Habilis 5248 punti

Le Baroque: la preciosité


Le mot “baroque” dérive de la fusion d’un mot portugais désignant des perles imparfaite avec un mot du latin médiéval qui désigne un raisonnement alambiqué. Le terme qualifie donc, d’une façon péjorative tout ce qui est déréglé, artificiel e bizarre. La nouvelle sensibilité baroque est favorisée par les guerres de religion du XVI siècle, par la faiblesse du pouvoir royal et la découverte d’un univers dont l’homme ne se trouve plus au centre. Les auteurs baroques son séduits par la virtuosité du poète espagnol Gongora et par l’italien Marino « …è del poeta il fin la mraviglia »)
Le thème fondamentaux du baroque sont :
• L’illusion et la métamorphose : la nuit devient le jour, la glce devient brûlée e le sommeil hésite entre la mort et la vie
• Les jeux sur l’identité. L’identité personnelle est masquée par des déguisement qui modifie l’âge, le sexe voire l’âme
• Le bonheur et l’incertitude. On donne beaucoup d’importance aux sensations qui sont continuellement exaltées comme ce qui assure le bonheur d’une existence qui est toujours menacée par l’incertitude.
En France, le baroque trouve son expression dans la préciosité qui, cependant, a ses racines dans la littérature courtoise et dans les allégories du Roman de la rose. On trouve des traces de la préciosité même chez Du Bellay ou chez Ronsard. En France non seulement on a une poésie précieuse, mais aussi une société précieuse qui évolue dans le cadre des salons (hôtel de Rambouillet, en particulier) où l’on pratique des plaisanteries, des jeux de société et des divertissements littéraires. Mais il y a aussi d’autres salons comme celui de Mlle de Scudéry qui vers 1652, réunit des bourgeois entichés de romans et des gens de lettres. Mlle de Scudéry publie un ou plusieurs tomes des romans-fleuves comme le Grand-Cyrus ou Clélie.
L’amour est le principal sujet de conversation dans le salons : c’est un amour courtois et platonique qui est codifié dans la Carte du Tendre qui symbolise les complication des conventions de la galanterie précieuse. Les genres utilisés sont les genres galants, , les genres ingénieux et les genres psychologiques, tels que la métamorphose ou la dame se transforme en un être ou en un objet qui correspond à ses qualité (par exemple le diamant) ou le portrait. Le vocabulaire se base sur la singularité, l’exagération e la bienséance (on remplace par des périphrases de mots tels que cadavre, balai etc…. parce que ces mots sont considérés contraire à la bienséance.
Les procédés privilégiés sont
• l’hyperbole (= image excessive qui représente la violence du sentiment)
• l’antithèse (= le rapprochement de deux termes inconciliables, par exemple le glaçon que la dame porte dans l’âme qui résiste à la flamme de l’amant
• la personnification. Par exemple l’obscurité est transformée en interlocutrice et, donc, personnifié devient un personnage douée d’une volonté, comme chez Téophile de Viau.
Parmi les romans précieux il faut rappeler L’Astrée d’Honoré d’Urfé, les œuvres de Voiture, animateur de l’ Hôtel de Rambouillet.
L’opposition à l’esprit précieux se fait bientôt sentir par des œuvres d’inspiration bourgeoise et populaire. C’est le cas de Scarron avec le Roman Comique
Hai bisogno di aiuto in Civiltà francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
Calendario Scolastico 2017/2018: date, esami, vacanze