Montesquieu


Charles Louis de Secondat de Montesquieu (1689-1755) est né à Château de la Brède. L' activité d' écrivain a représenté sa grande passion. Il a été avocat et aussi président au parlement de Bordeaux. En 1721 Montesquieu obtient son succès grâce aux "Lettres persanes", dans lesquelles on note un esprit intelligent et ironique. En 1728 il écrit une ouvrage sur l' organisation politique des différents pays européens et pour se documenter il voyage en Italie, Hollande, Hongrie, mais seulement l' Angleterre le touche.
De son voyage naisse "L' esprit des lois", où il analyse les principes. Cet ouvrage porte à nombreuses critiques surtout de l' Eglise qui la met dans l' index. Les "Lettres persanes" est un roman épistolaire anonyme composé par 161 lettres, parce que Montesquieu avait peur. Elles tourne en ridicule les autorités. Dans le roman on trouve trois niveaux de lecture:
1. Lecture comme un roman
2. La satire
3. Réflexion politique et religieuse
Montesquieu se feint oriental pour critiquer l' univers social et politique du XVIIIème siècle européen. Usbek est un grand seigneur, avec lui il y a Rica, un jeune enthousiaste et malléable. Ils décident de voyager pour chercher la sagesse et pour observer la façon de vivre européenne. Ils transmettent leur aventures par des lettres et ils reçoivent des lettres pour rendre le roman plus vraisemblable.
Montesquieu introduit un roman dans le roman: il insert l' Harem. Les femmes de l'Harem d' Usbek se révoltent pendant son absence et pendant ces révoltes meurt Roxanne, la femme préférée d' Usbek.
L' Orient est très à la mode grâce à "Les milles et une nuit" de Antoine Galland. Montesquieu dans son roman, a adapté le comportement et le langage pour le rendre conforme au gout du siècle. Les européens aiment cet idée d' exotique.
La nouveauté des "Lettres persanes" est dans le fait que Montesquieu utilise un point de vue d' un étranger à travers une technique appelée "défamiliarisation", c' est à dire présenter le point de vue d' un étranger pour décrire des choses communes.
Montesquieu cède la parole à un étranger qui ne connait pas la vie européenne pour mettre en lumière les choses auxquelles souvent on met pas d' attention. Par exemple Rica parle de 2 magiciens pour parler du Roi et du Pape. Ils exercent leurs pouvoirs grâce à des pouvoirs magiques, vue de l' extérieur les faits et les personnages deviennent des caricatures. Montesquieu met en évidence l' absurdité des certaines traditions, cet ouvrage reflète une critique de Louis XVII.
"L' esprit des lois" est composé de 31 livres où se fondent les connaissances du droit et les fruits des ses voyages. Ce livre est le premier traité de politique de Montesquieu, selon lui tout est relatif: le climat, la position géographique, la situation économique du peuple peuvent modifier le gouvernement. Montesquieu met en lumière que les lois ont une coté pratique, elles doivent respecter les exigences du pays, les reformes doivent être continuelles.
Selon l' auteur, existe seulement trois gouvernement possibles:
• La République fondée sur la modération et la vertu. La fin de la République arrive avec l' inégalité
• La Monarchie qui repose sur l' honneur et la responsabilité, elle peut se dégrader
• Le Despotisme qui se base sur la force du tyran et la peur du peuple, il finit quand la peur s' attenue
La Monarchie constitutionnelle est le meilleur gouvernement, les trois pouvoirs doivent être divisés pour les contrôler.
Dans ce livre Montesquieu a osé mettre en discussion la monarchie absolue avec d' autres formes de gouvernement en enlevant le droit divin. Il a été très courageux. Montesquieu met en lumière des effets modernes: la division des pouvoirs, critique de la violence, condamnation de l' esclavage. Selon lui, l' Etat doit veiller sur son peuple (attention à l' individu).
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
Registrati via email