gaiabox di gaiabox
Ominide 3551 punti

Lamiel

Il ne reste que peu de choses de ce qui aurait dû être l’histoire d’une femme: quelques chapitres, parfois incomplets car ils n’ont pas été revus, et une intrigue à peine esquissée. Pourtant, l’héroïne rebelle et anticonformiste et le tableau sarcastique de la vie en province qui s’annoncent dans ces pages, font de Lamiel un document littéraire de toute première importance.

L’ACTION Lamiel, une orpheline élevée dans un petit village vendéen par un couple conservateur et bigot, supporte mal l’éducation sévère qui lui est imposée. Plus tard, au service de la duchesse de Miossens comme lectrice, elle entre en contact avec un monde différent où elle découvre son propre charme. Elle s’enfuit à Paris et, désinvolte, passe d’un milieu social et d’un amant à l’autre. C’est ici que le roman s’interrompt mais le plan laissé par Stendhal permet d’apprendre qu’elle aurait dû connaître la passion en tombant follement amoureuse d’un bandit, se plaçant ainsi ouvertement en conflit avec la société. L’écrivain aurait voulu une fin tragique et grandiose: Lamiel serait morte carbonisée après avoir mis le feu au Palais de Justice pour venger son amant exécuté.

Lamiel a été adoptée par les Hautemare, un couple affectueux mais bigot; elle a douze ans et commence à s’interroger sur le monde qui l’entoure. Elle prend peu à peu les distances d’une famille de braves gens, certes, mais qui manquent d’intelligence; sans se révolter, elle n’accorde plus aucune importance à leurs enseignements. Comme les autres fragments de ce roman, ce passage est marqué par l’ironie. Plus encore que dans Le Rouge et le Noir, Stendhal se laisse aller à
la satire, voire à la caricature d’une province superstitieuse, la Vendée, sous la Restauration et la monarchie de Juillet.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email