Nicky83 di Nicky83
VIP 5230 punti

INTRODUCTION AU REALISME

Dans le Réalisme, la préoccupation du Romantisme continue. Il n’y a pas une fracture nette entre le Romantisme et le Réalisme qui continue la sensibilité du Romantisme qui termine vers le 1848-1850.

Du point de vue littéraire, déjà à partir des années ’30, nous trouvons deux grands écrivains français, Balzac et Stendhal, qui ouvrent le point de vue du Réalisme. Ils changent en peu les caractéristiques du Roman que nous avions analysé avec le Romantisme. On va vers un autre type de Roman.

Finalement, avec Flaubert, il y a vraiment l’éclat du Réalisme.

Le Réalisme, c’est un mouvement qui se réalise dans le roman. Il n’y a pas de poésie réaliste. C’est une continuation du Romantisme, mais on se tourne toujours un plus vers la réalité, on l’analyse d’une manière toujours plus précise. Et cela c’est un aspect que nous avons déjà vu dans le roman social (par exemple : « Les Misérable » où Hugo analyse la Société). Le Réalisme cherchait d’être le plus objectif possible, ils photographiaient la réalité.

Les caractéristiques du Réalisme.

Il s’oppose dans quelques sorts au Romantisme, mais ils ont quelques choses en commun. On ne passe jamais d’un mouvement à l’autre avec une nette fracture. Les caractéristiques se mêlent. Flaubert aussi présent encore les caractères romantiques, comme Madame Bovary.

Il y a aussi des différences:

- Analyse, représentation de la réalité. Les Réalistes réagissent contre le Romantisme et contre la préoccupation qui s’adressait à des problèmes personnels. Il y a une réaction contre le sentimentalisme, le lyrisme, les effusions personnelles et la centralité du « moi ». Les préoccupations sont différentes. Les écrivains ne veulent plus se soucient des problèmes personnels. Leur préoccupation s’adresse à la Société, à l’époque où ils vivent. Le roman politique et social continue et ils s'agent surtout à la Société, plus en psychologie. Ils analysent parce qu’ils veulent décrire la réalité et être « Réaliste »! « Analyse » ne veut pas dire « interprétation », mais c’est un point de vue objectif, de la manière la plus objective possible.

- Objectivité. Comme on a déjà dit, l’objectivité est le but principal du Réalisme. Ils représentent la réalité des classes sociales plus basses et pauvres et pas celle de la haute-bourgeoisie e des plus riches classes sociales. Dans ces romans on trouve beaucoup des descriptions et nous trouvons des descriptions de milieu différent. Balzac par exemple décrit une sal à manger, pour les ouvriers, avec des particuliers minutieuse, tous les décors délabres et sals. On parle des ouvriers et des artisans. Il y a aussi un renversement de l’idée romantique de l’amour qui devient le rapport avec la prostitue. Tout est décrit par son aspect plus bas. Réalisme = Faire vrai!

- Documentation. Pour faire cela, l’écrivain doit se documenter. Il photographie la réalité, il doit se documenter. Ils inventent des personnages qui reflètent toujours des types sociaux. Ils ont une valeur parce qu’ils représentent l’avarice, etc. Ils représentent un certain type d’une certaine classe sociale. Donc ils se documentent pour mettre en scène des personnages qui sont réellement sociaux.

- Types sociaux: dénonciation de la bourgeoisie (la bonne société). On l’accuse d’égoïsme, d’hypocrisie, d’avoir de préoccupations exagérées pour l’argent. Par contre on parle de malheur du people et du prolétariat.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email