Ominide 4865 punti

« La Nausée » par Jean Paul Sarte est un roman philosophique, publié en 1938, par lequel l'auteur expose sa théorie et son interprétation de l'existentialisme.
Le roman est structuré comme un journal intime, dans lequel le protagoniste, Roquentin, parle de sa vie quotidienne dans une ville de province, Bouville. L'incompatibilité entre son ego et le monde extérieur dans le protagoniste génère une crise existentielle profonde: Roquentin met en garde contre l'absurdité et l'étrangeté de tout autour de lui, comme des actions répétitives qui accomplit tous les jours, les gens qu'il rencontre et par laquelle il établit des contacts superficiels et transitoires, des endroits qu'il fréquentait et où elle passe le plus clair de son temps.
Roquentin nous mène à la bibliothèque municipale où connaît le Autodidacte, le caractère extraordinaire, plein d'humanité, relégué aux marges d'une société discriminatoire et homophobe, le seul avec qui le protagoniste parvient à faire une conversation avec un certain niveau culturel, bien loin.

Roquentin nous conduit alors à la réunion du chemin de fer, où il entre en contact avec une classe moyenne médiocre, qui décrit l'apparence et les attitudes. L'expérience psychologique qui en découle en lui ce qu'il définit comme « malade », ou à la suite d'une prise de conscience acquise de la futilité de l'existence de l'homme. Nausées est donc née du conflit entre l'être et le néant, entre la pensée de soi et le reste du monde.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email