Erectus 3797 punti

Stendhal: Le rouge et le noir


Le roman, paru en 1830, est une fresque de la Restauration en France (1815-1830).
Stendhal y décrit la tentative d’un jeune appartenant à une basse classe sociale, mais très ambitieux et intelligent, de s’insérer dans la société. C’est une occasion pour l’écrivain d’exprimer un jugement sur la société de son temps. Le titre symboliserait la carrière politique et la carrière religieuse entre lesquelles le protagonise hésite pour atteindre son objectif.
Julien est une jeune homme du Jura, d’origine plutôt modeste (son père a une scierie de bois), mais instruit et plein d’ambition. Il est fervent admirateur de Napoléon dont il lit le journal de Saint-Hélène. Le maire de la ville de Verrières, M. de Rênal, le choisit comme précepteur de ses enfants; sa femme, Mme de Rênal, et Julien se sentent aussitôt attirés l’un vers l’autre: la femme tombe amoureuse du jeune garçon alors que celui-ci est flatté par le sentiment qu’une femme appartenant à une classe sociale supérieure éprouve envers lui.
Ayant appris ce rapport, M. de Rênal renvoie Julien qui entre au séminaire (un autre moyen pour faire carrière dans sa vie); ensuite il obtient une place de secrétaire chez le marquis de la Môle, à Paris. Julien se trouve à son aise dans ce milieu, il séduit la belle Mathilde, fille du marquis, il devient lieutenant des hussards et demande la main de la fille qui, entre temps, est enceinte. Cependant, le marquis reçoit une lettre de la part de M. de Rênal qui dénonce le comportement que Julien avait tenu lorsqu’il était précepteur de ses enfants et cela fait disparaître toutes les aspirations du jeune. Pris de rage et de vengeance, il se rend à Verrières et, dans l’église, il tire un coup de feu sur Mme de Rênal qui en sort blessée.
Julien est emprisonné et condamné à mort, mais il assume son acte avec détermination. En prison il a une rencontre avec Mme de Rênal qui est venue lui faire visite et tous les deux passent ensemble un moment de bonheur car la femme l’aime toujours. Ensuite, Julien est exécuté (en laissant ainsi un mode où tout s’achète, sauf la mort) et Mathilde, présente à l’exécution, emporte la tête de son amant pour l’enterrer dans une grotte.
Quant à Mme de Rênal, elle meurt trois jours après l’exécution, en embrassant ses enfants
Le roman s’inspire d’un fait diver arrivé trois ans avant la parution du roman: un séminariste avait tué son amant, la femme d’un notable de région et pour cela il avait été guillotiné.
Le titre attire l’attention sur un dilemme social: pour réussir dans la sociéte il faut choisir entre la carrière militaire (=le rouge), si utile sous l’Empire, et la carrière ecclesiastique (= le noir) sans doute plus rentable à l’époque de la Restauration. Il s’agit d’un réalisme historique et psychologique à la fois, qui se base sur une critique de la société et en même temps sur la psychologie des personnages. Pour garantir l’objectivité, chère aux écrivains réalistes, l’auteur fait agir et parler les personnages et c’est le lecteur qui doit en tirer les conclusions et le style dépouillé et incisif correspond à cette recherche de la vérité. Cependant, Stendhal est toujours présent dans son roman car, parfois, il se laisses échapper un jugement ou quelques intrusions critiques au sujet du comportement ou des attitude des personnages.
En conclusion on peut dire que dans Le rouge et le noir, tout en restant lié a certains thèmes romantiques, tels que la recherche de l’amour et du bonheur, Stendhal annonce le réalisme.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
I Licei Scientifici migliori d'Italia secondo Eduscopio 2017