r25 di r25
Ominide 969 punti

Le naturalisme

Zola devient bientôt le chef du groupe. C’est lui qui utilise pour la première fois en 1866 l’étiquette ‘’naturaliste’. Le Naturalisme prolonge le Réalisme et pousse à l’extrême toutes les caractéristiques du réalisme mais il va plus loin. Non seulement le roman est le lieu où on présente la société et la réalité telle qu’elle est mais il est aussi un champ d’investigation où tous les mécanismes de cette société sont analysés scientifiquement. La précision est encore plus totale. Zola a lu Darwin est-il partage son idée de la sélection naturelle pour la vie. Zola se base sur les théories de Darwin qui lui indiquent que la société est comme la nature, gouvernée par la loi de la lutte pour la vie et de la sélection naturelle, la loi du plus fort. Zola a lu Taine et il en a retenu le principe de la détermination de l’individu par la race, le milieu, le moment historique. L’homme est influencé par 1- son corps, 2- son tempérament, 3- ses instincts et 4- le milieu où il vit. L’homme n’est pas une abstraction, il ne vit pas ‘’dans le vide’’, mais dans un milieu bien précis. Selon le milieu où l’homme vit, il des caractéristiques bien précises, il a des vices, des défauts, qui peuvent être aggraves par le milieu ou l’homme vit. Son comportement n’est déterminé ni par la Providence ni par la raison mais par les influence du milieu et des instincts. L’individu a tendance à satisfaire ses désirs et à aggraver ses défauts, à se comporter d’une certaine manière en fonction du milieu où il se trouve. Voilà pourquoi le romancier (quand il décrit les personnages de ses œuvres) doit tenir compte du milieu à l’influence duquel l’homme ne saurait pas se soustraire. Zola veut un romancier expérimental. Donc il applique au roman les méthodes des sciences expérimentales : pour lui,l’homme est soumis au déterminisme universel. Les sentiments, les caractères, sont rigoureusement prédestinés par le milieu et par des lois (hérédité en particulier) analogue à celles qui régissent la biologie et la physiologie, voilà pourquoi le roman a des rapports avec la médecine. Le romancier, influencé par les médecins, les savant, doit être un expérimentateur qui formule des lois et qui contrôle des hypothèses.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
×
Registrati via email