Ominide 13147 punti

Raymond Queneau était un écrivain, poète, mathématicien et dramaturge français. Pour une grande partie de sa vie, il a publié et a travaillé pour la maison d'édition Gallimard.
Auguste né Henri Queneau, commerçant et ancien militaire, et Josephine Augustine Julie Mignot, Raymond étudié la musique pendant l'école (piano, solfège) et comme un enfant, il a assisté à la compositeur suisse Arthur Honegger. La passion pour la musique vient de la mère, comme il l'a écrit le roman de Queneau dans le verset Chêne et chien "... eu une musique soul | et joué du piano."
Il a fréquenté l'école secondaire au Havre 1908 au 1920 avec Armand Salacrou, Jean Piel, Jean Dubuffet et soutient teste excellemment latine, de la philosophie grecque et du baccalauréat. Dans cette période, il a beaucoup écrit et passionnément intéressé par les mathématiques et les films, les intérêts qui sera important pour toute sa vie.

En 1914, année de la première communion, commence à tenir un journal, mais la guerre et une grande partie du Havre est mobilisé. Le garçon continue à étudier, révélant ce qui sera sa manie typique de garder des listes, des stocks, statistiques, cartes et tremper un peu dans toutes les disciplines (archéologie, l'algèbre, la logique, la géologie, l'égyptologie). Chaque fois que sa mère l'a amené à la grand-mère Touraine. Il aime particulièrement Charlot, Verhaeren, et des avions, et a déjà commencé à écrire (romans, poèmes, quelques choses conservés, mais non publiés, d'autres brûlés par lui un peu plus tard).
À la fin de la guerre dans ses livres préférés, il met Apollinaire, Bloy, Poe, Rimbaud, Laforgue, Conan Doyle, Verlaine, mais est également intéressé à la fine pointe du dadaïsme et de la psychanalyse et reçoit une médaille offerte par la ville comme un étudiant méritant, au Graduation.
En 1920, il est inscrit à la Sorbonne et des parents, de rester près de son fils, vendu le magasin et acheter une maison à Epinay-sur-Orge, où ils se déplacent.
A Paris, il a découvert les surréalistes et vous abonner à la revue Littérature, dirigé par Breton, Aragon et Soupault.
Il est 1921, année d'étude, mais aussi des jeux (tels que les échecs et de billard) et découverte (l'anarchisme, une pipe, d'autres lectures dont Proust, qui avait essayé de lire plus tôt trouver «soporifiques», mais à partir de laquelle maintenant il a gagné). Pendant les vacances d'été de 1922 séjours pour deux mois en Angleterre à Londres. L'année la loi pour quatre fois consécutives les 32 volumes de Fantômas suivante.
En cette période son adhésion au surréalisme et la fréquence, cependant, le groupe arrêté en Novembre 1925, lorsque le service militaire avec le troisième régiment de zouaves d'abord envoyé à Reuilly, puis à Marseille et pendant les guerres du Rif, de Novembre 1925 à 'Avril 1927, en Algérie et au Maroc. Dans cette dernière période suit le cours du commerce et de l'anglais des affaires à l'École de Paris et l'ordre universel du courrier en 1927, après l'obtention de son diplôme, il a travaillé comme commis au service des titres "Comptoir national d'escompte" jusqu'à Août de la même années. Pendant ce temps, il avait terminé un cours d'études universitaires brillantes obtenant le 11 Mars 1926, les "lettres ès licence» après «certificat» de la philosophie générale et logique acquise en 1923, le "certificat" histoire générale de la philosophie et de la psychologie en 1924 et le " certificate »de la morale et de la sociologie en 1925.
En Juillet 1927, il quitte Epinaydes-Orge et a déménagé à Paris, où il a assisté à Jacques Prévert, Robert Desnos, Michel Leiris, Benjamin Péret, Man Ray et sait Janine Kahn (sœur de Breton, qui avait épousé sa soeur, Simone). Raymond et Janine sont mariés en Juillet 1928 à une cérémonie intime sans le dire à leurs familles.
Après un voyage à la Côte d'Azur, où trouvé Prévert, André Masson et d'autres artistes, les deux tombent à Paris, Breton et laisse sa femme (qui est depuis devenu un amant de Max Morise) et demande à Raymond de ne pas vous demander mot de plus. Queneau ne peut pas accepter, et entre les deux de bris, amplifié par la publication d'un Cadavre (un pamphlet contre-Breton signé par Bataille, Carpentier, Vitrac et d'autres, et qui comprend aussi la poésie Dede Queneau).
Du 5 Août à Octobre 27, 1929 Queneau reste au Portugal et le droit Joyce. Remonte à 1930 amitié avec Bataille et 1931 collaboration avec la revue La Critique sociale de Boris Souvarine, une collaboration qui se poursuivra jusqu'en 1933 avec une vingtaine de critiques de livres et de magazines sur un article écrit par Bataille, La Critique des fonds de la dialectique hégélienne pour le centenaire de la mort du philosophe.
En 1933, il a étudié sous Alexandre Kojève sur la Phénoménologie de l'Esprit de Hegel et ceux de Henri-Charles Puech sur le gnosticisme et le manichéisme École pratique des hautes études, auquel il a assisté avec assiduité des cours jusqu'en 1939. Son intérêt pour les sujets et kojèviani Sa participation, font que, aussi bien en tant que joueur, Queneau devenir un ami du maître russe et même l'éditeur des leçons qu'il a tenues entre 1933 et 1939, qui seront publiés en 1947, après la Seconde Guerre mondiale, pour les types de Gallimard avec titre Introduction à la lecture de Hehel.
Après plusieurs éléments dispersés, en 1933, elle a diminué de Robert Denoël et accepté par Gaston Gallimard a publié le premier volume de sa signature, le chiendent, roman qui est considéré comme un "compromis entre Jarry et d'Aragon." Le livre, dédié à son épouse, Janine, obtient le Prix des Deux Magots 1300 francs.
Au début de 1934, il est lié au peintre Jean Hélion et l'écrivain américain Henry Miller, récemment arrivés en France. Le 21 Mars de la même année, son fils est né Jean-Marie Charles et la rupture se produit avec Bataille qui était, comme James écrit Magrini "... probablement déterminée par un désaccord intellectuel, et le désir de Queneau à travailler librement, sans sentiment la pression et souffrent de l'influence de son ami, sur les expériences thèmes (la folie, le mal, l'érotisme, la politique, la sainteté) qui avaient en commun, à la fois dans leur singularité et surtout dans leur complot, avec Bataille ". Jean Paulhan lui a demandé de lui envoyer quelques articles pour le magazine "NRF" diriger, et en 1934 vient Gueule de pierre ailleurs, pseudonyme, la traduction de Le Mystère du Train d'or Edgar Wallace.
En Juin 1936, il a déménagé avec sa femme et son fils à Neuilly-sur-Seine, de la rue Casimir Pinel, où il vivra jusqu'à sa mort. En Novembre de la même année, il a commencé à écrire pour le journal L'Intransigeant et maintenu jusqu'à Octobre de 1938, une colonne quotidienne faite de questions et réponses intitulé Connaissez-vous Paris?.
Le refroidissement des relations avec Bataille, d'autres traductions (y compris Sinclair Lewis) des projets et des magazines (y compris La Bête noire, numéros 8, avril 1935-Février 1936), ainsi que de nouvelles lectures ésotériques, l'a conduit à une crise métaphysique qui réagit avec hyperactivité littéraire, écrivant pour la signature d'autres (connus Mes souvenirs de chasseur de chez Maxim José romaine, par exemple) et à partir de nombreux textes à imprimer plus tard.
Vient toujours en 1936 Les Derniers jours et, en 1937, à Chêne et Technique du chien et romaine (l'un de ses articles les plus intéressants, recueilli plus tard dans Bâtons, Chiffres et lettres), qui faisait alors partie des comités de lecture de Gallimard (d'abord uniquement pour les textes en anglais, la position suivante de plus en plus centrale et influente).
L'été apporte son épouse en vacances par la soeur (qui avait divorcé et épousé Michel Collinet-Breton). Venez Les enfants du limon et Un hiver rude et vous vous sentez mieux, plus reconnu, moins précaire (conviennent également de suivre un cours à l'Ecole Nouvelle Neuilly), mais les nazis envahissent la France et 24 Août 1939 présente un appelé armes. Rejetée 20 Juillet, 1940 en direct Paris occupé, en collaborant à la Nouvelle Revue Française, dirigée par Pierre Drieu La Rochelle et de devenir un ami de Marguerite Duras.
Ecrit Pierrot mon ami, et aide à organiser des concerts et des expositions que Gaston Gallimard ne détient à promouvoir la «Bibliothèque de la Pléiade». Il prend soin de l'encyclopédie dans la même série, et écrit Loin de Rueil. Maintenant, il assiste à toute la gauche intellectuelle à Paris (de Boris Vian à Albert Camus, Sartre, Picasso, etc.). Max Jacob, cependant, est mort en 1944, a été arrêté Denoël, Drieu La Rochelle suicidé. 12 Novembre, 1945 Queneau est également appelé à témoigner devant la Commission de purger français. Il est devenu un membre important et influent de la maison d'édition, où il dirige également la série "La Plume au Vent". Signé le manifeste des intellectuels qui vous invite à voter «oui» au référendum sur la Constitution. Son rôle implique plus d'occasions sociales, des présentations d'écrivains, l'hospitalité, les jurys, Voyage et conférences.
En 1944, il a été élu membre du conseil d'administration du «Comité national des écrivains" (CNE), qui a été fondée par la Résistance, et 10 Février, 1946 vice-président jusqu'au 4 mai 1947. Dans l'intervalle, collabore avec le journal, créé par la presse underground, "Front National ", où ils, jusqu'en 1945 un carnet d'adresses de la critique littéraire, allant de l'histoire, la linguistique, la philosophie, la sociologie, la physique, théâtre et du cinéma avec un total de 56 articles, dont 30 seront repris en Bâtons, Chiffres et des Lettres par le titre Lecture pour un front. En 1944, il est également devenu rédacteur en chef adjoint des services littéraires de la radio.
Pendant ce temps publie aussi de la poésie et participe dans les institutions de la culture scientifique plutôt inhabituel pour un homme de lettres (par exemple, la "Société mathématique de France"). Lorsque la sœur en Décembre 1949 devient le propriétaire d'une galerie d'art (nommé de manière significative "Artiste et Artisan", au no. 31 rue de Seine) suggère à exposer son tempera, et Raymond, après quelques hésitations, finit 'accepter. Ici, il est aussi un peintre. Et scénariste, mais pas toujours avec succès (du moins à ce stade), et l'auteur de textes de chansons (y compris notoirement Si tu te imagines, de la musique par Joseph Kosma [7], et Je te tuerai d'amour de la musique Johnny Hallyday), et le ballet (depuis travaillé avec Roland Petit fournissant les paroles de La Croqueuse de Diamants).
En 1947, il meurt son père Auguste et la même année, il publie Le approx Toujours Bon Trop Avec les femmes, sous le nom de Sally Mara, signé par qui libèrent deux ans après un journal faux, Journal intime) et en 1948 a publié la Saint-Glinglin. Toujours en '47, il a écrit le scénario pour Candide 47 marquant le début de son implication dans le cinéma.
En 1950, il fait un voyage à New York, tout en continuant à travailler le collier encyclopédie éminent Gallimard (où il est prévu d'ouvrir avec une Histoire des Littératures), mais aussi à d'autres séries (comme "célèbres écrivains" à la ' éditeur Lucien Mazenod). Quitter les cosmogonies Petite portative et, en 1952, The Sunday of Life (Le dimanche de la Vie).
En 1951, il a été invité à faire partie de l'Académie Goncourt et 26 Septembre de la même année il fonde avec Boris Vian le «club des savanturiers" pour les fans de science-fiction. Dans cette période, la composition du Conseil de la pataphysique, la nomination en tant que membre de la «Commission du Centre national de la cinématographie» et le «Fonds de développement de l'industrie cinématographique". Il collabore également avec Luis Buñuel, au Mexique, où il a rencontré Octavio Paz.
En 1954, il a été offert la direction de l '«Encyclopédie de la Pléiade" accepter. En 1956, il parvient enfin à terminer le livre sur «Bibliothèque idéale», une enquête dans laquelle il a travaillé pendant plusieurs années. 1959 est l'année de son livre le plus célèbre, Zazie dans le métro, de Louis Malle, qui porte à l'écran l'année suivante (la période de la nouvelle vague de jeunes réalisateurs et le groupe ne parviennent pas à attirer beaucoup d'attention de la critique et le public ).
Si la propriété qui avait embrassé le surréalisme de Breton, a été frappé par les possibilités expressives de leur approche de la création basée sur l'inconscient, sur la combinaison des objets aléatoires et des rêves, maintenant il a atteint leur manière ("somme de grâce et force comique ", dit-il Italo Calvino [8]), fait plutôt des éléments combinés selon le calcul mathématique et le jeu. Il croit que les éléments d'un travail, même ceux apparemment anodins comme les numéros de chapitre, sont des choses qui sont prédéterminées en quelque sorte. Selon cette idée lancée en 1960, avec le mouvement François Le Lionnais l'OuLiPo (vroir Ou-Li-Po-ttérature tentielle, à savoir «Laboratoire de la littérature potentielle»), initialement appelé "Selitex" (Séminaire de Littérature expérimentale), un groupe de recherche littéraire avec les équipes partenaires de Georges Perec et Calvin qui vise à proposer de nouvelles structures, y compris les écrivains de la nature mathématique ou inventer de nouveaux procédés et d'assistance mécanique artificielle créativité.
Dans les années suivantes Queneau approfondit encore plus les mathématiques pour les utiliser comme une source d'inspiration dans la littérature (voir par exemple le Cent mille milliards de poèmes, mais exerce aussi de style est sorti pour la première fois en 1947 et étendu à un 'édition de 1969).
D'autres romans sont bleues Les Fleurs et Le vol d'Icare, tandis qu'un «sage» est important Une Histoire modèle, une sorte de réflexion sur l'histoire des mathématiques. En 1972 meurt son épouse Janine. Trois ans après avoir quitté le moral élémentaire (64 poèmes).
Santé mais il abandonne et 25 Octobre, 1976 morts à Paris. Il sera enterré dans le vieux cimetière de Juvisy-sur-Orge.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
Maturità 2018: date, orario e guida alle prove