"La Peste", di A. Camus

Le roman "La Peste" de Camus, paru en 1947, a été écrit dès 1941 dans la période de Seconde Guerre mondiale et de la Résistance.
Camus mettra plusieurs années à terminer cet important roman. Le roman est l’histoire d’une épidémie de peste à Oran, dans les années quarante. Dans la ville, sur la côte algérienne, la vie est tranquille et monotone, marquée par des journées chaudes, est soudainement bouleversée par la peste, une maladie qui pendant des siècles a tué millions de victimes, qui est capable de changer l'histoire des générations, une maladie apparemment supprimée mais qui se répand très rapidement.
La peste est une métaphore du mal qui se cache dans l'âme de l'homme et la description précise et détaillée de l'avènement de la peste et de ses effets, souligne le sens profond de l’idée de Camus par rapport à la source de tant de violence. 

La peste peut être assimilée à un moment précis de l'histoire, l'occupation nazie, et cela est confirmé par de nombreuses allusions dans le roman à la dictature et surtout à la résistance à l'oppression. La métaphore du mal, l'absurdité de la douleur qui est infligée aux hommes représente l'absurdité de leur existence.
L'avertissement que Camus veut souligner, c'est que chaque bonheur peut être perturbé d'une manière inattendue, en fait, aussi une ville tranquille comme Oran a été dévastée par une terrible épidémie, mais dans le roman, il est possible d'associer le pessimisme à un sentiment d'espoir, comme l'engagement des habitants de la ville qui , avec le Docteur Rieux, se battent avec passion, amour, ténacité contre le mal, pour dire que chez les hommes, il est possible de trouver plus de choses à admirer qu’à mépriser.
Les hommes révèlent leur grandeur , leur dignité et leur raison de vivre dans l’exerce de la solidarité, valeur essentielle de la deuxième phase de l’œuvre de Camus.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email