Lorep di Lorep
Ominide 1403 punti

Sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes - Jean-Jacques Rousseau

Dans cet extrait de son Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, écrit en 1755, Rousseau évoque l’homme à l’état de nature. Le Discours part de l’utopie d’un âge d’or de l’humanité primitive, auquel a mis fin l’invention de la propriété. Le raisonnement, historiquement contestable mais rigoureusement construit, est exposé selon une rhétorique très personnelle, rythmée imagée, ardente et entrainante.
Dans cet extrait Rousseau pose l'établissement de la propriété privée comme un moment décisif de la transition de l'état de la nature à l'état civil, et puis il voit la propriété privée comme un élément constitutif de l'inégalité.

Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire: Ceci est à moi, fut le vrai fondateur de la société civile.
Les premières difficultés relevèrent de l'utilisation des instruments. L'utilisation des instruments permit de réaliser les premières habitations. Toutefois l'habitation devint du coup une première forme de propriété. En outre, il dit que la propriété privée est née avec l'invention de la métallurgie et de l'agriculture qui sont toutes les deux très importantes pour la formation d'une civilisation. Toutefois, beaucoup d'hommes ont été nécessaires pour la valorisation du métal, mais ces hommes ont été nourris par les hommes qui travaillent dans les champs. Donc, ces deux activités sont alimentées l'une par l'autre : le métal a permis une agriculture plus productive et la nourriture issue de l'agriculture permit à beaucoup d'hommes de travailler le métal.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email