Ominide 1241 punti

Apollinaire - La colombe poignardée et le jet d'eau

Apollinaire écrit ce calligramme pendant la Première Guerre Mondiale, à laquelle il participe comme soldat.
Le dessin reproduit une colombe poignardée aux ailes déployées ; un jet d’eau avec un bassin à sa base.
Par rapport à la la composition de la page, le poème est composé de façon symétrique selon un axe central qui va du C ( qui peut représenter le pommeau du poignard tuant la colombe) au ? (au milieu du jet d'eau) et au O au milieu du bassin (ça pourrait aussi représenter un œil, mais dans le texte, c’est aussi l’invocation typique de l’élégie) La colombe, oiseau symbole de la paix et de l’amour, là est poignardée ; la jet d’eau pourrait représenter des larmes. Mais plusieurs interprétations sont possibles : il s’agit d’un poème polysémique.

En ce qui concerne le texte, il s'agit d'un poème élégiaque traditionnel: le poème aborde les thèmes des amours passés (1er dessin) et des amis perdus (2ème dessin) à cause de la guerre. En effet, dans le premier dessin on met en évidence des prénoms de femme (ce sont les femmes aimées par le poète) par les lettres majuscules, tandis que dans le deuxième dessin on met en évidence des prénoms d’homme (ce sont les amis, des peintres et des poètes, qui sont partis volontairement en guerre). Ceux-ci ont combattu (ou combattent encore, le poète ne sait pas s’il sont déjà morts) au Nord, où la Somme et la Marne conduisent la sang des corps blessés et morts à la mer du Nord, qui se fait « sanglante". Dans le texte, la guerre et la mort sont présents de façon explicite : « mes amis partis en guerre » , « s'engagea », « Ceux qui sont partis à la guerre », « Peut-être sont-ils morts déjà », « au Nord se battent », « sanglante mer », « jardins où saigne », « le laurier rose fleur guerrière ». Le ton est mélancolique, nostalgique et élégiaque.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email