Ominide 1145 punti

Quel est le rôle de la littérature d’après Sartre?


Jean-Paul Sartre voit la littérature comme une arme politique et sociale; selon lui l’écrivant doit toujours être conscient de ce qu’il écrit et il doit avoir un message claire et bien visé. Celle-ci est une condition necessaire pour qu’il y ait de la littérature; si la littérature n’est pas engagée, elle n’est même pas littérature.
Chaque mot est pour Sartre comme une balle tirée par un pistolet, c’est-à-dore que chaque mot est une opportunité pour l’écrivant de transmettre son message au lecteur. L’auteur à un rôle déterminant dans la société; celui de rendre les personnes conscientes de leur responsabilités. Enfin, l’écrivant ne peut pas être impartial et il doit faire sentir sa voix aux hommes, qui ne peuvent pas vivre comme s’ils étaient innocents.

Conception sartrienne de la liberté


Sartre pose la liberté des hommes au- dessus de tout; d’après l’existentialisme, l’homme existe avant d’être et donc il
ne faut plus rechercher aucune forme de justification métaphysique et deterministe au sens de l’être, parce que ce sens n’est déterminé que par les choix des hommes mêmes, qui sont donc libres. La liberté des hommes c’est dans leur possibilité de choisir ce qu’ils veulent faire, dire et penser, mais, d’après Sartre (comme selon Kierkegaard), le choix est aussi une condamnation. L’homme doit nécessairement choisir et même l’action de celui qui choisit de ne pas choisir est une forme de choix, parce qu’elle a des conséquences sur les autres hommes. L’homme est donc toujours “en situation”, parce qu’il doit toujours choisir. Enfin, Sartre parle aussi d’une attitude humaine qu’il définit la “mauvaise foi”, qui consiste à faire semblant de ne pas être libres afin de se débarrasser de toutes les responsabilités que la liberté entraîne.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
×
Registrati via email