Ominide 13147 punti

Jean-Louis Fournier est un écrivain, essayiste et réalisateur français, vainqueur du Prix Femina en 2008.
Né à Arras, dans le nord de la France, de Léandre Paul Emile Fournier (1911-1954), un médecin, et Marie-Thérèse Françoise Delcourt Camille (1916-1998), rédacteur en chef. Vous démarrez sur la route du succès, à partir de la télévision, pour être plus précis de la chaîne TF1, pour laquelle dans les années septante crée deux séries de télévision animée d'un certain intérêt: La Noiraude et Antivol, l'oiseau ici Avait le vertige; a été extrêmement fructueuse pour la première, La Noiraude, qui travaille en 1977 avec l'artiste Gilles Gay, créant soixante épisodes de trois minutes chacun. En Janvier 2008, il a été relancé sur Gulli.
Collaboré en 1982 avec le célèbre humoriste Pierre Desproges, connu pour son humour noir complètement anticomformista, la construction de la transmission La Minute Nécessaire de Monsieur Cyclopède sur France 3, puis à mettre le projet en théâtre en 1984 et en 1986, il a commencé Desproges la lecture de Ionesco, le célèbre écrivain, d'où il tire des idées importantes pour son travail littéraire.

En 1989 toujours, il offre un second jeu de FR3, L'Or du diable, pour laquelle a collaboré avec Roger Vrigny et Jacques Loussier.
En 1992, il a publié un essai intitulé La grammaire française et impertinent, suivi par plusieurs autres presque chaque année jusqu'en 2003, quand il engage comme un écrivain avec le roman Le Petit Meaulnes; écrit un deuxième, plus irrévérencieux, en 2005, Satane Dieu !; puis de nouveau, en 2008, un autre, Ou on va, papa ?, qui l'a choisi parmi les grands de la littérature française contemporaine: grâce à elle, en fait, il a reçu le Prix Femina, l'un des prix littéraires les plus prestigieux, non sans une une certaine surprise. Le roman, qui raconte l'histoire d'un père de deux enfants handicapés, suscite encore plus de titres des deux précédentes, de manière à mettre en moment de choisir le roman gagner Femina, sa propre candidature doute: il semble être une histoire vraie, inspirée par la triste histoire de deux garçons, Thomas et Matthieu Fournier; alors la réponse est aucune défaillance de la mère des garçons dans un article intitulé Ou on va, maman ?.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email