Ominide 228 punti

Le Préromantisme Français

Le terme de Préromantisme évoque l’ensemble de tendances, de sensibilités, de formes ou d’œuvres qui a annoncé une nouvelle littérature, qui n’est plus classique et n’est pas encore romantique.

XVIIIème siècle: Rousseau
· Il était considéré un philosophe des lumières
· Il a écrit “Les Confessions” (de caractère intime) et “Rêveries du promeneur solitaire”, où le sujet est l’auteur.
· En particulier dans l’œuvre “Rêveries du promeneur solitaire”, on peut trouver les thèmes du rêve (en contradiction avec la raison), la solitude des poètes qui ne se retrouvent plus dans la société, et nature, un des thèmes préférés par les Romantiques.

· Il ne se retrouve pas dans le contexte où il vie. Pour son nouveau style, il a beaucoup des critiques et il se doit justifier.

·
Rousseau est le premier à utiliser le mot “Romantique”, en décrivant un lac, pour dire qu’il était ‘sauvage’.

XIXème siècle: · François-René de Chateaubriand était un écrivain, un homme politique et un voyageur infatigable qui est considéré comme le précurseur du Romantisme (1768-1848).
· Il est encore un homme du XVIIIème siècle: il ne soutient pas encore la République, mais la Monarchie.
· Il a vécu le passage du Monarchie à la République et il vie à cheval entre deux siècles. Pour cette raison, il a une inquiétude et incertitude caractéristique de qui a perdu ses points de référence : le dénommé « mal du siècle »
· Il souffre du “Mal du Siècle”: la souffrance des plusieurs jeunes écrivains, pour exprimer le mécontentement du vivre à cheval de deux périodes où on a un profond changement politique et sociale. En fait après la Révolution Française, la société perd son point de référence et ne se retrouve pas dans la période où vive. Chateaubriand choix l’isolement et puis il se retrouve grâce à la foi.
· Dans ses œuvres on peut trouver: sensibilité romantique, vague des passions (il prouvait des émotions mais il ne savait pas comme les concrétiser parce qu’il avait une grande énergie à laquelle il n’y avait pas d’application, donc il restait seulement avec le vide et la solitude), nature, redécouverte de la religion chrétienne comme la plus acte et poétique à décrire l’homme.

· Ses œuvres sont: “René” (en grande partie autobiographique), “Les Mémoires d’autre Tombe” (autobiographique pour perpétuer sa mémoire), “Le Génie du Christianisme” (apologie de la foi).

“L’étrange blessure”, tiré de « René »
· Prose lyrique avec des métaphores et des mots recherchés.
· Temps verbaux: imparfait pour les descriptions de la nature et les états d’âmes,
passé simple pour exprimer sa volonté de mourir, quelque chose de définitif .
· 3 éléments du romantisme: 1) importance de la nature, qui est vivante et reflète les états d’âmes de l’homme;
2) intériorité et sentiments;
3) retour aux sentiments religieux.

I Partie: Jour
· Il raconte comment il passe la journée: il se promène dans la nature.
· Rêverie: mot clé : avec l’imagination il peut voir un autre monde autour de lui.
· Nature: une feuille importée par le vent, la cabane avec la fumé que se lève dans le ciel, la mousse, une roche
· Jonc murmurait: personnification de la nature, n’est plus un décor, mais est vivante, entre en relation avec les hommes et reflète leurs état d’âmes.
·clocher vers l’haute et les oiseaux de passage: le poète s’image des lieux lontains, où les oiseaux vont. Il désire d’être sur les ailes des oiseaux pour changer sa vie. Il se sent un voyageur.
· Il désir de partir = désir de mourir, mais à l’intérieur de lui il sait que n’est pas encore le moment.
· Il veut aller dans l’espace d’un autre vie.
· Il espère de trouver un soulagement, mais il ne le trouve pas.
· La nature tourmentée par l’orage et la tempête reflète les sentiments de l’homme.

II Partie: Nuit
· Il reste dans sa cabane et parle de la pluie, du vent, de la lune et donc de tous les éléments naturels : la lune sillonne les nuages comme le charrue coupe la terre, comme le vaisseau sillonne la mer.

· Invocation à Dieu et expression du désir d’un femme pour partager ses émotions, qui devient la seule raison de vie.
· Profond sentiment d’ennui: perde les énergies et la volonté de vivre.
· Son état d’âme: les passions ne sont pas très bien définîtes (vague des passions) et à la fin il ne mette en pratique son désir: changer sa vie.
· Dégout de la vie: il essaye de se refugier dans la nature, puis il décide de quitter le monde, mais, grâce a sa sœur, qui était une religieuse, il ne se suicidera pas.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
Registrati via email