Erectus 1122 punti

LA PHILOSOPHIE DE L’ABSURDE

La philosophie de l’absurde est définie dans le mythe de Sisyphe reprise dans l’Etranger, puis au théatre dans Caligula, elle se retrouve jusque dans la peste. Pour la plupart des hommes, vivre consiste à faire des gestes habitudinaire. L’image de Sisyphe qui est condamné par les diuex à pousser éternellement sur la pente d’une montagne un énorme rocher, représent la condition de l’homme dans le monde. Comme Sisyphe, l’homme est condamné à des tâches répétitives mécaniques. C’est surtout la certitude de la mort qui nous révèle l’absurdité de la vie. L’absurde est une vérité difficile à découvrir; c’est la seule vérité dont il faille prendre conscience pour se débarrasser des espoirs vains. Selon Camus prendre conscience de l’absurde c’est le point de départ pour bâtir une vie authentique. Jusqu’à la rencontre de l’absurde, l’homme a l’illusion d’être libre, mais est esclave de l’habitude et des préjugés. Selon Camus, Sisyphe est heureux: au moment où il prend conscience de son destin et il accepte son sort, il donne un sens à sa vie et acquiert sa dignité. Le bonheur naît de la prise de conscience.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email