Che materia stai cercando?

Appunti di Lingua francese II Appunti scolastici Premium

Appunti molto accurati per l'esame di Lingua francese II con il prof. Perilli Fabio a.a.2015-16 basati su appunti personali del publisher presi alle lezioni del prof. Perilli dell’università degli Studi Napoli L'Orientale - Unior. Scarica il file in formato PDF!

Esame di Lingua francese II docente Prof. F. Perilli

Anteprima

ESTRATTO DOCUMENTO

Hadron: particule chimique susceptible d’interaction forte

Lorsque les langue de spécialité ne créent pas un mot spécifique, elles ont recours aux mots polysémique du

lexique commun.

Chapeau: les parties solides du raisin (rafles, pépins, pellicules) qui macèrent lors de la fermentation et

remontent à la surface.

Dans les autres cas, meme si l’ambiguité reste possible au moment de l’énonciation:

l’ambiguità non sempre può venire automaticamente rimossa.

Qu’est-ce que c’est que tous ces canards? (dit devant un lac en écoutant de la musique)

La plupart du temps, le lexème polysémique passe en discours et se monosémise:

Oh, j’ai vu un canard! (monosémie)

Oh, j’ai entendu un canard! (animal ou fausse note d’un instrument à cuivre ou à vent)

J’étudie les canards de Lorenz le biologiste (animal)

J’entends les canards de Louis Armstrong le saxophoniste (plutot les fausses notes que les animaux dans son

jardin)

J’ai lu un canard (le journal)

Quindi in una dimensione di parole, l’ambiguità viene meno ma un margine di ambiguità può verificarsi se il

locutore non seleziona delle unità lessicali che consentano la monosemia.

Le reseau qui s’établit entre certaines unités lexicales au moment de la contextualisation sera appelé

isotopie.

L’isotopia è una rete semantica che si stabilisce tra parole all’interno di uno stesso contesto

L’isotopie est un procédé sémantique qui désigne la présence d’un meme sème dans plusieurs termes d’un

texte, ce qui permet de les relier entre eux.

L’isotopia è una relazione semantica che lega più unità lessicali che si trovano all’interno di uno stesso contesto

e che condividono un sema

Par exemple:

entre canard et biologiste, il existe une isotopie animale, alors qu’entre canard et saxophoniste, l’isotopie est

musicale.

C’est donc le phénomène isotopique qui fait que le lexème se monosémise en discours.

LES HOMONYMES

Homonyme se dit d’un mot qui se prononce (homophone) ou s’écrit (homographe) de la meme manière

qu’un autre mais qui n’a pas le meme sens.

Donc il existe deux sortes d’homonymes: les homographes et les homophones

18/11/15 (12 LEZIONE)

Dictée: Les yeux ouverts

C’était un jeu entre mon père et moi. Nous nous sommes amusés à chercher ce qu’on pouvait faire avec ces

quelques lettres. Parce-que c’était mon père qui m’offrait cet espèce de cadeau de Noel qui était la

publication de mon poème sur Icar, il m’a dit: ‘’Préfères-tu prendre un pseudonyme?’’ J’ai répondu: ‘’Oui,

bien sur’’. D’abord cela vous éloigne de la tradition familale, à supposer qu’il y en ait une ou en tout cas des

entraves familiales: on est libre. Et naturellement il ne pouvait qui s’accorder à cette idée. Alors nous avons

cherché, nous nous sommes amusés à faire des anagrammes du nom de Crayeneaur et après une soirée

agréable, déplaçant les mots, les lettres sur une feuille de papier, nous sommes tombés sur Yourcenar.

Familier: di viso familiare ecc. vs Familiale: familiare come parentela

Dire che tipi di antonimi sono:

grand/petit GRADABLES

riche/pauvre GRADABLES

Sono gradables perché possono essere collocati su una scala: da piccolo a grande o viceversa con dimensioni

intermedie.

aquitter/condamner RECIPROQUES CONTRADICTOIRES

Sono contradictoires perché la scelta di uno esclude l’altro: l’assoluzione esclude la condanna

supérieur/inférieur GRADABLES RECIPROQUES

Sono reciproques perché c’è un rapporto di reciprocità: c’è qualcosa che è inferiore rispetto a qualcosa che è

superiore. E in questi rapporti di reciprocità richiedono l’inversione degli antonimi in base alla funzione svolta

di soggetto o complemento oggetto

présent/absent CONTRADICTOIRES

père/fils RECIPROQUES

classico es.di antonimi reciproci che legano unità lessicali che rivelano vincoli di parentela ed anche qui si

verifica la modificazione della struttura sintattica

beau/laid GRADABLES

acheter/vendre RECIPROQUES

devant/derrière GRADABLES RECIPROQUES

Rappresentare sotto forma d’albero la polisemia di ‘’perroquet’’

La polisemia è quella caratteristica che riguarda le unità lessicali che può essere rappresentata graficamente, è

la proprietà di un unità lessicale di avere più sensi. Lo schema ad arborescenza è stato ideato dai due linguisti

americani Katz e Fodor per la parola canard.

1) Oiseau grimpeur au plumage vivement coloré, à gros bec très récourbé, capable d’imiter la parole

humaine

2) Mélange de pastis et de sirop de menthe

3) Mat grée sur une hune

4) Port-manteau sur pied à patères courbes

PERROQUET

nom

+ materiel

+ animé - animé

+ potable - potable

oiseau liqueur/lacor/ mat porte-manteau

grimpeur

Analysez les deux synonymes ‘’plonger’’ et ‘’tremper’’ à l’aide du Petit Robert.

L’analisi semica si adatta molto bene all’analisi dei sinonimi, perché permette di capire le sfumature di

significato, di percepire i tratti semantici in comune e quelli positivi e di comprendere le differenze semantiche

infatti i sinonimi sono legati da una relazione semantica di equivalenza in cui c’è condivisione di semi ma la

sovrapposizione completa dell’area semantica dei sinonimi non è sempre presente ma è raro. I sinonimi

possono spesso rivelare questo particolare legame in determinati contesti ma non in altri. I sinonimi a livello di

langue possono esserlo a livello di parole soltanto in determinati contesti. Es. Plonger e Tremper sono già in

possibile sinonimia perché i sinonimi si manifestano sempre tra elementi appartenenti alla stessa categoria

grammaticale (entrambi transitivi).

PLONGERv.tr. faire entrer dans un liquide, entièrement (immerger) ou en partie (baigner, tremper). Es.

Plonger les mains dans l’eau.

Plonger ha come significato principale: immergere. Il dizionario dice che plonger e tremper possono essere

sinonimi nel momento in cui si fa penetrare in un liquido, solo parzialmente, qualcosa o qualcuno e riporta la

fraseologia (insieme di esempi).

Ce verbe, est aussi intransitif avec plusieurs sens

TREMPERv.tr. faire entrer (un solide) dans un liquide pour imbeber, enduire. Es. Tremper une

compresse dans l’eau.

Tremper ha come significato principale: inzuppare. Un altro significato: sciogliere, ecc. qui ha la sinonimia con

plonger

Ce verbe, est aussi intransitif Des fleurs qui trempent dans l’eau d’un vase

a) Plonger et Tremper sont des verbes polysémiques et ils sont substituables dans ce type

d’environnement syntaxique: Sujet+verbe+objet Il a plongé la tete dans l’eau; Il a trempé les

haricots dans l’eau.

Tous les deux admettent un emploi pronominal

Se plonger se plonger dans l’eau, dans la mer

Se tremper se mettre dans l’eau

b) Plonger et Tremper ne sont pas substituables l’un à l’autre. À cause de leur polysémie, on se borne à

décrire seulment quelques contextes d’occurrence concernant le verbe plonger:

Enforcer une arme: Plonger un poignard dans le coeur de quelqu’un; Tremper un poignard dans le

coeur de quelqu’un

Mettre enfoncer (une partie du corps) dans une chose creuse ou molle: plonger la main dans sa poche;

Tremper la main dans sa poche

c) Il y a aussi des emplois figés:

Plonger et Tremper forment des syntagmes figés où toute commutation est bloquée.

Etre plongé dans sa douleur, dans ses pensées

Etre trempé dans sa douleur, dans ses pensées

Tremper ses lévres dans une boisson

Plonger ses lévres dans une boisson

Quindi i sinonimi che hanno molti aspetti in comune, presentano contesti di natura sintattica

(locuzioni, strutture fisse, contesti di occorrenza) dove c’è incompatibilità, e quindi non sono sempre

perfettamente sostituibili da un punto di vista semantico.

23/11/15 (13 LEZIONE)

LES HOMOPHONES ET LES HOMOGRAPHES

Les homophones sont des mots de sens différent mais de prononciation identique

Ver [v3r] Verme

Vers [v3r] Verso

Vert [v3r] Verde

Verre [v3r] Bicchiere

Les homographes sont des mots de sens et de prononciation différents, mais de meme ortographe

Fils [fis] Figlio

Fils [fil] Fili

Les homophones homographes sont de prononciation identique et de meme ortographe, mais de sens

différent

Après avoir bu une petite mousse, le jeune mousse est sur le pont

HOMONYMIE ET POLYSEMIE

D’habitude, la différence entre polysémie et homonymie se base l’origine de l’etymon

Les verbes louer (adresser des louanges) et louer (prendre en location) sont deux homonymes car ils ont une

étymologie différente: laudare e locare.

Le mot pièce a plusieurs acceptions (monnaie, document, oeuvre théatrale, chambre d’appartement) mais

un seul étymon pour toutes ses acceptions. Il s’agit d’un mot polysémique

Les dictionnaires présentent les homonymes par des entrées distinctes alors que les différentes acceptions

d’un mot polysémique sont numératées.

Le critère étymologique toutefois n’est pas toujours fiable. Lorsque l’évolution sémantique d’un mot est forte

, il peut arriver que la polysémie du meme mot éclate en homonymie.

C’est le cas du verbe voler. Au milieu du XVI siècle, il commence aussi à exprimer le sens de dérober, jusqu’à

séparer les deux sens et à faire de sorte que le mot voler de polysémique se transforme en homonymique.

Malgré un étymon commun, le verbe recouvre synchroniquement deux homonymes: voler dérober et voler

voltiger dans l’air. LA PARONYMIE

Les paronymes sont des lexèmes datés d’une similitude formelle mais sémantiquement distincts. Les

paronymes sont différents des homophones parce-qu’ils ne se prononcent pas de la meme manière. Ils ne

sont pas non plus des synonymes.

CONJONCTURE (situation)

PARONYMIE CONJECTURE (série de questions complexes)

Sujetion: servitude Suggestion: conseil

Mule: chaussure d’intérieur, animal Moule: forme, mollusque

Cette ressemblance des formes a des conséquences sémantiques. La distinction de sens n’est plus aussi

accusée et il y a une tendance latente à une sorte de fusion allant vers un polysémie.

Ainsi,

Un jour ouvrable n’est pas un jour où les magasins sont ouverts, comme le pensent la plupart des gens, mais

un jour où l’on travaille, ouvrable à la meme origine qu’ouvrage et ouvrer (le verbe travailler en ancien

français) LES CHANGEMENTS DE SENS D’UN MOT

Un mot peut changer de sens en diachronie ou en synchronie.

Le point de vue diachronique prend en considération l’évolution sémantique du mot polysémique à travers

l’ordre d’apparition chronologique des acceptions.

TFL-Rideau-Etymol et Hist. 1.1436 ridel <<pièce d’étoffe (généralement plissée) tendue pour cacher, abriter

quelche chose>> (B. du comité Trav.hist, 1919, p.192)

Du point de vue synchronique, on condisère les relations qui existe entre les différentes acceptions du mot

polysémique.

Ces passages peuvent etre bien expliqués par la soi-disant théorie des tropes qui remonte à l’Antiquité

classique.

Dumarsais en aborde l’étude dans son célèbre traité Des tropes ou des différents sens (1730)

Les tropes sont des figures par laquelles on faut prendre à un mot, une signification qui n’est pas précisèment

la signification propre de ce mot.

Il est possible donc de distinguer un sens propre d’un mot et le sens figuré (le sens obtenu par figure) appelé

aussi sens second ou sens dérivé.

Les changements de sens peuvent etre essentiellement rapportés à trois tropes: la métaphore, la

métonymie et la synecdoque.

La métaphore est un trope qui implique une relation analogique de ressemblance.

Ex. C’est un lion

Sens propre A: animal Sens figure B: personne forte et courageuse

Ex. C’est un agneau

Sens propre A: animal Sens figuré B: personne douce et tendre

Ex. Des gorilles étaient à ses cotés

Sens propre A: animal Sens figuré B: gardes du corps

Une rélation métaphorique lie l’acception propre A à l’acception figuré B en vertu d’une ressemblance. Meme

des locution peuvent avoir des emplois métaphoriques: Prendre le toureau par les cornes.

L’EFFET DE LA METAPHORISATION

Dans tous les exemples analysés, il se produit toujours un effet de métaphorisation. Dans la phrase Mathieu

est une puce: Mathieu appartient à la classe /humain/ et puce à la classe /animal/. Puisque Mathieu est de

très petite taille, il peut etre comparé à une puce possédant entre autres propriétés , celle de très très petites

dimensions.

Mathieu est un garçon (très petit)

A (classe x) (propriété z)

Puce est un animal (très très petit)

B (classe y) (propriété z)

Dans le cas de métaphorisation, il se manifeste une contamination entre les contenus sémantiques des mots

A et B. Le mot A s’imprègne des caractéristiques de la classe du mot B (Mathieu s’imprègne de la classe

animal) et le mot B s’imprègne des caractéristiques de la classe du mot A (puce s’imprègne de la classe

humain) LE CHANGEMENTS DE SENS D’UN MOT

La métonymie est un trope qui permet de nommer un objet par le nom d’un autre objet en raison d’un lien

logique entre les deux mots (le sens logique de métonymie est en effet un nom pour un autre nom)

Cela entraine évidemment le glissement de la référence d’un objet à un autre. Ce processus s’explique par

une ellipse qui définit le rapport de chaque catégorie de métonymie.

Selon la distinction de Fontanier (Manuel classique pour l’étude des tropes, 1830), On distingue les différentes

formes de métonymie:

La cause pour l’effet (Il a acheté un Picasso)

L’instrument pour l’utilisateur de l’instrument (C’est un excellent premier violon)

La matière pour l’objet (Avant de se raser, il emploie un blaireau)

Le contenant pour le contenu (Boire un verre avec des amis)

Le lieu pour la chose (L’Elysée a répondu que l’Assemblée Nationale ne serai pas)

Le signe pour la chose signifiée (La couronne anglaise est aimée des Britanniques)

Les vetemens pour la désignation de la personne à laquelle cette chose est liée (Les cols blancs de la société)

25/11/15 (14 LEZIONE)

Dictée: Pour un trésor des racines européennes du français

La diversité linguistique de l’Europe nous fascine et nous fait un peu peur. L’Europe des langues parait à

première vue une babel inaccesible, un obstacle. L’élargissement de l’Union européenne à des pays d’Europe

de l’Est et de l’Europe du Sud ajoute plusieurs nouvelles langues au tableau déjà impressionant des langues

officielles de l’Union. Mais il ne faut pas oublier les langues dites régionales (breton, catalan, galicien

etcetera) dont le role dans les politiques linguistiques européennes est important. Certaines, parmi toutes

ces langues européennes sont des parents proches du français (langues roman: espagnol, italien, portugais).

D’autres sont des parents plus éloignés appartenant à la famille indoeuropéenne. D’autres encore n’ont

aucune parenté avec le français. Le maltais est un cas à part: c’est une langue sémitico-romane, proche de

l’arabe mais fortement influencé par des dialects italiens.

Les actuelles politiques linguistiques du Conseil de l’Europe encouragent tous les Européens à atteindre un

certain niveau de compétence communicative dans plusieurs langues et à poursuivre l’apprentissage des

langues tout au long de la vie, de sorte que les Européens deviennent effectivement des citoyens plurilingues

et interculturels capables de communiquer avec les autres Européens dans tous les domaines.

D’autres (langues): non des autres perché c’è un aggettivo plur. che precede un nome plur.

De sort que + congiuntivo: in modo che + congiuntivo

LES CHANGEMENTS DE SENS D’UN MOT

Il tropo risale alla retorica antica classica latina e greca e viene riscoperto soprattutto nel 700, infatti Dumarsais

nel 1730 pubblica un trattato dedicato ai tropi.

Il tropo è una figura retorica che consente di attribuire ad una parola che ha un suo significato, un altro

significato, arricchendola semanticamente.

I tropi più importanti da un punto di vista semantico sono:

1) La metafora: tropo che si basa su un concetto analogico di rassomiglianza, di parallelismo semantico per

cui una parola si trova ad assumere un secondo significato per rassomiglianza con un altra. Es. è un leone,

un agnello: Nel processo di metaforizzazione, due unità lessicali diverse, appartenenti a due categorie

distinte umana e non umana, condividono un elemento, come il coraggio per il leone, la dolcezza per

l’agnello tanto da assorbire uno il tratto umano e l’altro il tratto animale. Da non confondere dalla

comparazione dove il paragone tra i due soggetti è esplicito e diretto es. Sei fresca come una rosa, sei una

rosa (metafora)

2) La metonimia: tropo che diverge dalla metafora perché, anche se attribuisce un significato ulteriore a

quello principale, riusciamo a nominare una cosa attraverso un altra attraverso una sostituzione di una

cosa che viene nominata attraverso un altra per la relazione logica che esiste tra le due unità lessicali. I

rapporti possono essere materia-strumento, simbolo-funzione, contenente-contenuto, causa-effetto ecc.

Es. la corona inglese: la monarchia ecc.

3) La sineddoche

La synecdoque est un trope par connexion basé sur une relation d’inclusion entre les référents pris en

considération.

È una connessione logica basata sulla relazione di inclusione tra i referenti cioè c’è qualcosa contenuto in un

altro

Il faut préciser que la synecdoque est souvent confondue avec la métonymie car, d’un certain point de vue,

elle peut etre considérée comme une forme de métonymie.

Les deux formes de synecdoque les plus importantes sont celles d’inclusion entre partie-tout et hyponymie-

hypéronymie.

Synecdoque de la partie et du tout

La synecdoque qui emploie la partie pour le tout est la plus répandue.

Les toits de la petite ville, les pieds-noirs, les peaux-rouges

La rélation inverse, qui prend le tout pour la partie, est plus rare:

Sa voiture est en panne (le moteur de sa voiture), la France a gagné une medaille d’or en natation (un nageur

français)

La synecdoque se base sur la relation hyperonyme-hyponyme permet de désigner le genre par l’espèce

(relation d’hyponymie) ou l’espèce par le genre (relation d’hyperonymie)

Hyponymie

Il a plus de 5 milliards d’hommes sur la terre

Personne de sexe masculin (espèce) et etre humain (genre)

Abbiamo indicato la specie (la persona di sesso maschile) per indicare l’intero genere umano, con l’iponimo

(uomo) abbiamo indicato l’iperonimo (l’essere umano).

Réfuser du pain à quelqu’un

Aliment obtenu à partir de céréales (espèce) désigne la nourriture (genre)

La specie alimentare (genere) designa il nutrimento generale e quindi l’iperonimo.

Hypéronymie

Le chevalier était suivi d’un quadrupède

Quadrupède (genre) et cheval (espèce)

Il cavallo (specie, iponimo) attraverso il suo iperonimo (quadrupede)

Après avoir lu la correspondance de sa mère, il a éclaté un cris de joie.

Correspondance (genre) et lettre (espèce)

Forma di iperonimia (correspondance: telegramma, biglietto) per indicare un iponimo (specie definita: lettre)

Chiede: Si ha sempre una relazione di inclusione che può essere parte-tutto o iperonimo-iponimo e serve a

distinguere la metonimia dalla sineddoche

La catachrèse est une figure lexicalisée qui se base sur une métaphore, une métonymie ou une synecdoque

et qui remplit les lacunes de dénomination d’une langue donnée.

Figura di stile (tropo) che è lessicalizzata perché si è stabilizzata in una determinata lingua, è entrata nel

dizionario e non subisce modifiche improvvise ed è adottata in maniera diffusa da tutti i parlanti nella stessa

forma. Il prestito lessicalizzato dal francese è un prestito che è entrato nel lessico italiano e che è stato utilizzato

da tutti.

La catacresi è un tropo, una figura lessicalizzata che si è stabilizzata nella lingua, è entrata nel dizionario e viene

usata in una forma da tutti i parlanti sulla base di una metafora, metonimia o sineddoche.

La sua funzione è quella di colmare le lacune lessicali di una lingua, in una lingua non ci sono delle parole che

possono definire dei referenti ed allora si arriva ad individuarli attraverso delle forme di metafora, metonimia

o sineddoche che si sono lessicalizzate (anche se non lo sono per forza, ogni parlante può crearne)

Catachrèse à partir d’une métaphore

Les dents d’une scie, les pieds d’une table, les bras d’un fauteil, les ailes d’un batiment.

Es. di catacresi da una metafora: i denti di una sega (metafora perché associamo per analogia i denti alla

seghettatura della sega, e si è lessicalizzata perché detta da tutti)

Catachrèse à partir d’une métonymie

La Cour (pour l’ensemble des courtisans), le bureau (pour l’ensemble des avocats)

Segno per la funzione: Cour, bureau ecc.

Catachrèse à partir d’une synecdoque

L’industrie manque des bras (pour les ouvriers)

Sta indicando delle persone perché la sineddoche raggiona sul parallelismo tra parte-tutto,

iperonimo-iponimo.

LA FORMATION DES MOTS EN DIACHRONIE

La morphologie lexicale nait d’abord sous une perspective historique: elle a cherché à étudier la formation

des mots à travers une analyse diachronique.

Ainsi les mots français ont été formés par héritage ou emprunt d’une autre langue ou par construction du

français lui-meme (les procédés typiques dans ce cas sont la dérivation et la composition).

Il est important de préciser que les critères qui sont pris en considération lors d’une étude diachronique

pareille sont l’étymologie (origine) et la datation (date de la première attestation observée).

Fleur: lat, flos, floris, XI siècle flor fleurs

LA FORMATION DES MOTS EN DIACHRONIE

Les mots héréditaires

Les mots héréditaires sont ceux que le français a hérité d’une langue ancienne: latin, grec, gaulois, etc...

L’étymologie étudie l’histoire phonétique et sémantique de ces mots jusqu’à remonter à leur origine, leur

étymon

Mer>lat. mare, ciel>lat. caelum, corps>lat. corpus.

Les mots empruntés

Le français a toujours emprunté des mots aux langues modernes et aux langues anciennes.

L’EMPRUNT

Cela signifie que selon les époques, les langues (et les communautés qui les parlent) sont plus ou moins

stables.

Au gré des situations sociales, politiques et culturelles, telle communauté qui se trouve sur tel territoire

tentera, si elle le peut, de se fermer aux influences étrangères (esprit de clocher) ou au contraire cherchera

à éteindre son influence sur d’autres, ou encore s’ouvrira aux influences étrangères (force d’intercourse), et

cela dans des secteurs divers de l’activité humaine (économie, agriculture, armée, industrie, sport,

culture,etc...)

Pour ce qui concerne le français, parmi 4 à 6° des mots étrangers ont été empruntés à des époques différents.

Certains sont d’origine:

- Arabe (algèbreAC-jabre; chiffresifre)

- Italienne (courtisan, bizarre, pittoresque, brio, diva)

- Espagnole (gitanegitano; camaradecamarade; moustiquemosquito)

- Allemande (croissanthornchen, sabresabel, ciblescheibe)

- Anglaise et anglo-americaine (parking, sport, tennis, budget, standard)

2/12/15 (15 LEZIONE) L’EMPRUNT

L a morfologia lessicale si occupa della formazione delle parole ed i due processi più importanti dal punto di

vista morfologico sono la composizione e la derivazione.

Cosi come nella semantica lessicale, dove si potevano fare degli studi attraverso una prospettiva sincronica o

diacronica, anche nell’ambito morfologico si possono fare degli studi diacronicamente (risalire all’etimologia di

una parola, alla trasformazione della forma di una parola) o sincronicamente.

Nell’acquisizione di una formazione di una parola si individuano due tendenze: una esterna che si rifa al

concetto di prestito (parole introdotte nel lessico dall’esterno, da lingue diverse) ed una interna cioè è la stessa

lingua che genera nuove forme lessicali.

A seconda della comunità, periodo storico o influenze, ci sono tendenze che portano all’apertura verso

l’esterno (force d’intercourse), o alla chiusura verso le influenze esterne (force de clocher).

In questo periodo c’è un invasione della lingua inglese all’interno dei rapporti delle comunità mondiali dove c’è

anche la necessità di comunicare.

La Francia cerca di porre un limite verso i forestierismi e ciò deriva anche dalla sua storia unitaria che è diversa

dalla nostra.

Dans la majorité des cas, les mots empruntés à l’étranger sont ou deviennent des noms. Il s’agit donc

essentiellement d’un emprunt à des fins de dénomination de nouveaux etres.

La maggior parte dei prestiti sono dei nomi perché la necessità di una lingua è quella di definire nuovi referenti.

Lorsque on parle du français, le problème essentiel de l’intégration d’un mot étranger est celui de

l’adaptation de sa forme phonétique ou graphique au système du français, ce que l’on peut appeler le

phénomène de francesisation du mot étranger.

Il francese, a differenza dell’italiano, tende a ‘’francesizzare’’ la parola straniera adattadola al suo sistema dal

punto di vista fonetico e grafico.

Plusieurs cas se présentent:

Intégration phonétique et graphique (sans tenir compte d’une modification éventuelle de l’accentuation)

esplanade (it. spianata) contredanse, redingote (angl. country-dance, riding coat); choucroute, accordéon

(all. sauerkraut, akkordion) et avec intégration phonétique et graphique étrangère.

La parola straniera viene adattata foneticamente e graficamente al francese, viene molto sottoposta ad un

processo di trasformazione

Spesso la grafia rimane straniera ma la pronuncia si ‘’francesizza’’: es. cool /cul/.

Du point de vue sémantique tout mot emprunté subit des modifications dans la langue qui l’accueille.

Spesso anche il senso, attraverso il processo di trasformazione ortografica e fonetica, può essere coinvolto.

Cette réorganisation sémantique peut se faire de trois manières:

Le mot emprunté se présente accompagné d’une réalité étrangère qui n’existe pas dans la culture de la

langue d’accueil. Le lexique de celle-ci s’enrichit de mots nouveaux par accumulation. Ce cas se produit

essentiellement avec l’importation d’objets et de technique qui s’internationalisent

Questo tipo di prestito fa riferimento a nuovi referenti che vengono ad affacciarsi nell’ambito della conoscenza

di una comunità e viene preso appunto in prestito da altre lingue perché non esiste un corrispondente nella

propria lingua e si accumulano perché fanno riferimento a nuovi referenti.

Le mot emprunté entre en concurrence avec des mots et des réalités proches dans la langue d’accueil. Le

lexique de celle-ci s’enrichit en étendant son champs de synonymes

Non sempre i prestiti creano lacune lessicali: spesso si vanno ad aggiungere a realtà già costruite, a referenti

già terminati da un punto di vista lessicale e quindi è come se si creassero sinonimi in rapporto di equivalenza.

Par exemple, en France, parking est entré en concurrence avec stationnement mais alors que ce dernier mot

preval une valeur générique (tout lieu de stationnement réservé aux véhicules), parking se spécifique pour

lieu qui constitue un éspace délimité destinéé à récevoir un nombre x de véhicules survéillés et payants. Ainsi

certaines rues peuvent etre lieu de stationnement sans constituer un parking.

Queste due parole che coesistevano si sono specializzate per continuare ad esistere perché non sarebbero

potute esistere entrambi se avessero avuto lo stesso significato.

Quindi ci sono riorganizzazioni di carattere semantico quando due parole entrano in concorrenza.

Il en est de meme pour faire du shopping qui entre en concurrence avec faire son marché ou faire des courses

et qui est utilisé pour désigner les achats de vetement, bijoux, et curiosités diverses et ne s’utilise pas pour

les achats d’alimentation.

Le mot emprunté et la réalité qui l’accompagne entrent en concurrence avec un meme mot et une réalité

identique dans la langue d’accueil.

Quindi nel primo caso, la parola straniera non ha rivali perché nella lingua d’accoglienza non esiste una parola

locale.

Nel secondo caso, entra in concorrenza ma trova una convivenza perché ciascuna indica un senso diverso

Nel terzo caso, entrano in concorrenza per identificare uno stesso referente, realtà con una delimitazione

semantica che coincide.

Dans ce cas de figure, et si le mot emprunté se maintient, il prend une valeur d’identité sociale.

Se il prestito riesce a sopravvivere e ad imporsi, senza essere soppiantato dal locale, allora le due parole

tendono ad assumere una distinzione di carattere sociale, permettendo di distinguere gruppi sociali.

En employant surprise-party ou boom (au lieu de fete ou soirée), look (au lieu d’allure ou apparence), soft

(au lieu de doux), skin (au lieu de crane rasé), speed (au lieu d’agité, frévreux), le sujet parlant montre qu’il

s’identifie-provisoirement au moin-à un certain groupe social (snob, jeune, etc...) dont il endosse l’image de

marque.

Si distinguono gruppi sociali perché per es. il prestito inglese surprise-party usato dai giovani mentre fete dagli

adulti.

Spesso quando parliamo cambiamo continuamente il registro ed il lessico in funzione del contesto.

Il ne faut pas oublier que ces procédés de réorganisation sémantique du lexique de la langue d’accueil sont

sommés à des influences d’ordre social, économique et culturel qui font que les mots empruntés s’integrent

avec plus ou moins de facilité, perdurent plus ou moins disparaissent ou s’assimilent au point d’en perdre

l’origine étrangère.

La penetrazione di prestiti da lingue straniere dipende dalle influenze che le comunità possono avere in

determinati settori, es. gli Stati Uniti svolgono un influenza economica forte e quindi dal punto di vista

economico l’inglese ha svolto un ruolo determinante.

Non c’è solo un passaggio da una lingua verso un altra ma tutto dipende dalla capacità di una lingua di

affermarsi in un determinato ambito o settore ed è inevitabile assistere o alla scomparsa di una parola,

soppiantata da una locale, o subire una trasformazione talmente forte rispetto a quella entrata nel lessico

all’origine, come contre-danse, da non essere riconosciuta come una parola straniera

Ces influences dépendent essentiellement:

- Du résultat des échanges internationaux (surtout dans les domaines scientifiques et technique, mais

aussi des loisirs et de la vie quotidienne)

- De la force des mouvements de mode (langage des médias, langage d’une génération, publicité, etc..)

- De la volonté plus ou moins affirmée organisée des notables et des pouvoirs publics de lutter contre

l’invasion logiciel (contre software), d’ingénierie (contre engineering), de gardien de but (contre goal

ou goal-keeper)

LA FORMATION DES MOTS EN SYNCHRONIE

La morfologia può essere affrontata anche da un punto di vista sincronico

La description synchronique des structures morphologiques des lexique se réalise sans le recours au modèle

diachronique et dans aux donnés historiques (étymologie et datation).

Con lo studio sincronico non si ha la necessità di analizzare le trasformazioni nel tempo.

L’unité sur laquelle s’apparie la description morphologique n’est pas le mot, mais une unité plus petite que

le mot, le morphème (unité morphologique minimal de signification).

Nel momento in cui analizziamo morfologicamente e sincronicamente una parola, individuiamo l’unità più

piccola definita morfema.

Un mot est constitué:

- D’un seul lexème: jour, grand, coleur, monument...

Il lessema è un unità morfologica che esprime da sola un significato

- De la combination de lexèmes et morphèmes (radical et affixes): in/connus, blanch/eur

LA DOUBLE ARTICULATION LINGUISTIQUE

La notion de morphème est strictement liée au concept de la double articulation linguistique, formulé par le

linguiste français André Martinet (Travaux du Code Linguistique de Copenhague, S(1949) 30-37, ed. revue et

corrigée La linguistique synchronique, 1965)

Selon Martinet, le langage humaine s’articule en deux niveaux:

Il linguaggio è il codice universale per comunicare mentre la lingua è diversa e si trasforma nel tempo

Le niveau des monèmes (unités données d’un sens et d’une forme vocale) à leur tour décomposables en

morphèmes lexicaux ou lexèmes et morphèmes grammaticaux ou morphèmes (le lexème représente la

base lexicale d’un signe linguistique, le morphème exprime la fonction grammaticale). Dans la dernière

édition de ses Elements de linguistique générale, le terme lexème n’est pas conservée.

Primo livello, Es. Mon frère dormait: mon (morfema grammaticale che esprime la funzione grammaticale di

possesso), frère (lessema, unità capace di esprimere un significato in maniera autonoma), dormait (monema

scomponibile: da una parte il lessema dorm- in grado di esprimere un significato semantico e dall’altra la

desinenza che è un morfema grammaticale che indica la 3p.sing imperfetto indicativo).

Le niveau des phonèmes (la plus petite unité distinctive porteuse de sens)

Secondo livello, Es. m-o-n f-r-è-r-e d-o-r-m-a-i-t: da soli non hanno significato ma in combinazione lo

esprimono LE LANGAGE HUMAIN

Niveau supérieur Niveau inférieur

Lexèmes Monèmes Phonèmes

Morphèmes Eléments non signifiants sonorités

Ils permettent la construction fondamentales d’une langue. Ils engendrent

de n’importe quel enoncé grace les unités de niveau supérieur

à leur combinaison

Culturel Naturel

Le niveau inférieur est naturel car les phonémes sont prélevés sur la base des capacités du larynx, mais il

fonde aussi le niveau culturel d’une langue au sein d’une société.

LEXEMES ET MORPHEMES

Pour résumer:

Les lexèmes ou morphèmes lexicaux sont une variété de monèmes qui appartiennent à un inventaire riche

et ouvert (les noms, les verbes, les adjectifs, les adverbes). C’est une classe ouverte et illimité qui renvoie au

lexique. Ils sont plurifonctionnels (c’est-à-dire qu’ils sont susceptibles d’exercer différentes fonctions dans la

phrase) I morfemi lessicali richiamano a referenti astratti o concreti che sono espressi attraverso nomi, verbi, aggettivi

e possono essere a loro volta suddivisi in radici radicali perché formano delle basi lessicali come travaill-. Le

basi lessicali possono essere anche autonome es. soeur.

Les morphèmes ou morphèmes grammaticaux contrairement à la classe precédente, relèvent d’un

inventaire fermé et stable, qui comprend un nombre limité d’éléments (les articles, le nombre, les temps, les

propositions, les conjonctions de subordination, etc...). Ils sont le plus souvent unifonctionnels.

Al contrario si rifanno a categorie, funzioni grammaticali che possono esprimere il numero, genere, modo,

tempo, si tratta di categorie grammaticali che vengono espresse.

Gli elementi indipendenti sono gli articoli (esprimono la funzione grammaticale di determinatezza o

indeterminatezza), gli aggettivi possessivi, dimostrativi, i pronomi tonici, gli avverbi, le preposizioni, le

congiunzioni, ecc.

Gli elementi dipendenti sono le flessioni come le desinenze, le derivazioni come prefissi e suffissi, ecc.

9/12/16 (16 LEZIONE)

Dictée: ‘’A Canne, Chopard remporte la palme de l’image’’

Cannes. Diner Gola présiedé par l’actrice Sharon Stone. La star est fin prete quand du coca est renversé sur

sa robe... Tout est à refaire. À commencer par les bijoux qu’il faut réassortir vite fait à sa nouvelle tenue. Les

vingt personnes de l’equipe Chopard sont en permanence sur le qui-vive pendant le festival.

Partenaire de l’événement dépuis 9 ans le bijoutier suisse est désormais rodé aux surprises de la quinzaine

du festival de Cannes.

‘’Nous nous y préparons longtemps à l’avance exlique une collaborattrice, amie personnelle de nombreuses

actrices du septième art. Dès que la Palme d’or est décernée par le jury, nous commençons à reflechir à

l’organisation de la prochaine édition’’.

Les caprices des actrices ou des acteurs (ces messieurs ont également le droit de sélectionner montres et

boutons de manchettes de leurs chemises), les impondérables de l’organisation (avions retardés...),

l’abondance des soirées privées sont gérés par Chopard ainsi qu’une logistique complexe ‘’Chaque actrice

qui emprunte une des nos parures (colliers de diamants, de perles...) doit etre accompagnée d’un garde du

corps qui ne la quittera plus tant qu’elle la portera’’. Au total, la marque emploie une trentaine de gardes du

corps et supervise évidemment les transports spéciaux pour acheminer la précieuse cargaison jusqu’au Palais

des festivals. Toute cette panoplie a un cout très élévé, mais il serait impensables d’utiliser des copies: ‘’Cela

se verrait à l’oeil nu, ce ne serait pas correct et discréditerait notre image’’

LES MORPHEMES LIBRES ET LES MORPHEMES LIES

En morphologie, on distingue encore entre morphèmes libres qui existent comme mots libres et

indépendants et morphèmes liés qui, par contre, n’ont pas d’existence autonome.

Morphème libres: fleur, jardin, soleil, mon, cette, toi etc...

Morphèmes liés: Grav/er/ure

[radical+suffixes]

Remplace/er/ant

[radical+suffixe]

Un/descript/able/s

[préfixe+radical+suffixes]

LES ALLOMORPHES

Un allomorphe est une variante d’un morphème que l’on trouve dans certain contexte définis.

Les allomorphes peuvent se trouver en variante libre ou en variante contextuelle ou combinatoire.

Allomorphes en variante libre

La réalisation du morphème diffère indépendamment du contexte.

La clé ou la clef – la clé de mon appartement ou la clef de mon appartement

Il pay-e ou Il pai-e – Il paye les dettes ou Il paie les dettes

Allomorphes en variante contextuelle

La réalisation du morphème diffère selon le contexte.

Je ou J’ – Je vu à Naples ou J’habite à Naples

Que ou qui – La nouvelle que tu m’a donnée ou la nouvelle qu’il m’a donnée

Les morphèmes liés eux aussi peuvent avoir des allomorphes.

Ex. de bio (du grec BIOC=vie):

Bio (biologie) – Be (miciabe) – Bie (amphibie)

n.b. Parfois l’allomorphe est tellement éloigné de l’unité lexicale que l’on voit plus le lien: par exemple dans

lusophone, celui qui parle portugais. Luso est très loin de Portugal (autrefois Lusitaine).

Un verbe conjugué peut se réaliser sous la forme de plusieurs allomorphes: cinq allomorphes dans le cas du

verbe venir par exemple:

{ven-} ex. Nous venons

{vien-} ex. Je viens

{vienn-} ex. qu’ils viennent

{viend-} ex. tu viendras

{vin-} ex. il vint

Le choix d’un des allomorphes du verbe venir est fixé par la personne, le temps, la modalité et le numéro.

Dans ce cas on parle de supplétion

IDENTIFICATION DES MORPHEMES LIES

L’identification des morphèmes liés peut se faire à l’aide du soi-disant principe de commutation déjà connu

en phonologie.

Le morphème doit etre employé plus d’une fois avec la meme forme et le meme sens.

Dans les noms jardinier, ambulancier, laitier, etc..., nous voyons que ce qu’il y a de commun à tous ces noms,

c’est qu’il s’agit d’une personne dont c’est le métier, on en tout cas l’occupation de s’occuper d’un jardin,

d’une ambulance, du lait.

Nous pouvons en conclure que la terminaison -ier porte le sens de l’homme qui s’occupe de. On peut donc

considérer -ier comme porteur d’un sens, et donc comme un morphème.

Ex. compar-able, -er, -atif

La segmentation du mot doit etre complète sans la présence d’élément non identifiés et déporvu de tout

sens.

In-croy-able OUI

In-solite NON

L’application de cce principe, toutefois, présente quelques points critiques:

L’identité formelle des morphèmes n’est pas absolute. C’est le cas des allomorphes (me ou m’ – Il me dit/Il

m’a dit)

L’identité sémantique est difficile à fixer. Le morphème -ier qu’on retrouve dans des unités telles que parfum-

ier ou patiss-ier est-il le meme qu’on reconnait dans des mots tels que ceris-ier ou poir-ier?

14/12/15 (17 LEZIONE)

LES PROCEDES MORPHOLOGIQUES

Les deux grands procédés morphologiques sont la composition et la dérivation.

Si la composition assemble deux ou plusieurs mots (ex. porte, serviette, chou-fleur), la dérivation crée un

nouveau mot à partir d’un seul mot préexistant qui subit une modification.

La composizione è un processo che porta alla creazione di una nuova parola attraverso l’unione di due parole

già esistenti nel lessico di una lingua.

La derivazione comporta alla creazione di una nuova parola attraverso la trasformazione di una sola parola

preesistente

Cette modification peut concerner les trois aspects du mot:

- La forme (dérivation affixable)

- Le sens (dérivation sémantique ou changement de sens: métaphore, métonymie, etc...)

Tropi che comportano un senso secondo o figurato.

- La classe syntaxique (dérivation impropre ou conversion)

La categoria grammaticale è la classe sintattica di appartenenza (es. nome, aggettivo, verbo ecc.)

La dérivation affixale prévoit l’ajout d’un affixe (préfixe ou suffixe), un élément dépendant qui est associé au

mot primitif qui devient le radical.

La derivazione affissale va a riguardare la forma, la morfologia della parola. L’affisso è un morfema che ha

necessità di associarsi ad una parola primitiva che viene definita radicale o base.

Ex. spontané (Adj.) + ité (N); art (N) + istique (Adj.) + ment (Adv.)

Il processo di derivazione è ‘’a scatole cinesi’’, uno nell’altro: come nell’es., si parte dalla base per poi avere una

serie di prefissi o suffissi che si vanno ad aggiungere, creando parole più o meno complesse.

La dérivation non affixale, appelée aussi dérivation impropre ou conversion prévoit la dérivation d’un mot

d’un autre mot sans affixation, mais par simple changement de classe grammatiale.

Un altro tipo di derivazione riguarda la classe sintattica e in questo caso si parla di derivazione non affissale

perché si ha la formazione di una parola senza l’intervento di un suffisso o prefisso ma con il cambiamento della

categoria grammaticale o sintattica

Ex. orange N>Adj. vrai Adj.>N

*marion N>Adj. comique Adj.>N

Nota: gli aggettivi di colore che non hanno variabilità nel genere e nel numero (irregolari) e che rimangono alla

forma base sono quelli ottenuti da derivazione non affissale. Es. marron: castagna (N)-marrone (Agg.)

Ex. Former café + filtre

< + action formation café filtre

< + re reformer filtre à café

Dérivation Composition

PROCEDES MORPHOLOGIQUES

La derivazione procede per trasformazione di una parola preesistente. La trasformazione può procedere

secondo una logica affissale, prevedendo l’aggiunta di prefissi o suffissi (es. derivazione affissale, formation (N)

o reformer (V). Un altro tipo di derivazione quando non si utilizzano gli affissi ma il cambiamento della classe

sintattica.

I procedimenti di composizione possono essere vari: aggiungere parole, separarle da spazi, trattini ecc. Es. café

filtre; filtre à café

LES PROCEDES DE CONSTRUCTION DES FORMES

Une forme linguistique se construit toujours à partir d’une autre forme déjà existante dans la langue. Il n’y a

pas de création ex nihilo, pour la bonne raison que c’est le sens qui est en jeu dans toute création linguistique

et que toute forme est associé à un sens.

Nulla si crea dal nulla ma da qualcosa che già esiste: nella derivazione modifichiamo una parola esistente

mentre nella composizione uniamo delle parole preesistenti poiché gni forma linguistica è associata ad un

significato.

Les procédés de construction des formes linguistiques s’expliquent en fonction de deux facteurs: l’un, d’ordre

structurel, qui permet un jeu de substitution (paradigmatique) et de combinaison (syntagmatique):

i processi di costruzione morfologica delle forme linguistiche sono comprensibili in base a due fattori:

un’organizzazione strutturale in cui entra il principio paradigmatico, l’altra di natura combinatoria o

sintagmatica.

dans défaire, de- s’oppose à re- (refaire), à par- (parfaire) et à zero (faire), tout en se combinant avec le mot

faire qui est alors considéré comme radical;

Avviene un principio paradigmatico (sostituzione) e sintagmatico (combinatorio): il dé prefisso ha costruito con

la radice faire una nuova parola, e si oppone a ré, par, zero (a livello paradigmatico in rapporto di opposizione

e di sostituibilità virtuale).

A livello paradigmatico, i prefissi si oppongono gli uni con gli altri e tutti possono combinarsi con faire, ma alla

fine il locutore ne sceglie uno per esprimere un concetto preciso (distruggere, disfare)

l’autre, corrélatif du précédent, d’ordre sémantique, qui apporte un sens particulier au mot radical soit pour

le modifier, soit pour le transformer: défaire signifie une action inverse, refaire une répétition de l’action et

parfaire un achèvement de l’action

L’altro fattore legato al precedente di combinazione e sostituzione (paradigmatico e sintagmatico).

La scelta sintagmatica di un prefisso rispetto ad un altro porta a delle conseguenze di natura sintagmatica.

Quindi le forme linguistiche si costruiscono da una parte col rapporto paradigmatico e sintagmatico (i prefissi

e i suffissi a livello paradigmatico si oppongono e poi si combinano a livvello sintagmatico con una base) e c’è

un aspetto di ordine semantico (perché la scelta di un affisso veicola un determinato significato)

LA DERIVATION

La langue française fait beaucoup appel à la dérivation et à la construction des mots.

La dérivation touche toutes les catégories grammaticales (nom, adjectif, verbe, adverbe, nom propre...)

Diable! (interjection)diablement (adverbe)

De Gaulle (nom propre)Une politique gaulliste (adjectif)

Hollande (nom propre)Les hollandistes (nom commun)

Je m’en fous (phrase) Le jemenfoutisme (nom commun)

LES AFFIXES

Il faut préciser que les affixes et les désinences sont des morphèmes liés.

Les désinences sont les marques de la flexion (conjugaison, déclinaison, variation en genre et en nombre).

Le desinenze sono tutte le forme che indicano la flessione di un verbo.

Elles répondent à la fonction d’adopter un mot à la syntaxe de la phrase et à la réference (temps, personne,

nombre, genre)

Le desinenze cercano di adattare una parola alla funzione della frase e alla referenza (tempo, persona, modo,

genere). Hanno la funzione di creare una corrispondenza morfologica nella frase: se il soggetto è plurale

bisogna usare una forma che trasmetta l’idea del plurale ecc.

Les affixes sont les préfixes et les suffixes qui sont les marques de la dérivation.

Gli affissi, diversi dalle desinenze, sono gli elementi manifesti del processo di derivazione. Permette di creare

una nuova parola senza riferimenti di carattere temporale, di genere, di numero ecc.

Leur forme et leur sens sont particulièrement nombreux.

LES AFFIXES SYNONYMES

Les soi-disant affixes synonymes présentent plusieurs formes et un meme sens.

Il significato è il medesimo ma la forma esteriore cambia.

Par exemple, il existe plusieurs affixes qui permettent d’exprimer le sens de l’action à partir d’une forme

verbale (la plupart des noms déverbaux)

I nomi deverbali sono dei sostantivi ricavati da verbi.

BASE VERBALE AFFIXE UNITE LEXICALE PRODUITE

Crépiter -ment Crépitement

Nettoyer -age Nettoyage

Comparer -aison Comparaison

Graver -ure Gravure

Alimenter -tion Alimentation

Affissi nello specifico suffissi sinonimi perché hanno forme diverse (-ment, -age, -aison...) ma in grado

di esprimere lo stesso significato cioè l’azione espressa dal verbo. Cambia la semantica del verbo ma

il tipo di senso espresso dal sinonimo è il medesimo.

Lorsque le mot nouveau se forme, un des affixes est choisi au détriment des autres.

Quando si forma una parola, la scelta di un affisso esclude tutti gli altri anche se si tratta di affissi sinonimi

Ainsi on va dire:

débarquer et débarquement en non pas débarquage

démonter et démontage et non pas démontement.

Théoriquement tous les suffixes auraient pu etre utilisés pour fermer les mots nouveaux.

Teoricamente si sarebbero potuti utilizzare tutti i suffissi ma uno esclude gli altri in termini di economia

linguistica visto che esprimono uno stesso significato.

Il peut arriver, toutefois, que certains affixes sont concurrents sur certaines bases verbales.

Lorsque plusieurs suffixes se retrouvent sur une meme base, évidemment les mots dérivés ne peuvent pas

etre considérés comme des synonymes. Très souvent on remarque une spécialisation, une restriction dans

le domaine d’utilisation.

Spesso due affissi sinonimi si ritrovano su una stessa base verbale ed allora esprimono significati con sfumature

diverse.

BLANCHIR

1) Rendre blanc/le blanchiment des murs

Nome deverbale ottenuto da un verbo attraverso il suffisso -ment (sbiancamento da parte di qualcuno)

2) Nettoyer/ le blanchissage du linge, de l’argent du crime

3) Devenir blanc/le blanchissement des cheveux des personnes agées

(Sbiancamento che non dipende dall’esterno come nel primo caso)

Anche in questo caso un affisso sinonimo che ha determinato la formazione di una terza parola ma sempre con

un significato diverso.

La lingua tende ad attribuire dei significati precisi per evitare doppioni.

Dans quelques cas les affixes sont parfaitement substituables.

La lingua cerca di evitarlo, ma spesso vi è la formazione di parole che sono sovrapponibili e interscambiabili da

un punto di vista semantico

Ils ont des formes différentes mais s’appliquent aux memes classes de mots avec le meme sens. On parle

d’affixes concurrents.

Quindi è possibile avere: un affisso (affissi sinonimi) che elimina altri; una concorrenza con significati diversi;

casi rari di sovrapponibilità tra concorrenti.

LES AFFIXES POLYSEMIQUES

Les affixes polysémiques ont une seule forme mais réalisent des dérivés de sens très différents.

Se gli affissi sinonimi hanno una forma diversa ma un significato simile, gli affissi polisemici hanno una

medesima forma ma con significati diversi

Ex. 1) pommier, poirier, amandier; 2) bijoutier, tapissier, caissier

Nel primo caso sono nomi che individuano albero da frutto, nel secondo individuano mestieri

Dans les deux cas, le suffix -ier s’ajoute à une base nominale pour former un autre nom. Par contre, sa

contribution sémantique n’est pas la meme dans les deux cas. Dans le premier, il signifie arbre qui porte des

N, et dans l’autre il signifie quelqu’un qui a à faire avec N.

Il en vaut de meme pour le suffixe -erie.

1) Après un nom, il forme un nom de lieu, il exprime le sens de lieu où l’on trouve

Bijou>bijouterie, lait>laiterie

2) Après un adjectif, il désigne un nom exprimant une qualité:

Charlatan>charlatanerie, étourdi>étourderie

3) Après un verbe, un nom exprimant le résultat de l’action de...

Tromper>tromperie, flatter>flatterie

Il est possible de caractériser chaque suffixe en appliquant trois sortes de critères. Cela permet de savoir si

l’on a affaire à un meme suffixe polysémique ou bien à des homonymes.

1) Il faut demander à quelle sorte de base le suffixe s’ajoute .

En principe, en français, seules les bases nominales, verbales ou adjectivales prennent des suffixes.

Bisogna interrogarsi su quale base il suffisso va ad aggiungersi. In principio i nomi, i verbi o aggettivi prendono

dei suffissi.

2) Il faut se demander quelle partie du discours résulte de l’action du suffixe. Là encore, les possibilités

se limitent à des noms des verbes et des adjectifs, avec l’ajout spécial des adverbes (ex. lent-

lentement)

Bisogna capire i risultati dell’operazione di derivazione (si tratta da un verbo, nome ecc. per arrivare a cosa?

Possiamo creare un numero limitato di categorie grammaticale.

3) Il faut se demander ce que le suffixe ajoute comme contribution sémantique à l’unité complexe qui

résulte de son action.

Cosa aggiunge semanticamente il suffiso alla nuova unita?

16/12/15 (18 LEZIONE)

LES AFFIXES HOMONYMES

1) Lentement, rapidement, solidement

2) Lancement, fonctionnement, déploiement

On voit que le suffixe -ment en (1) s’ajoute à un adjectif, donne un adverbe, et signifie d’une certaine manière.

Par contre, le suffixe -ment en (2) s’ajoute à un verbe, donne un nom et signifie action de V. Là où l’on trouve

deux affixes homonymes, on les distingue au moyen de chiffres différents, -ment^ n’est pas la meme chose

que -ment^^

NOUVELLE CATEGORIE BASE CATEGORIE DE AFFIXE AJOUT

UNITE LEXICALE GRAMMATICALE LA BASE SEMANTIQUE

Lentement adverbe Lent adjectif -ment De manière lent

Lancement nom Lancer verbe -ment Action de lancer

LES RADICAUX

Il faut distinguer entre radical et base:

Le radical désigne la partie restant d’un dérivé lorsqu’on a retiré tous ses affixes .

Im-pardonn-able> radical pardonn

La base est ce qui reste du mot une fois supprimé l’affixe qui a servi à construire ce mot:

constitutionnelle-ment> base, constitutionnelle

Mais à son tour:

constitutionnel-le>base^^ constitutionnel

et

constitution-el>base^ et radical constitution

lorsqu’on a affaire à une dérivation multiple, le radical est la base de la première dérivation. Chaque

dérivation successive produit une nouvelle base pour la suivante.

LA DÉRIVATION-LA PRÉFIXATION

1) Ce qui distingue le préfixe du suffixe, mis à part sa position devant le radical, est qu’il ne change

jamais la classe grammaticale du mot.

2) Ce qui importe pour une étude du lexique et de la morphologie lexicale, est de montrer que des mots

nouveaux peuvent etre formés par ce procédé (meme si avec le temps, la conscience en a été

perdue), en fonction d’éléments de sens qui correspondent à des intentions de description du

monde:

absence, privation, neutralité:

a-(anormal, amoral, apolitique, analphabète)

dé-, dés-(déshonneur, débaptiser)

sans-(sans-logis, sans-arbri, sans-gene, ces dérivations pourraient etre considérées comme des mots

composés)

il-, ir-(illetré, irresponsable) LA PREFIXATION

Action on état contraire, jagement ou position opposé.

Dé-,dés- (défaire, désarmer, désordre)

Contre- (contre-courant, contre-pied, contredire, contreprojet, contrepoison)

Anti-(antialcoolique, antichar, antidérical, anticolonialisme, anticonceptionnel, anticonformiste)

Para-(paradox, paratonnerre)

Position ou mouvement dans le temps

Avant, passé:

Anté- (antédiluvien, antérieur, antécédent)

Pré- (préhistoire, préétabli, préexister)

Après, futur:

Post- (post-scriptum, postérieurement)

Pro- (projeter, prolongement)

BASE LEXICALE PREFIXE NOUVELLE UNITE LEXICALE

normal/politique a- anormal/apolitique

oxydant anti- antioxydant

boiser de- déboiser

infection des- désinfection

fonction dys- dysfonction

sol entre- entresol

centrique ex- excentrique

galactique extra- extragalactique

perméable organique in/im inorganique/impermeable

cellulare inter- intercellulare

vémeux intra- intravemeux

natal/opératoire post- postnatal/postopératoire

histoire pré préhistoire

espèce/sol sous- sous-espèce/sous-sol

planter tra(n)(s)- trasplanter

LA SUFFIXATION

Les suffixes, qui se placent toujours derrière le radical en se sondant à celui-ci, peuvent s’adjoindre aux noms,

aux verbes ou aux adjectifs.

Les suffixes peuvent ne rien changer à la catégorie grammaticale. C’est le cas par exemple des diminutifs

maison/maisonnette, chèvre/chevreau etc...

Ils peuvent ne rien changer à la catégorie grammaticale, mais changer la fonction: montagnard est un nom

comme montagne, mais ce mot aura une fonction d’actant (celui qui rit à la montagne ou pratique la marche

en montagne). Il en vaut de meme pour paysage et paysagiste (celui qui peut des passages)

Ils peuvent enfin changer la catégorie grammaticale du mot de base, soit pour créer une nouvelle propriété

sous la forme d’un adjectif (nation-national) ou d’un adverbe (lent-lentement), soit pour créer une action

sous la forme d’un verbe (national-nationaliser), soit pour créer un etre sous la forme d’un nom (nationaliser-

nationalisation).

Sans tener compte de la catégorie grammaticale des mots ni de leur éventuel changement, voici quelques

notions sémantique par les suffixes les plus courants:

Appartenence à un lieu, une origine:

-ain, -aine (romain; africaine; mexicain)

-ien (bréalien; colombien; italien)

-an (birman; persan; nigérian)

-ais, -ois (japonais; danois)

Possibilité:

-able, -ible (mangeable; dénombrable; audible; visible)

LES PRINCIPALES DIFFERENCES ENTRE PREFIXES ET SUFFIXES

Les deux catégories d’affixes se distinguent tout d’abord par leur collocation. Si la préfixation ajoute une

morphème lié à gauche d’une unité lexicale, la suffixation en ajoute un à sa droite.

Désentéressé, nationalisme.

En plus, la préfixation ne change pas la catégorie lexicale du mot subissant le processus de dérivation. Au

contraire, la suffixation, généralement, entraine un changement de catégorie lexicale.

Préfixation

Écrireréécrire (V); Supportable(Adj.)insupportable (Adj.)

Suffixation

Rapide (Adj.)rapidement (Adv.); fleur (N)fleurir (V)

CATEGORIE DE LA CATEGORIE DE LA EXEMPLES

NOUVELLE UNITE BASE LEXICALE BASE LEXICALE SUFFIXE NOUVELLE UNITE

Verbe Revétir

Transformer

Réviser

Aborder

Substantif Adjectif Elastique

Important

Substantif

Verbe Substantif Cristal

Adjectif Imperméable

adjectif Sustantif

Verbe Imposer

produire

LA PARASYNTHESE

La dérivation parasynthétique est un procédé de dérivation lexicale par affixation simultanée qui se réalise

lorsqu’un préfixe et un suffixe sont ajoutés ensemble à une base pour former un mot composé.

Déchiffrables=de+chiffre+able

Il s’agit d’une dérivation parasynthétique et non d’une dérivation habituelle parce qu’aucun des affixes (dé

et able) ne peut s’ajouter seul à la base, en effet déchiffre n’existe pas, non plus que chiffrable

Encaisser=en+caisse+er encaisse

Caisser

LA DERIVATION INVERSE

La dérivation inverse consiste à tirer un mot plus simple d’un mot plus long: dans la pratique, on part souvent

d’un verbe, qui donne la notion de base (fait, action), et pour former un nom, on enlève simplement la

désinence de l’infinitif, en formant ce qu’on appelle alors un déverbal:

Accorder un accord

Refuser un refus

Attaquer une attaque

Greffer une greffe

Choisir une choix

Le problème c’est que cela se situe sur un plan historique et qu’il est parfois difficile de déterminer si c’est le

verbe ou le nom qui est venu en premier.

11/01/16 (19 LEZIONE) LA CONVERSION

Le procédé de dérivation non affixable ou de conversion comporte un changement de catégorie

grammaticale sans mettre en jou aucune élément morphologique ajouté.

Le changement se réalise par la simple transfert d’une classe dans une autre (sans l’intervention d’aucune

modification formale). Une telle conversion peut s’opérer par l’introdution d’un prédéterminant nominal du

type démonstratif possessif.

Vieux (Adj.)vieux (Nom) le vieux s’achemina sur la route

Aller (V) aller (Nom) aller a été plus facile que retour; un aller simple pas ?

Saviant (P.pres)*saviant (Adj.) un usage *saviant

LA COMPOSITION

Le procédé par lequel en France une nouvelle unité lexicale en unissant deux ou plusieurs mots qui existent

déjà dans la langue. L’unité qui résulte est une unité autonome, qui se comporte comme un mot indépendant

exprimant un sens nouveau dont la signification dépasse celle des éléments pris isolément.

Les mots composés sont:

reunis pour un trait d’union (composés à trait d’union); abat-jour; porte-clé; rouge-gorge; sauf-conduit;

en groupement libre, séparés par des blancs typographiques (composés détachés): billet doux; salle à

manger; dents de lait; pomme de terre.

formés par agglutination (composés à trait ?): passeport; *plaford; *venaigne; *marchepied

réunis par une apostrophe (composés à apostrophe): aujourd’hui, presqu’ils, quelqu’un.

Comment distinguer les mots composés des suites de mots?

Les mots composés sont formés de deux ou plusieurs mots mis ensemble. Les séries des mots également.

Quelle différence fait-on entre les deux?

1) Du premier critère est d’ordre formal. Les mots composés se distinguent par leur collision interne

qui se teste par impossibilité d’introduire d’autres unités. On peut insérer un autre mot dans la

plupart des suites (?) libres: ceintures blanc de Paul

2) Le deuxième critère est de type sémantique. Un lexème employé dans un mot composé peut perdre

son sens habituel. En effet, la partie non- tete d’un mot composé spécifie, une sorte ... de classe.

Ainsi, un autobus scolaire est un type d’autobus, mais un autobus rouge décrit une condution

temporale de l’autobus.

3) Un autre critère est celui de la fréquence. Les mots composé se manifestent souvent dans la meme

forme, tandis que les combinaisons libres préscrivent une plus grande diversité.

 Numéro vert numéro rouge

 Pull vert pull rouge

La composition prend plusieurs formes différentes en français.

N+N N+prép+N

Bouton-pression Ceinture de securité

Canapé-lit pompe à eau

Heure-homme arme à feu

Safari-photo ? de chasse

Chirurgien-dentiste chausson de danse

N+Adj. V+N

Feu rouge Chauffe-eau

Centre commercial Casse-noisettes

Libre-échange couple-ongles

Réunion-departementale cure-oreilles

Dans certains cas, l’un des membres du mot composé est plus central que l’autre. Il définit une classe géneral

précisé par l’autre terme. Ainsi, un bouton-pression est une sorte de bouton, non pas une sorte de pression.

De meme, un safari-photo est une sorte de safari, pas une sorte de photo. On appelle cet control central tete

du mot composé. En français, la tete d’un composé se trouve à gauche.

Chiede: les composés endocentriques et exocentriques

Tete

Tasse à thé la tasse à thé est une tasse où l’on peut boire du thé

Determiné déterminant

Tasse est déterminé par thé

Tasse à thé est un composé endocentrique car le centre (la tete) du composé est dans le composé.

Les composés sans tete s’appellent exocentrique.

Rouge-gorge. Le rouge-gorge n’est pas simplement que gorge rouge mais un oiseau.

Tete

Homme-grenouille

Déterminé déterminant

L’homme-grenouille est un homme, mais pas grenouille.

Tete

Assurance-décès

Déterminé déterminant

Le composant qui est modifié sémantiquement s’appelle determiné

Le composant qui modifie un autre constituant s’appelle déterminant

Ces formes s’appellent aussi composés déterminatifs.

Actions-réalisation

L’action-réalisations est au meme-temps un acteur et un réalisateur

Point-virgule

Le point virgule n’est ni simplement en point

Pas de distintion entre determiné et déterminant mais

une tete qui détermine le genre.

Quand les constituants d’un composé sont du meme titre, ce mot est appelé composé copulatifs.

LE PLURIEL DES NOMS COMPOSES

Le pluriel des noms composés pose souvent des problèmes: ce qui sont remarqués est la nature des mots qui

forment le nom composé.

Traditionnellement, le pluriel des mots composés (noms+adjectif) suit la règle générale: les verbes et les

adverbes restent invariables, alors que les noms et les adectifs prennent la marque du pluriel si leur sens le

permet.

Adj+Adj des senses aigres-douces; des clairs-obscurs; les derniers-nés (si accordano entrambi)

Nom+Adj des coffres forts; des pots-pourris; des basses-cours; des ronds-points

Adj+nom

Nom+nom qui le qualifie des diners-conférences; des café-théatre; des paquets-cadeaux; des entraineur-

chefs.

13/01/16 (20 LEZIONE)

LE PLURIEL DES NOMS COMPOSES

Seul le deuxième élément varie

Adjectif (ou valeur d’adverbe) : des haut-parvenus; des nouveau-nées

Préfixe qui termine en -i ou -o + nom des mi-sections; des pseudo-vérités

Préposition + nom des à-cotés; des en-tetes; des avant-scènes

Point cardinal + nom des nord-africains; des sud-americains

Verbe + nom les guarde-robes; des lave-glaces (lava-vetro); des taille-crayons

Adjectif + adjectif: Les deux s’accordent sauf si un des adjectifs d’adverbe (et ne peut donc pas s’accorder)

ou pour les adjectifs de couleur

Verbe + nom

a) Nom objet directaccord du nom selon le sens mais verbe invariable

Nom + adjectif ou adjectif + nom: les deux s’accordent

Adjectif + adjectif: les deux s’accordent sauf si un des adjectifs a valeur d’adverbe (et ne peut donc pas

s’accorder) ou pour les adjectifs de couleur

Verbe + nom

a) Nom objet direct accord du nom selon le sens mais verbe invariable

LES PROCEDES DE LA CREATION LEXICALE

DERIVATION

IMPLICITE EXPLICITE

CONVERSION PREFIXATION SUFFIXATION

Le vieux à morale reformisme

COMPOSITION

NIVEAU SUBORDONNANT COORDONNEMENT

COMPOSE’ DETERMINATIF COMPOSE’ COPULATIF

Endocentrique exocentrique

Tasse a thé rouge-gorge Sourd-muet

LA COMPOSITION SAVANTE

Il faut rappeler que le procéde de composition peut se produire à travers des éléments d’origine savante à

savoir latine ou grecque.

Dans ce cas, on préfère à l’appellation d’affixes celle des confixes à cause de leur statut particulier. En effet,

leur place n’est pas fixe à la difference des préfixes et des suffixes et surtout ils peuvent se combiner entre

eux.

Ex. anthropo-morphe vs mis-anthrope; Philo-sophe vs biblio-phile.

Si le confine se trouve toujours à gauche ou à droit, il tende à se rapprocher d’un préfixe ou d’un suffixe et à

se combiner avec des unités du lexique français.

Il est possible de distinguer des confixes remplissant la fonction de prefixes tels que:

-auto: signifie que le phénomène désigne à un origine en lui-meme se produit à l’intéret d’un système ?, sans

interférence d’un facteur extérieur autoallumage, autorégulation...

-macro: élément du grec pancpo ?

-néo

-omni

-télé LA COMPOSITION SAVANTE-LES FORMATIONS MIXTES

Il est aussi fréquent de former des composés en melant des éléments latins et des éléments grecs.

L’entreprise x se trouve au duopole avec l’entreprise y

Mot composé sur le modèle monopole duo-, tiré du latin (deux) et pole tiré du grec (vendre)

Les noms sanitaire ou phytosanitaire

Mot composé forme à partir de l’élément grec phyto (végétal plante) et de la dérivation du latin sanitaire

(santé).

Un documentaire radiophonique

De meme, il est possible de distinguer des éléments d’origine savante remplissant la fonction de suffixes

tels que:

-cide, -fuge, -thèque, -phage LES MOTS VALISES

Le mot -valise se définit comme un mot composé d’éléments obtenu par troncation de deux mots.

Le composé est formé du début de l’un des composants et de la fin de l’aute: adulescent

(adulte+adolescent). Il est possible de distinguer des éléments formants d’origine savante remplissant la

fonction du suffixes tels que:

-cide

-fuge

-thèque

-phage L’ABREVIATION

L’abréviation correspond à un double adjectif: celui de la création de mots nouveaux, celui de la marque

d’une identité sociale, c’est-à-dire montrer appartenance au propre groupe sociale.

Certains de ces mots ont fini par substituer les mots entiers, pendant aussi leur fonction d’identité sociale.

Il y a trois types d’abréviation: ellipse, troncation et sigle

L’ELLIPSE

L’ellipse retient qu’un mot peut fonctionner autonome respect à l’autre. Ce procédé de formation est très

fréquent en argot dans les jargons de métier ou l’ellipse produit des mots code pour les seuls membres du

groupe: café noir=un noir.

19/01/16 (21 LEZIONE) LA TRONCATION

Fenomeno di abbreviazione che porta alla soppressione delle sillabe finali o iniziali di una parola.

Elle consiste à amputer la forme d’un mot de certaines de ses syllabes, de la manière suivante:

la troncation des syllabes finales: métro (métropolitain); télé (télévision), sympa (sympatique), ciné

(cinéma/cinématographe), prof (professeur), formid (formidable), sensass (sensationnel)

la troncation des syllabes initiales: car (autocar), bus (autobus) également développé dans les argots et

jargons qui sont * par la suite du français standard: pitaine (capitaine); ricain (américain); ciflard (sauciflard);

dingue (loufdingue)

Spesso i troncamenti iniziali e finali riguardano registri più colloquiali e gerghi.

la troncation et condensation: autrefois, les étudiants de l’Ecole Normale Supérieure appelaient talas ‘’ceux

qui vont à la messe’’, ‘’c’est astap’’ (aujourd’hui considéré ringard) condensait ‘’c’est à se taper le derrière

par terre’’ LES SIGLES ET LES ACRONYMES

a) Ceux-ci sont formés à partir des lettres ou syllabes initiales des mots qui composent une séquence

figée.

Le sigle e gli acronimi si formano a partire da lettere o sillabe iniziali delle parole che compongono una

sequenza lessicale fissa.

Mais ce procédé ne s’applique qu’à des séquences qui servent à dénommer officiellement des

organisations politiques et syndicales (ONU, UNESCO,OTAN,etc...), des pays (USA, URSS,etc...)

b) Ce procédé peut etre utile dans d’autres circostances, par manière de dérision et par snobisme,

pour dénommer des catégories de gens: les BCBG (Bon Chic Bon Genre), les NAP (Neuilly-Auteil-

Passy), les BOF (Beurre,Oeuf,Fromage). Parfois certains objets sont dénommés par un sigle: VTV

(Véhicule Tout Terrain).

c) Les sigles et les acronymes posent le problème de leur décodage, car, à part ceux qui désignent des

organismes nationaux comme (SNCF,ONU), seuls les initiés sont en mesure de dire à quel

organisme correspond tel ou tel sigle.

Il faut préciser que selon la prononciation, on distingue sigles et acronymes

Les sigles sont des suites d’initiales prononcées avec les noms des lettres.

V.T.T. n.m. vélo tout-terrain

S.D.F.M. sans domicile fixe

C.A.P. n.m.inv. certificat d’aptitude professionnelle ou certificat d’aptitude pédagogique

Les acronymes sont des suites d’initiales prononcées comme un mot ordinaire:

T.I.R. transit international routier

C.E.S. n.m. contrat emploi solidarité

D.O.M.-T.O.M les départements (d’autre-mer) et territoires d’autre mer

SIGLES ET ACRONYMES COMME BASES DE DERIVES

Le sigle e gli acronimi possono fungere da base per dei processi di derivazione. Le sigle consentono la

formazione per derivazione di un nome, aggettivo ecc.

Les sigles peuvent souvent servir de base à des dérivés:

P.D.G. n. Président-directeur général

 pédégère n.f. femme qui exerce les fonctions de P.D.G.

O.N.U. Organisation des Nations Unies

 onusien, onusienne adj. ou n.

P.A.C.S. n.m. Pacte Civil de Solidarité

 pacser v.intr.

pacsé p.p. adj. ou n. ‘’les mariés, les pacsés et les vrais concubins’’ (Le Monde 1998)

LA LEXICOGRAPHIE

La lexicographie est l’activité de recensement des unités lexicales, de leurs formes, leurs usages, leurs sens.

La lessicografia è la disciplina che si occupa della redazione dei dizionari e che cerca di fissare i principi che

devono essere seguiti nell’elaborazione di un dizionario.

Essa va a raccogliere le unità lessicali individuando le forme, gli usi, il significato ecc.

La mission du lexicographe est de décrire les caractéristiques de chaque unité lexicale: il compose des

définitions, il vérifie des étymologies, élabore, des listes d’exemples, d’expressions.

Se si parla di un dizionario monolingue, pervenire alla definizione del senso di un unità lessicale (con la

semantica lessicale abbiamo visto i vari tipi di definizione e quindi la ricerca del significato), verifica

l’etimologia cioè l’evoluzione nel tempo e la sua origine, elabora una lista di esempi cioè la fraseologia (lista di

esempi che chiariscono l’uso di un’unità lessicale) ecc.

La lexicographie est en meme temps lexicologie, puisque cette démarche de recensement est guidée par

des notions théoriques (polysémie, relations lexicales, construction morphologique, etc...)

La lessicografia non può elaborare un dizionario senza lessicologia (scienza che studia le parole nel loro

significato, nel loro contesto, nei loro rapporti sintagmatici e paradigmatici ecc.)

Per fare un dizionario deve considerare la polisemia (parole con significati molteplici), le relazioni lessicali (di

sinonimia, antonimia, iperonimia, iponimia), le costruzioni morfologiche (es. preposizioni che reggono verbi)

ecc.

Bisogna conoscere i rapporti semantici, morfologici e sintattici tra le parole ecc.

LA DICTIONNAIRIQUE

La dictionnairique est l’activité d’élaboration du dictionnaire.

Elle utilise les données produites par le lexicographe et les met en forme pour produire l’objet dictionnaire.

L’esperto di dizionarica interviene maggiormente a livello pratico e si occupa di realizzarlo concretamente con

scopi di vendita ecc. mentre il lessicografo è più teorico cioè concepisce il dizionario nelle sue parti

fondamentali ed in relazione ai criteri che intende perseguire per ottenere un prodotto finito.

Il importe de bien distinguer lexicographie et dictionnairique car les données lexicographiques peuvent etre

présentées de différents manières au public, et produire différents types de dictionnaires.

I dizionari possono essere concepiti in diversa maniera e quindi averne di diversi tipi.

LES DIFFERENTES TYPES DE DICTIONNAIRES

Selon la classification traditionnelle proposée par Bernard Quemada, il est possible distinguer:

Les dictionnaires bilingues des dictionnaires monolingues: les dictionnaires bilingues représentent des

instrument de traduction fonctionnels à l’encodage et au décodage de deux langues.

I dizionari bilingue mettono a confronto due sistemi linguistici diversi e servono a trasporre da una lingua ad

un altra ed a rendere intelleggibile una lingua trasportandola in un altra.

Les premiers dictionnaires en France sont des dictionnaires français-latin (1539, Dictionnaire français-latin

contenant mots et manières de parler français tournez en latin de Robert Estienne)

1539 è anche la data dell’editto di Villers-Cotterêts che riconosceva il francese come unica lingua amministrativa del

francese e ci fu il passaggio dal latino al francese

20/01/16 (22 LEZIONE)

LES DIFFERENTES TYPES DE DICTIONNAIRE

Le monolingue est rédigé dans une langue donnée et il introduit l’utilisateur directement dans le discours de

cette langue. L’utilisateur est exposé directement à cette langue et il est ainsi stimulé et forcé à l’utiliseur.

En plus, il fournit des informations plus détaillés et plus précises sur le mot que le dictionnaire bilingue,

comme sur les collocations, les connotations, les registres, etc...

Il dizionario monolingue è più preciso del bilingue perché da molte più informazioni.

LES PREMIERS DICTIONNAIRES MONOLINGUES

Robert Estienne fait paraitre le Dictionnaire Français-Latin, qui propose pour la première fois une

nomenclature en français. Avant la fin du XVII siècle, il n’existe pas de dictionnaire français monolingue.

Robert Estienne fu uno stampatore.

C’est donc au XVII siècle qui est publié le premier dictionnaire français monolingue. C’est l’oeuvre de Pierre

Richelet: Dictionnaire français contenant les mots et les choses (1680). On y trouve les éléments dont vont

hériter les dictionnaires de langue moderne: définition, mentions d’expressions, citations d’auteurs.

Dizionario enciclopedico che si occupa di presentare le cose anche da un punto di vista culturale, di descrizione

oggettiva delle cose ecc.

Dictionnaire de mots: si occupa della parola in quanto segno linguistico vs Dictionnaire de choses (vedi lezioni

prec.): le enciclopedie si occupano della parola in quanto capace di far riferimento a caratteristiche del

referente.

En 1694, l’Académie française publie la première édition de son dictionnaire. Huit autres éditions ont paru

depuis lors, jusqu’à la 9°ème aujourd’hui.

L’Academie française fu fondata da Richelieu alla fine del ‘600 con l’obiettivo di ‘’normativizzare’’ la lingua

dandogli delle regole per proteggerla da un eccessiva manipolazione da parte dei parlanti.

LES DIFFERENTS TYPES DE DICTIONNAIRES

Une autre différence concerne l’opposition entre les dictionnaires extensifs et les dictionnaires sélectifs.

Les dictionnaires extensifs se proposent comme des répertoires exhaustifs de tous les mots de la langue,

alors que les dictionnaires sélectifs sélectionnent leur nomenclature, ainsi bien par un souci normatif qu’un

souci de spécialisation.

I dizionari estensivi prendono in considerazione la maggior parte delle unità lessicali di una lingua mentre i

selettivi scelgono all’interno del lessico (insieme delle parole di una lingua) determinate unità lessicali o per

escludere quelle scorrette da un punto di vista normativo o per uno scopo specialistico (termini medici ecc.) e

quindi non interessano le parole generali

Le Dictionnaire de l’Académie française peut etre considéré comme un ouvrage sélectif car au nom d’un

principe de pureté de la langue, il circonscrit les usages non conventionnels ou techniques.

Il dizionario dell’Académie elimina tutti gli aspetti che non riguardano il francese (anglicismi ecc.)

Les dictionnaires extensifs sont plutot une utopie. Josette Rey-Debove affirmait à ce sujet: <<Si l’on parle de

dictionnaire extensif, ce ne peut etre qu’une tendance et jamais un modèle de telle sorte que tous les

dictionnaires sont sélectifs>>.

È un utopia creare un dizionario che contenga tutte le parole di una lingua.

I dizionari estensivi sono quelli che cercano di inglobare tutte le unità lessicali mentre i selettivi ne scelgono

alcune in base a dei principi.

LES DIFFERENTS TYPES DE DICTIONNAIRES

Les dictionnaires de choses et les dictionnaires de mots: la distinction concerne surtout la nature des

informations données.

Les dictionnaires de choses focalisent leur attention sur les réalités nommées par le signe (les dictionnaires

encyclopédiques), les dictionnaires de mots partent sur le fonctionnement linguistique du terme.

Il dizionario di cose concentrano l’attenzione sul referente espresso dal segno (dizionari enciclopedici) mentre

il dizionario di parole forniscono informazioni sul segno linguistico (contesto, frequenza ecc.)

LES DICTIONNAIRES D’APPRENTISSAGE

Les dictionnaires d’apprentissage sont faits pour etre utilisés par des personnes qui apprennent activement

la langue. Ils sont plus ou moins riches (de quelques dizaines de vocables à plusieurs milliers) selon le niveau

d’enseignement visé. Les dictionnaires destinés à un très jaune public contiennent souvent beaucoup plus

d’illustrations que les dictionnaires de langue courants.

Sono molto utili per quelli che stanno apprendendo la lingua.

LES DIFFERENTS TYPES DE DICTIONNAIRES

Il existe en fait seulement une différence entre les dictionnaires papier et les dictionnaires électroniques: le

support sur lequel est présentée l’information. Toutefois, cette différence d’ordre technique en entraine

plusieurs autres aux niveaux de l’utilisation, de la présentation du contenu, des capacités de recherche et

des aspects téchniques.

La differenza dipende dal supporto su cui sono presentate le informazioni lessicografiche e le consultazioni

sono diverse.

Avec les dictionnaires papier, la consultation se fait de façon linéaire, tandis qu’avec les dictionnaires

électroniques, elle peut se faire de façon fragmentée ou linéaire. En effet, dans le premier cas, l’utilisateur

peut chercher un mot uniquement à partir de la nomenclature, alors que, dans le deuxième cas, il peut

chercher un mot à partir de la nomenclature ou du texte entier.

La consultazione cartacea è lineare mentre con quella digitale può essere lineare o frammentata.

La nomenclatura è l’insieme delle entrate prese in considerazione.


PAGINE

77

PESO

1.01 MB

PUBBLICATO

4 mesi fa


DETTAGLI
Corso di laurea: Corso di laurea in lingue, letterature e culture dell'Europa e delle Americhe
SSD:
A.A.: 2016-2017

I contenuti di questa pagina costituiscono rielaborazioni personali del Publisher A_Ronaldoo di informazioni apprese con la frequenza delle lezioni di Lingua francese II e studio autonomo di eventuali libri di riferimento in preparazione dell'esame finale o della tesi. Non devono intendersi come materiale ufficiale dell'università Napoli L'Orientale - Unior o del prof Perilli Fabio.

Acquista con carta o conto PayPal

Scarica il file tutte le volte che vuoi

Paga con un conto PayPal per usufruire della garanzia Soddisfatto o rimborsato

Recensioni
Ti è piaciuto questo appunto? Valutalo!

Altri appunti di Corso di laurea in lingue, letterature e culture dell'europa e delle americhe

Riassunto esame Linguistica generale, prof. Pannain, libro consigliato Corso elementare di linguistica generale, Berruto
Appunto
Appunti Completi Letteratura Francese I
Appunto
Riassunto esame Filologia romanza, prof. Luongo, libro consigliato Letterature romanze del Medioevo, Varvaro
Appunto
Historical context from the Middle Ages to the Renaissance
Dispensa