Ominide 13147 punti

Albertine Sarrazin était un écrivain et poète français. Ce qui distingue l'écrivain est une capacité à mélanger les Français pris - il a reçu une éducation classique en prison - avec la langue de l'argot de pègre, a appris pendant son séjour en prison. Les romans de Albertine Sarrazin ont été traduits dans de nombreuses langues.
Nouveau-né est abandonné par sa mère (probablement une fille espagnole de 15 ans) dans un orphelinat à Alger, où elle a donné le nom d'Albertine Damien, un nom de fantaisie, étant parents inconnus. A dix-sept mois, la petite est adopté par un couple de personnes âgées (un médecin lieutenant-colonel de 58 ans, Amédée Renoux, et elle une femme au foyer, trois ans plus jeune que son mari) qui donne son nom de famille, changer ainsi que le nom Anne-Marie. La généralité de Anne-Marie Renoux le restent jusqu'à Octobre 1956, dans lequel la Cour d'Aix-en-Provence, à la demande de son père adoptif, à l'insu de révoquer l'adoption d'Anne-Marie, qui viendra la connaissance que lors de la préparation des documents de mariage avec Julien Sarrazin. Le mariage, qui a eu lieu en Février 1959, permettra Albertine Damien d'avoir un nouveau nom - pas de fantaisie, mais celle de son mari.

La vie d'Albertine était une vie marginale, compte tenu qu'il a passé un total de plus de huit années de sa courte vie en prison, où il a été emprisonné à plusieurs reprises pour vol et vol à main armée. Même son mari Julien (connu par hasard lors d'une évasion de la prison, et il aura raison de lui permettre de poursuivre le vol quand il a plongé au sol d'une hauteur de plus de dix mètres fracturé un os dans le pied lors de la marche essentielle: l ' astragale) est un petit voyou, un voleur va dépenser un total de 18 années de sa vie en prison.
En prison Albertine a écrit deux romans qui sauront succès immédiat: La Cavale (évasion, dans le langage de l'argot), où il a reçu en 1966 le prestigieux prix littéraire des «Quatre jurys" (Goncourt, Femina, Renaudot, Interallié), et L 'astragale. Les deux romans ont été publiés en France par l'architecte parisien Jean-Jacques Pauvert, après une semaine de l'autre en Octobre 1965. Un troisième roman, écrit en vertu de la liberté, apparaîtra dans les librairies françaises à la fin de Novembre 1966, toujours pour les types de Jean-Jacques Pauvert: La rue transversale. Ce troisième roman saura un grand succès. L'année suivante, à savoir le 10 Juillet, 1967, Albertine Sarrazin, ancien pas encore trente ans, est mort dans la salle d'opération de la clinique Saint-Roch de Montpellier, pas plus le réveil de l'anesthésie après une intervention chirurgicale pour une néphrectomie. En italien a été traduit par Marina Valente astragale "(Knopf, 1966; puis, toujours dans la traduction de Valente avec révision de Sonia Trovatore, L'ancre de la Méditerranée, 2001) et Aldo Reach, qui était aussi une liste exhaustive préface, (Les éditions de tortue, 2004) "La façon croisées".

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email