Che materia stai cercando?

Anteprima

ESTRATTO DOCUMENTO

11. Joachim du Bellay

Il est né en 1522 à Liré, en Anjou (Vallée de la Loire) dans une famille noble et

illustre ; il a vécu une enfance très difficile ; il était maladif, orphelin et négligé

par son tuteur, et tout cela l’amené à la recherche du confort dans la nature, où

il rêvait une vie heureuse dédiée à l’armée ; un de ses cousins était gouverneur

du Piémont et Du Bellay le considérait comme son salut, pour s’enfuir d’une vie

triste et mélancolique. Son projet a été ruiné à cause de la mort de son cousin ;

resté seul, Du Bellay s’est tourné vers le clergé, vu que son cousin, le cardinal

Jean du Bellay, était évêque de Paris et diplomate célèbre ; Du Bellay travaillera

le droit

chez lui comme secrétaire, mais, avant de faire tout cela, il a étudié à

Poitiers, où il a appris le latin et il a écrit ses premières poésies.

Collège de Coqueret,

En 1547, il a commencé à fréquenter le sous le guide de

Dorat ; il étudiait le latin et l’italien, qu’il a appris ; là, il a connu Ronsard, avec

qui, il a formé la Brigade qui deviendra la Pléiade. Pendant cette phase, il a écrit

beaucoup de sonnets sur la base de Pétrarque, qu’il ajoutera dans son recueil

l’Olive. Défense l’Olive

En 1549, il a publié la (Manifeste de la Pléiade) e qui s’inspirait à

Horace ; un peu plus tard il deviendra courtisan, en dépit des idées de la

Défense, mais pour des problèmes économiques. Il a dédié un recueil à la

princesse Marguerite, sœur du roi Henri II.

Après ses premières publications, il a passé une période sombre, à cause de sa

maladie, la surdité ; il s’est centré sur la lecture de certaines œuvres de

Enéide

littérature gréco-latine et sur la traduction de certaines parties de l’ de

Défense.

Virgile, en reniant ses idéaux présents dans la

En 1553, Du Bellay est parti pour Rome, où il a vécu pour 4 ans ; il a travaillé

chez son cousin, qui était un cardinal célèbre, comme secrétaire. À Rome, il a

Ville Éternelle

connu la beauté et la grandeur de la ; cette ville lui a permis de

rêve humaniste à l’italienne

vivre son et de lui donner une formation ; pendant

Les Antiquités de Rome,

cette phase il a écrit pour célébrer la grandeur de cette

ville. Il a étudié les poètes grecs, latins et italiens, en particulier, Dante,

Défense,

Pétrarque et Boccace. Il a rejeté, encore une fois, l’idéal de la en

écrivant des poèmes en latin, des élégies et des épigrammes.

Les Regrets,

Un peu plus tard il écrira dont la partie finale a été rédigée après

son retour en France, pour souligner sa propre délusion et son amertume ; il ne

voulait pas du tout être un simple secrétaire, il voulait faire carrière, mais ça a

été un véritable échec ; en outre, il a souffert la nostalgie, il voulait faire retour

Ville Éternelle

en France pour revoir les lieux de son passé ; enfin, la a été une

grande illusion pour lui, car la société romaine déguisait son hypocrisie et son

ambition en utilisant les grands de la littérature italienne ; il avait décrit ses

propres expériences et sa vision personnelle ; il se sentait en exile à Rome et ce

sentiment a été ajouté dans ce recueil. Dans ce dernier recueil, il a décrit une

vision apocalyptique de la réalité ; cet ensemble de sonnets se détachait de

l’Olive, grandeur

vu le thème du songe qui émerge beaucoup. Il a vu la et la

décadence de Rome, qu’il a décrite dans ses deux œuvres, où il a ajouté, aussi,

sa vision politique et sociale de Rome, en analysant la Cour des Papes et le

peuple romain ; ce travail présente une forte ironie.

Le retour en France sera un véritable chant de triomphe pour lui ; en tout cas, les

œuvres, de la période romaine, montraient son grand style.

Toutes les œuvres de l’exil ont été publiées en France en 1558, dont on trouve

Divers Jeux Rustiques

les ; il a cherché à se lier à la cour, mais sans aucun

succès, la monarchie française l’avait déçu et il n’avait guère succès.

Seul, triste, faible et complètement sourd, il est mort en 1560 en écrivant des

verses.


ACQUISTATO

1 volte

PAGINE

3

PESO

20.19 KB

PUBBLICATO

6 mesi fa


DESCRIZIONE APPUNTO

Il documento comprende gli appunti presi a lezione, più studio individuale su testi cartacei. Il documento è completamente in francese.
Non è da considerarsi come documento ufficiale emanato dall'Unical e/o dalla Prof.ssa A. Naccarato.
Bibliografia:
Lagarde - Michard, "XVIe Siècle", Francia, Bordas, 2015.
Bonini - Jamet - Bachas - Vicari, "Écritures...", vol. 1, Novara, Valmartina, gennaio 2012.


DETTAGLI
Corso di laurea: Corso di laurea in lingue e culture moderne
SSD:
Università: Calabria - Unical
A.A.: 2018-2019

I contenuti di questa pagina costituiscono rielaborazioni personali del Publisher poisondehaine di informazioni apprese con la frequenza delle lezioni di Letteratura francese I e studio autonomo di eventuali libri di riferimento in preparazione dell'esame finale o della tesi. Non devono intendersi come materiale ufficiale dell'università Calabria - Unical o del prof Naccarato Annafrancesca.

Acquista con carta o conto PayPal

Scarica il file tutte le volte che vuoi

Paga con un conto PayPal per usufruire della garanzia Soddisfatto o rimborsato

Recensioni
Ti è piaciuto questo appunto? Valutalo!

Altri appunti di Letteratura francese i

6. Analyse - La Concorde de deux langages, J. de Belges
Appunto
3. Clément Marot
Appunto
4. Analyse - Le Dizain de Neige, C. Marot
Appunto
8. L'École Lyonnaise
Appunto