Erectus 1122 punti

LA DOCTRINE NATURALISTE

Le terme naturalisme a des origines anciennes. Il désignait, au XVIII siècle, le peintre qui rejetait les sujets historiques, mythologiques ou allégoriques et préférait imiter les formes de la nature. Émile Zola l’adapte à la littérature dans la préface à la deuxième édition de son roman Thérèse Raquin; puis réunissant chez lui les écrivains qui se intéressent à cette nouvelle méthode, il donne lieu au groupe de Médan, école naturaliste qui, en 1880, publie un recuil collectif de nouvelles, soirées de Médan. Zola expose sa doctrine dans le roman expérimental: comme les réalistes, les romanciers naturalistes puisent leurs sujets dans la vie quotidienne; ils y ajoutent une conscience positiviste et l’application dans la creations littéraires des méthodes scientifiques (observation et expérimentation sont les mots-clés de la théorie zolienne). Pour camper leurs personnages, ils font intervenir les lois de l’hérédité et les conditionnement du milieu. Le regard naturaliste est objectif, l’écrivain a pour but de peindre, de découvrir les plaies sociales et d’en chercher les causes. La tendance naturaliste fini face aux recherches des symbolistes et à la remise en cause du rôle de la science et de ses réussites.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email