Ominide 42 punti
Questo appunto contiene un allegato
Romanticismo francese scaricato 10 volte

HISTOIRE


POLITIQUE: XIXe siècle, 2 empires (Napoléon I et III), 3 monarchies (Louis XVIII, Charles X, Louis-Philippe), 2 républiques (éphémère : 1848-1851, définitive : de 1871), 3 révolutions majeures (1830, 1848, 1870). Conservateurs contre progressistes, droite contre gauche, le peuple tout participe à la vie politique.
SOCIÉTÉ : disparue de l’ancien régime, reconnaissance de l’individu libre et égal en droit. Méritocratie. Vs. Emergence d’une conscience de classe ainsi que les premiers conflits entre la bourgeoisie et le prolétariat naissant.
ÉCONOMIE : (Première Révolution Industrielle de XVIIIe siècle du fer et charbon) – Deuxième révolution de l’acier et de l’électricité. Début de l’ère libérale et capitaliste : Modernisme, progrès, enrichissement.
CULTURE : Romantisme (jusqu’à 1848), réalisme, symbolisme, impressionnisme. L’art exprime le bouleversement de la société sur l’état d’âme et les sensibilités. L’artiste est une figure libre et indépendante, le poète, bohémien, génial et dégoutant.
Napoléon Bonaparte se fait sacrer empereur Napoléon III par le pape (2 décembre 1804-1815), et il rêve de dominer l’Europe. Il dispose d’une grande armée, avec laquelle il obtient sa plus grande victoire à Austerliz en 1805. Il tente de neutraliser l’Autriche en épousant Marie-Louise, fille de l’empereur d’Autriche en 1810 ; en 1806 il institue le blocus continental et poursuit sa conquête de l’Europe. 1803-18013 Résistance en Espagne. Le pays se coalisent. 1812, première défaite sur la Bérézina. La Prusse et la Russie envahissent la France. Napoléon abdique à Fontainebleau et est exilé à l’Elbe, d’où il évadera en 1815 et recevra une défaite à Waterloo qui marque la fin de son règne. Exilé à Sainte-Hélène, il mourra en 1821.
[Lamantine, Hugo, Vigny, Stendhal, sont fascinés par l’empereur et sa puissance qui a dominé l’Europe pour si longtemps. ]
Accède au pouvoir Louis XVIII (1815-1824), frère de Louis XVI. Il accorde une constitution à la France, la Charte. Elle institue un régime parlementaire sur le modèle anglais : roi = pouvoir exécutif, chambre des Pairs (élu par le roi et la chambre des députés) = pouvoir législatif.
Charles X succède à son frère en 1824 jusqu’à 1830. Le gouvernement devient plus réactionnaire : droit de vote encore plus limité (en excluant la bourgeoisie d’affaires et fiances). Dans les trois glorieuses (27,28,29 juillet 1830) la bourgeoisie avec le peuple s’allient contre la monarchie et chasse Charles X du trône.
Louis Philippe le succède, et instaure un monarchie constitutionnelle, mais il n’est pas populaire. Le progrès du capitalisme grandissent le mécontentement et en 1846-47 il y aura aussi un crise agricole. Les opposants de la Monarchie de Juillet réclament le suffrage universel et dans toute la France des banquets sont organisés où se nourrit la contestation


PREROMANTISME FRANÇAIS


XVIIIe siècle. Surtout prosateurs. Cette nouvelle sensibilité apparait d’abord dans le roman, par exemple dans la Nouvelle Héloïse, dans les Confessions et les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau ; chez l’abbé Prévost dans le roman Manon Lescaut.
XIXe siècle, au début. Œuvres et en particulier autobiographies expriment une crise intérieure profonde appelée « le mal du siècle ». Mme de Staël et Chateaubriand seront les modèles du romantisme.
ROMANTISME mouvement de sensibilité et d’idées qui a touché tous les genres de la littérature, de l’art e de la pensée.
Glossaire du mot « romantique »
Roman : au Moyen Age : récit d’aventures en langue romane.
Romantic : XVIIe siècle : atmosphère et caractères des romans du Moyen Age en anglais. Connotation négative. (= Romanesque)
Romantique : XVIIe et XVIIIe siècles : ce qui rappelle les vieux « romans » du Moyen Age.
Romantisch : calqué sur le mot romantic désignait une forte critique de l’art et des idées classiques introduite par Mme De Staël.
Romantico : 1815, tendance littéraire à la philosophie moderne en opposition à cette des classiques.
Romantisme : XIXe siècle, traduit en espagnol et italien par romanticismo. Désigne une tendance littéraire, un groupe d’écrivains généralement opposés au classicisme.

LES THEMES ROMANTIQUES


- Découverte intérieure. Exaltation du « moi » et refus du monde extérieur, qui est seulement une projection du « moi ». Cette insatisfaction conduit à la recherche d’une autre réalité dans l’irréel ;
- Retrouvèrent du sens du merveilleux et valorisation de l’irrationnel. L’imagination et les sensations sont les qualités dominantes ;
- Retour à la religion chrétienne, mais le Dieu est confondue avec la nature, l’amour, l’infini ;
- La nature est le lieu des correspondances avec l’états d’âme du poète, elle est un refuge ;
- Le voyage devient un élément essentiel dans la vie des romantiques, surtout vers destinations exotiques, le plus lointaines possible, pour fuir la société qui leur rend automates ;
- Naissance du gout pour l’histoire, surtout pour celle de la Moyen Age et celle nationale ;
- Les romantiques s’intéressent à la vie politique et social, par exemple écrivains comme Hugo et Lamartine seront très engagés dans les révolutions et les lutte de l’époque.

VICTOR HUGO (1802-1885)


BIOGRAPHIE


Né à Besançon, il s’installe à Paris en 1809, où il poursuit de bonnes études. Il écrit du théâtre (Hernani, 1830, Ruy Blas, 1838), un roman (Notre-Dame de Paris, 1831), des recueils lyriques et de nombreux articles de critique. La morte de sa fille lui pousse à renoncer au théâtre et à la poésie. Il songe à faire une carrière politique: il prend position contre la peine de mort et l’injustice sociale, il est nommé d’abord Pair de France, député de Paris et après sa fuite, il sera sénateur à vie de la Troisième République. En fait, il soutient Bonaparte jusqu’à il se rend compte que la France était en train de s’acheminer vers une dictature. Après le coup d’état il s’exile, en 1851, dans des iles anglaises, où il écrit beaucoup en grandissant son image. Après la chute de Second Empire il rentre en France, en 1870. Ici il est élu député de Paris. Il meurt en 1885, connu comme un héros national.
La fonction du poète Hugo pense que le poète est comme un prophète qui a le devoir d’éclaircir le peuple en transmettant le message de Dieu.
Les grands thèmes romantiques dans Hugo
- Le gout du pittoresque et de l’exotisme ;
- L’expression des sentiments personnels ;
- Le thème de la nature, présent dans toutes les œuvres ;
- la conception du peuple en marche vers la lumière.


ŒUVRES


Poésies


Les Châtiments (1853) œuvre satirique de plus de 6000 vers dans lesquels il fustige le coup d’état de Napoléon Bonaparte.
Les Contemplations (1856) recueil la plus célèbre du poète, construit autour le drame de la perte de sa fille.
La Légende des siècles (1859-1883) poème épique où il entend retracer l’épopée de l’humanité.
Romans
Notre-Dame de Paris (1831) roman historique sur la vie tumultueuse du peuple de Paris. Se situe à la fin du Moyen Age, autour de la cathédrale de Paris, animée d’une vie mystérieuse et véritable protagoniste du livre.
Les Misérables (1862) roman historique, épique, social, philosophique et didactique, sentimental de profonde humanité et générosité. Offre une peinture sociale assez réaliste de 1815 à 1832 du passage des ténèbres aux lumières, du mal vers le bien, l’histoire du salut des âmes misérables. Victor Hugo est plus préoccupé par le coté moral et spirituel de ses personnages que par l’analyse sociologique.

HONORE' DE BALZAC (1799-1850)


BIOGRAPHIE


Balzac est né en 1799 dans une petite famille bourgeoise de Tours où il fait des études médiocres jusqu’au il commence ses années d’ « apprentissage littéraire », dans lesquels il s’essaie à l’écriture. A 22 ans Balzac rencontre Mme de Berny, avec laquelle il ouvre une imprimerie. Sa faillite lui laisse des grosses dettes, lui imposant une vie de travail exténuante jusqu’à la fin. En 1830 il retourne à l’écriture avec Le Dernier Chouan, puis en 1831 il publie son premier roman philosophique, La Peau de chagrin, qui est très admiré par Mme Hanska, avec laquelle il instaura un grande amitié. Il voyage beaucoup en Europe e son activité est vraiment intense. En 1832 il publie Louis Lambert (écrit en quelques nuits), en 1833, Eugénie Grandet, en 1834, Le Père Goriot. Balzac a la révélation du retour des mêmes personnages dans plusieurs romans. Après la morte de Mme Berny, il choisit, en 1841, le titre de la Comédie Humaine pour l’ensemble de son œuvre, qui auront une publication complète. En 1850 il épouse Mme Hanska, mais il meurt quelque mois après.

SON ŒUVRE : La Comédie humaine


Objectif : écrire une fresque de la société de son époque et décrire les différentes espèces sociales et humaines (le bourgeois, le paysan, l’avocat etc..). C’est une mine de documents qui couvre la période de la Restauration, l’époque de Balzac.
- 2209 personnages
- 91 livres
Le titre : ambitieux, il se réfère à Dante et à sa Divine Comédie, mais en inversant les priorités : c’est l’homme qui est au centre de l’édifice balzacien, comme il a décrit dans l’Avant-Propos de l’œuvre. Le terme « comédie » se réfère au théâtre, genre dans lequel Balzac a échoué.
Le projet : l’œuvre est divisée en trois parties : Les Etudes analytiques, Les Etudes philosophiques, Les Etudes de mœurs. Le dernier se divise en 6 scènes : de la vie privée (Le Père Goriot), de la vie de province, de la vie parisienne, de la vie politique, de la vie militaire, de la vie de campagne.
Structure des œuvres :
- Lente exposition, crise brutale, dénouement rapide ;
- Personnages : types sociaux, car pour lui il y a autant d’espèces que des classes sociales (l’homme est déterminé par le milieu dans lequel il vit), et types psychologiques (la passion est souvent poussée à l’extrême) ;
- Etudes détaillés et documentés, très longues descriptions qui permettent d’insérer les personnages dans un milieu bien défini. Il fait des portraits précis de ses personnages, ne négligeant rien qui puisse éclairer le caractère ;
- Le narrateur est omniscient, et conduit son récit, expliquant, commentant, ménageant des effets de surprise et les anticipations. (Réalisme romantique – pouvoir visionnaire du poète).
Le Père Goriot (1834) le roman décrit les mécanismes de la corruption de la société et la violence des passions, à travers l’apprentissage vécu par Eugène de Rastignac qui évolue dans la sphère du grande monde à laquelle il aspire et qu’il va côtoyer grâce aux filles de Goriot, Delphine, qui devient à la fin sa maitresse.
- Histoire Le roman appartient aux Scènes de la vie privée, de fait, il narre la vie d’un homme, négociant qui était riche, mais est complètement ruiné pour ses deux filles pour lesquelles il aspire à des bons mariages. Il vit dans la misère totale, dans la pension Vauquer, tandis que ses filles Anastasie et Delphine sont lancées dans le grand monde.
- Durée Deux mois, entre 1818 et 1819
- Lieux : quartier Latin, qui était pauvre et misérable à l’époque.

HENRI BEYLE – STENDHAL (1783-1842)


BIOGRAPHIE


Passe l’enfance à Grenoble, monte à Paris, mais en 1800 il s’engage dans l’armée de Bonaparte. Démissionné, il rentre à Paris où il commence sa carrière diplomatique, qui est interrompue par la chute de l’empereur. En 1814 il se réfugie à Milan, en 1817 parait Rome, Naples et Florence. Puis il est obligé de rentrer en France, où il fréquente les cercles littéraires romantiques. En 1831 il publie Le Rouge et le Noir, son deuxième roman, et puis il repart pour l’Italie, où il mourra d’apoplexie en 1842.

SON ŒUVRE : Le Rouge et le Noir (1831)


Stendhal s’est inspiré de faits divers pour mettre l’accent sur un dilemme social : le rouge, carrière des armes, ou le noir, carrière ecclésiastique ? Julien Sorel incarne les aspirations d’une jeunesse pauvre mais éduquée qui vit l’inégalité des classes sociales et essaie l’escalade sociale en révélant sa profonde sensibilité.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email