Ominide 8114 punti

« L'âme et la danse » - Paul Valéry


« L'âme et la danse » par Paul Valéry a été publié en France en 1923.
Le travail est écrit à l'imitation des dialogues platoniciens et représente trois personnages: Socrate, Phèdre et docteur Éryximaque, réunis dans une « fête incessante », disquisiscono la relation entre la danse et la beauté, la danse et la poésie, la danse et l'amour.
La vie est une femme qui danse. le dit Socrate, le poète dans ce dialogue, l'alliance et son indéfinissable sens, crée la musique pour un corps dans le changement vital continu.
Dans ce travail, Valery reflète l'influence bénéfique, sain et enivrant que le spectacle de danse éveille l'âme du spectateur. A propos de la danse coïncide avec la danse elle-même, sans possibilité de distinction, lorsqu'il est incapable de saisir et de vivre en lui-même l'Absolu et sa présence.
Dans leur dialogue philosophique, les trois personnages, viennent à une conclusion: la danse mène à la vérité et est le gardien de la beauté.
Dans ce travail, se présente comme Valéry un philosophe-poète et exprime la conception selon laquelle le corps est la première pensée de la raison, de sorte que la danse apparaît comme le mode le plus adéquat d'expression de l'être, devenant « l'attestation absolue, moment originel de la pensée ".
Des moyens de danse fusion des dimensions physiques, psychiques et spirituelles, l'expression d'une réalité unique, devenant ainsi un symbole, l'expression cohérente de tous les éléments de la personne. Pour la danse est extatique Valéry, se déplaçant dans le présent d'un temps quotidien en temps capable de « rendre présent l'éternel. »
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
Registrati via email