noblesse de la compassion. Il défend la tragédie.

• Gélaste ; il préfère le rire. Il défend le comique.

• Acante : il aime les baux paysages, il a l’âme tendre et mélancolique. Il peut être associé à l’élégie

ou à la pastorale.

...

Les amis n’incarnent pas seulement le débat des genres, ils jouent aussi les rôles de l’auteur, des lecteurs et

illustrent l’importance décisive du public dans la genèse de l’œuvre. Fidèle à la logique de son projet

réflexif, La Fontaine installe ses personnages dans un monde qui ressemble à un musée, et multiplie

l’évocation d’œuvres d’art, comme pour exhiber le statut même du récit. Le texte doit se montrer comme

produit de l’art, afin que le public ne puisse oublier que l’objet de son plaisir est d’abord un objet

esthétique. La Fontaine favorise la participation émotive, le bon lecteur est un esprit clairvoyant qui sait

diriger son attention sur la qualité de l’écriture.

LE JE NE SAIS QUOI

La Fontaine est un virtuose de la simplicité affectée, de l’ignorance savante. Il sollicite l’intelligence. Quand

Psyché illumine le corps de Cupidon, il apparait détendu avec une pose douce. La beauté réside dans

l’harmonie et la proportion des formes. Fondée sur des règles et des calculs, elle crée le plaisir par des

qualités rationnelles : la symétrie, la clarté. L’esthétique de la grâce rejoint ainsi le naturel, la négligence

savante mais implique aussi un certain ton, celui de la gaieté. La spontanéité s’exprime dans la liberté de

l’artiste qui semble s’abandonner à sa fantaisie. Le style de la gaieté dépend des règles.

L’épisode de Myrtis et Mégano reflète l’opposition de la beauté et de la grâce. Mégano était belle mais pas

assez jolie pour inspirer l’amour ; Myrtis, au contraire, n’a pas des lignes aussi harmonieuses, et pourtant,

elle a le charme qui plait. La grâce à des formes imparfaites, mais il lui manque ce qui détermine son attrait

et elle laisse quelque chose à deviner, elle ouvre un espace à l’imagination. La beauté, au contraire,

multiplie le désir parce qu’elle donne à rêver. L’incomplétude est le ressort qui anime la vie de l’esprit et

stimule l’appétit des sens. Psyché en voulant satisfaire toute sa curiosité, risque de bloquer le progrès de

l’âme.

Le mariage de Psyché et Cupidon donnera la vie a Volupté, qui entretien le sentiment d’une absence et

inculque aux hommes l’envie, qui est aussi la vie.

Pour dynamiser la lecture et soutenir l’intérêt du public, il faut laisser toujours un vide à combler. L’amour

et la lecture sont des actes de désir, les deux faces d’une même expérience érotique. On peut voir en

Cupidon une figure de l’auteur et en Psyché, une image du lecteur. Si on n’a plus rien à souhaiter, nous

nous ennuierons.

Cupidon et Poliphile cherchent à éveiller la curiosité et déchoient l’attente. A’ travers les omissions de

Poliphile, La Fontaine met en œuvre le ressort essentiel de sol art de plaire : laisser entendre qu’il y a des

restes. La description de Versailles illustre cette stratégie : au moment où La Fontaine écrit son livre, le

parc, la Grotte de Thétis et les bassins sont inachevés. Il remplit les vides, il fait d’un chantier une œuvre

accomplie. Sa lecture de Versailles montre comment l’imagination donne forme au possible. Le texte flotte

entre deux territoires : si le « tempérament » est une recherche d’harmonie et de synthèse, il se réalise à

travers des glissements. Le monde de métamorphose ressemble à celui du rêve.

I - La Dédicace

Marie-Anne Mancini est la plus jeune des nièces de Mazarin et elle est la dernière à rejoindre la tribu de

son oncle à la fin de l’année 1655. Elle attire l’attention de la Cour par sa grâce et la vivacité de son esprit.

Puis elle épouse le duc de Bouillon. La Fontaine sera toujours bien accueilli dans le salon de Bouillon. Le

choix de la dédicataire accepte plusieurs hypothèses :

1. La Fontaine est à prendre à la lettre : livre et dédicace ne sont que de simples marques de

reconnaissance pour des bienfaits passés.

2. Selon le code implicite de la pratique des dédicaces, La Fontaine sollicite une gratification de la

part de Bouillon. L’histoire ne dit pas s’il l’a obtenu

3. Une année après la parution de Fables, La Fontaine cherche encore à obtenir une gratification

royale. Le duc est bien placé pour intercéder en faveur du poète. L’évocation de Versailles dans

Psyché, l’éloge de son dieu (roi-soleil), donnent appui à cette dernière explication

4. L’éloge de la duchesse donne la « clef esthétique » du livre : nouvelle Vénus elle-même, Mme de

Bouillon fait figure d’emblème de la poétique et de la thématique de la grâce.

II – Quatre amis

Les noms des quatre amis sont des pseudonymes d’explication, mais qui n’apportent rien à notre

compréhension de l’œuvre. On peut interpréter les quatre amis comme des personnifications de différents

genres littéraire.


PAGINE

6

PESO

326.09 KB

AUTORE

Amb.pan.

PUBBLICATO

7 mesi fa


DETTAGLI
Corso di laurea: Corso di laurea in lingue e letterature straniere
SSD:
Università: Milano - Unimi
A.A.: 2018-2019

I contenuti di questa pagina costituiscono rielaborazioni personali del Publisher Amb.pan. di informazioni apprese con la frequenza delle lezioni di Letteratura francese e studio autonomo di eventuali libri di riferimento in preparazione dell'esame finale o della tesi. Non devono intendersi come materiale ufficiale dell'università Milano - Unimi o del prof Preda Alessandra.

Acquista con carta o conto PayPal

Scarica il file tutte le volte che vuoi

Paga con un conto PayPal per usufruire della garanzia Soddisfatto o rimborsato

Recensioni
Ti è piaciuto questo appunto? Valutalo!

Altri appunti di Letteratura francese

Letteratura francese 1
Appunto
Riassunto - Les amours de Psychée et Cupidon, J. La Fontaine
Appunto
Analisi - Hécatombe à Diane, A. D'Aubigné
Appunto
Riassunto esame Glottologia, prof. Bonfadini, libro consigliato La Linguistica: Un Corso Introduttivo, Berruto, Cerruti - cap. 5
Appunto