Che materia stai cercando?

10. La Pléiade

Il documento comprende gli appunti presi a lezione, più studio individuale su testi cartacei. Il documento è completamente in francese.
Non è da considerarsi come documento ufficiale emanato dall'Unical e/o dalla Prof.ssa A. Naccarato.
Bibliografia:
Lagarde - Michard, "XVIe Siècle", Francia, Bordas, 2015.
Bonini - Jamet - Bachas - Vicari, "Écritures...",... Vedi di più

Esame di Letteratura francese I docente Prof. A. Naccarato

Anteprima

ESTRATTO DOCUMENTO

10. La Pléiade

La Pléiade a été un phénomène poétique fondamental qui a déterminé

l’évolution de la poésie du XVIe siècle ; cela se développe entre 1549 et 1560.

Ce nom voit un tripartisme, vu qu’il se réfère à 3 éléments qui ont en commun le

numéro 7 :

Les sept étoiles de la constellation du Taureau ;

 Les sept poètes d’Alexandrie qui vivaient au IIIe siècle av. J. – C. et qui

 ont inventé le vers alexandrin (dodécasyllabe, 12 syllabes) ;

Les sept poètes français du XVIe siècle qui brillaient comme les

 étoiles du Taureau. le prince

L’initiateur de ce phénomène a été Pierre de Ronsard, connu comme

des poètes ; mais il y a des précurseurs qui l’avaient déjà préparée, comme,

Jacques Peletier, théoricien de la poésie et pète en même temps, qui avait

traduit des œuvres du passé (ex. L’Art poétique d’Horace) et qui soutenait la

langue française, en effet il écrivait en français ; il a élaboré des idées reprises

par les poètes de la Pléiade, car il réfléchissait sur la poésie et de même les

poètes de la Pléiade ; sa doctrine a influencé beaucoup Ronsard. Ce poète a

cherché à encourager les poètes à renouveler la poésie.

Pour cette raison, les poètes avaient une grande ambition : défendre et

valoriser la langue française, en détruisant le latin et en méprisant les

classiques. Ils s’inspiraient à l’Italie, ils ont redécouvert les classiques, mais ils

ont, voire, loué la langue française, en la considérant comme langue littéraire.

La culture gréco-latine a acquis une grande importance grâce à Jean Dorat,

grand helléniste, maître aimé et admiré, qui connaissait la langue grecque et la

Collège de Coqueret

culture ancienne ; il dirigeait le à Paris, qui était un centre

fondamental pour la formation des poètes de la Pléiade ; Ronsard et Du Bellay se

sont formés ici, en effet ils se sont rencontrés en 1547. Les jeunes apprenaient

les langues anciennes, mais aussi la langue italienne et la culture italienne ; ces

poètes pouvaient établir un lien avec Dante, Boccace, Pétrarque e l’Arioste. En

étudiant les grands des littératures étrangères, les aspirants poètes cherchaient

à élever la langue et la culture française. Ronsard a créé un groupe qui a pris un

nom belliqueux, la Brigade, ce nom reflétait leur enthousiasme et leur ardeur.

Défense et Illustration de la Langue Française

En 1549, Du Bellay a publié la , vue

comme une véritable déclaration de guerre cotre les poètes modérés ; c’était le

Manifeste Poétique de la Pléiade, qui regroupe toutes les idées des poètes qui en

Préface

faisaient partie, contenues dans la de l’œuvre. Le but était celui de

défendre la langue française et de lui donner une littérature.

Défense

La invitait les artistes et les autres poètes à utiliser la langue française,

en supplantant le latin, utilisé encore par les savants ; Du Bellay disait que le

français était une langue pauvre, mais on pouvait l’enrichir en ajoutant/créant

des termes nouveaux. l’Olive,

De même en 1549, Du Bellay a publié qui constituait son premier recueil

Odes.

de sonnets ; Ronsard a publié les

Tous ces poètes commençaient à critiquer la poésie de la cour et les mécènes

(Ex. Saint-Gelais faisait partie des poètes de la cour) ; Ronsard s’est disputé

beaucoup avec ceux qui se concédaient à la cour, mais il s’est disputé, aussi,

er

avec François I ; même s’ils avaient ces idées révolutionnaires, Ronsard-même

er

est devenu le poète principal de François I ; ces poètes ont dû renier leurs

idéaux de liberté, car ils étaient tous pauvre : la poésie n’était pas suffisante

pour gagner assez d’argent pour bien vivre.


ACQUISTATO

1 volte

PAGINE

3

PESO

21.62 KB

PUBBLICATO

6 mesi fa


DESCRIZIONE APPUNTO

Il documento comprende gli appunti presi a lezione, più studio individuale su testi cartacei. Il documento è completamente in francese.
Non è da considerarsi come documento ufficiale emanato dall'Unical e/o dalla Prof.ssa A. Naccarato.
Bibliografia:
Lagarde - Michard, "XVIe Siècle", Francia, Bordas, 2015.
Bonini - Jamet - Bachas - Vicari, "Écritures...", vol. 1, Novara, Valmartina, gennaio 2012.


DETTAGLI
Corso di laurea: Corso di laurea in lingue e culture moderne
SSD:
Università: Calabria - Unical
A.A.: 2018-2019

I contenuti di questa pagina costituiscono rielaborazioni personali del Publisher poisondehaine di informazioni apprese con la frequenza delle lezioni di Letteratura francese I e studio autonomo di eventuali libri di riferimento in preparazione dell'esame finale o della tesi. Non devono intendersi come materiale ufficiale dell'università Calabria - Unical o del prof Naccarato Annafrancesca.

Acquista con carta o conto PayPal

Scarica il file tutte le volte che vuoi

Paga con un conto PayPal per usufruire della garanzia Soddisfatto o rimborsato

Recensioni
Ti è piaciuto questo appunto? Valutalo!

Altri appunti di Letteratura francese i

6. Analyse - La Concorde de deux langages, J. de Belges
Appunto
3. Clément Marot
Appunto
4. Analyse - Le Dizain de Neige, C. Marot
Appunto
8. L'École Lyonnaise
Appunto