Ominide 13147 punti

Abdellah Taïa est un écrivain français d'origine marocaine. Il vivait à Paris depuis 1998.
Après des études de littérature française à l'université de Rabat, Genève et Paris (Sorbonne), il a commencé à écrire des paroles inspirées romans autobiographiques, trois nouvelles fameuse Des Maroc (Paris: Paris-Méditerranée, 1999); Mon Maroc (Paris: Séguier, 2000); Le rouge du tarbouche (Paris: Séguier, 2005 Casablanca: Tarik, 2006); L'Armée du salut (Paris: Seuil, 2006).
Auteur Frédéric Mitterrand récemment un livre de photographies et de textes intitulé Maroc 1900-1960 (Paris: Actes Sud, 2007). Dans l'un des romans de Le rouge du tarbouche, intitulé «De Jenih à Genet," dit Genet au Maroc à travers une histoire d'amour à Larache (où Genet est enterré).
Taïa est le premier écrivain marocain à avoir déclaré ouvertement homosexuel. Abdellah Taïa apparaît également dans le film de Rémi Lange Tariq el plaques (trad. Lit., "Le chemin de l'amour"), dans lequel les deux protagonistes vont visiter la tombe de Jean Genet.

En Août 2009, dans le cadre du "Mardi Gras" tenue à Torre del Lago Puccini, Viareggio (LU), il a été honoré comme le personnage gay de l'année en Italie.
Après avoir longtemps rêvé de faire des films [3], en 2013 il a tourné son premier film, L'Armée du salut (L'Armée du Salut), basé sur son livre du même nom et invités à participer à la Semaine de la Critique de Afficher Mostra de Venise. [4]

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email