Lorep di Lorep
Ominide 1403 punti

Jean Jacques Rousseau

Il nait à Genève en 1712, le père était horologer. Sa mère meurait lorsqu’il naît ; il est donc élevé par son père, puis par un pasteur genevois, jusqu’à ce qu’il soit recueilli par Mme de Warens à Annecy. Il entretient avec sa patrie un rapport mouvementé : en effet, il convertit au catholicisme en 1723 mais il redevient calviniste en 1755 et il ne cesse jamais de se sentir étranger en France. Toutefois, malgré l’apologie qu’il fait de Genève, il ne reçoit pas l’indulgence de sa patrie. De 1732 à 1750, Il a été laquais chez un comte, puis musicien et secrétaire d’ambassade à Venise. Il s’installe à Paris en 1742, où Il fréquente le milieu littéraire et rencontre Diderot et collabore à l’Encyclopédie. En 1750 il écrit le « Discours sur la sciences et les arts », où il accuse les fausses valeurs de la société qui viennent corrompre la pureté de l’ « état de nature ». Entre temp, il choisit pour compagne une femme du peuple Thérèse Levasseur, mais il a éprouvé d’amour véritable seulement pour Emilie du Chatelet, l’épouse d’un puissant financier. Elle lui inspire le livre « Julie ou la Nouvelle Héloïse », roman épistolaire qui raconte de l’amour passionné et partagé d’un roturier et d’une noble. Rousseau écrit aussi des ouvrages théoriques, comme « Du contrat sociale », où il explique que si le peuple n’est pas content du gouvernement, il a le droit de se révolter et l’ « Emile », où il décrit la forme idéale de l'éducation que les jeunes devraient avoir et il dit aussi que l’enfant doit pousser libre, puis il doit apprendre un métier et se marier avec une femme qui a ses mêmes principes.
Voltaire attaque Rousseau : « Comment tu peux écrire l’Emile si tu à abandonné tes fils ? »
Rousseau se justifie en disant qu’il n’a pas reçu une bonne éducation, et donc il ne peut pas être un bon père.

À cause de ses principes, il vient séparé de ses amis philosophes: il est un home de système qui a la convinction de l’existence d’un “état de nature” parfaitement harmonieux et c’est cette convinction qui fonde chez lui la critique de l’inégalité, l’instauration d’un contrat social, la nécessité d’une éducation libérée des mensonges sociaux et le postulat d’une infériorité “naturelle” de la femme. Rousseau amplifie cette situation d’isolement dans ses chefs-d’oeuvre des dix dernières années de sa vie: “Les Confessions”, texte fondateur de l’autobiographie modern; “Rousseau juge de Jean-Jacques”, où l’interlocuteur détaille le complot dont Rousseau aurait été la cible; “Les Rêveries du promeneur solitaire”.

La pensée de Rousseau est inégalment progressiste parce qu’elle porte à l’extrême la discrimination sexiste. Politiquement, elle recommande un systéme utopique qui laisse en place, en attendant son incertaine réalisation, les regimes existants et tous leurs défauts.


En bref, nous pouvons définir Jean-Jacques Rousseau un «écrivain charnière » entre le Romanticisme et l’Age de Lumières parce que se fondent en lui des éléments de deux mouvements.
Les éléments romantiques sont:
 Le thème de la nature (qui est vue comme une mère);
 La solitude (l’homme est seul);
 Le voyage (l’homme doit voyager pour trouver le bonheur);
 L’amour ( Rousseau revendique hautement les droits du cœur, il ne craint pas d’exalter la sentimentalité et même le sentimentalisme. Il magnifie les sentiments vifs, l’attendrissement, la volupté des soupirs et des larmes. Le thème se trouve surtout dans son œuvre « Julie ou la nouvelle Héloïse », qui est un roman épistolaire qui parle du mouvement de l’âme);

 L’imagination (il imagine une société utopique).

Les éléments qui lient Rousseau à l’Age de Lumières sont:
 La critique à la société;
 La religion naturelle;
 L’importance de l’éducation;
 La bataille contre les préjuges;
 La conviction que l’homme est perfectible.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email