Ominide 27 punti

Le Siècle de Lumière

Le mot "Lumière" désigne un mouvement qui prend des noms différant selon les pays: en Italie "Illuminismo", en France "les philosophes de lumière" et en Allemagne "die Erleuchtung". En France le mot "lumière" se réfère à la capacité humaine de déchirer les voiles de l' ignorance et de la superstition. Ce mouvement commence en France, mais il a des éléments communs dans les pays, par exemple l'interprétation rationnelle de l' univers, seul la rationalité a la capacité de désintégrer qui contredise la nature et permet d'atteindre la vérité relative à la réalité. Dans la recherche du bonheur individuel et collectif,la tolérance est importante comme la confiance dans les sciences. On abandon le latin et ça favorise l' accès d' un publique plus vaste aux connaissances scientifiques qu'on applique concrètement, par exemple on invente le paratonnerre, le vol en ballon, on élabore le system métrique, la critique de la tradition, la définition des droits de l'homme. La nouvelle idée de philosophie englobe une réflexion sur la société.
Le cosmopolitisme est un mot qui vient du grec "citoyen du monde". Au XVIIIème siècle devient la façon de vivre des intellectuels, on voyage beaucoup. L' Europe devient une patrie. Les cosmopolites se considèrent citoyens du monde entier, les écrivains sent d' appartenir à la République des lettres. L' idée du "bon sauvage" naisse dans ce période et elle est référé aux indigènes. Les explorations, les conquêtes soulèvent une question morale, surtout l' esclavage, car les indigènes étaient considérés une race inférieure. Les intellectuels réhabilitent les indigènes parce qu' ils sont purs. Ainsi naisse le mythe du "bon sauvage" qui influence Diderot. Il écrit "Bougainville" (1772). Bougainville était un noble qui avait participé à une expédition au Océan Pacifique à Tahiti. Diderot utilise un vieux tahitien pour faire l' apologie de la culture tahitienne et met en évidence les bonnes qualités su peuple (politesse). Rousseau a été influencé par cet idée et il écrit "Discours sur l' origine et les fondements de l' inégalité parmi les hommes" (1764). Dans ce livre il attribut à la propriété la cause des vices de la société, Rousseau invite à se méfier de la civilisation car seulement au contact de la nature, les hommes peuvent vivre bien. La civilisation, les progrès causent une décadence morale. Château Briand écrit "Atala" (1801) qui est préromantique, comme Bernardin de Saint Pierre qui a écrit "Paul et Virginie", qui sont les protagonistes.
Le déisme est une crin religieuse et philosophique répandue en Europe au XVIIIème siècle. Les déistes refusent certains dogmes et préjugés du christianisme, parce que l' homme du XVIIIème siècle accepte la religion naturelle. Dieu est un inventeur, qui a crée et abandonné le monde, il n' exerce aucune influence sur la vie de l' homme.
Encyclopédie est un mot d' origine grecque (enseignement culturel). Elle st l' exposition méthodique du savoir humain. L' encyclopédie est un genre déjà appliqué au Moyen-Age avec le "Dictionnaire". L' encyclopédie de Diderot et D' Alembert est un bilan de tout le savoir du passé et elle orient à la recherche, elle est une nouvelle méthode de transmission des connaissances. L' Encyclopédie est d' origine anglaise. Chambers l' écrit de 1738 à 1750, il la publie à Londres avec le titre: "The Universal Dictionary of the arts and sciences". En 1746 un libraire français, André le Breton, charge à Diderot et D' Alembert de traduire cet encyclopédie, mais très vit le projet se modifie, évolue et il est amplifié. Les 8 volumes prévus passe à 17+11 des planches illustrées, parce que l' encyclopédie française se veule pratique. Les articles sont remplacées par des textes originaux. L' objectif est de dresser un tableau général des efforts de l' esprit humain dans tous les domaines et siècles.
L' évolution de la langue pendant le XVIIIème siècle est importante car le XVIIIème siècle est encore classique, les œuvres de XVIIème siècle sont points de référence pour les auteurs du XVIIIème siècle. C' est le vocabulaire qui s' enrichit avec les découvertes scientifiques. La vulgarisation supporte mal certains contraintes.
Au XVIIIème siècle s' impose un langage nouveau, on introduit des mots étrangers liés à l' économie et à la politique (club, budget), aussi des mots populaires (sot). On aime beaucoup la langue anglaise. Les intellectuels s' intéressent à la pureté de la langue française qui doit être une langue diplomatique qui unisse la France car les dialectes divisent les hommes. La révolution française impose l' utilise du français, ainsi naissent des nouveaux mots comme "département" et "arrondissement".
Au XVIIIème siècle on est sans poésie, les poèmes sont d' occasion. Le XVIIIème siècle est dominé par la prose, le roman (texte en prose avec des intrigues) est en expansion car il n'est pas suomi aux règles. Certains romans ont la fonction de dénoncer des problèmes, de pragmatiser, ça est possible parce que le roman est un genre souple qui archive toutes les variations du XVIIIème siècle. On passe de l' ironie de Montesquieu à l' abandon des sentiments de Rousseau, au réalisme psychologique de Prévost. Des romans qu' on peut prendre comme exemple sont: "Candide", "Comte philosophique" et "L' Essais". Le "Comte philosophique" est un cas particulier, les éléments qui le compose (voyage, bataille) appartiennent aux répertoires romanesques, mais stigmatisent et divulguent certains problèmes.
Le siècle de lumière est le siècle des idées, de leur divulgation, enfaite certaines ouvrages sont littérature engagée.
Le XVIIIème siècle est aussi le siècle du théâtre. Le drame bourgeois (Diderot) est prévalent. Dans le drame bourgeois il y a une moralité, les personnages appartiennent à la bourgeoisie et on y analyse les sentiments. Diderot est le premier théoricien du drame bourgeois, qui mettent en scène les problèmes réels, implique des sujets moraux et annonce au pré romanticisme. La morale doit être utile à la solution des problèmes. Le drame bourgeois représente la société moderne, les dramaturges mettent en évidence les problèmes des classes bourgeoises et le spectateur doit s' identifier avec le problème. Le drame bourgeois disparaitra après la Révolution. Avec Mirabeau et Beaumarchais ("Le Figaro"), la comédie évolue.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email