Erectus 3797 punti

L’histoire française au XVIII siècle


Le XVIII siècle est articulé en quatre périodes :
1715 – 1723 : Régence de Philippe d’Orléans
1723 – 1774 : Règne de Louis XV
1774 - 1792 : Règne de Louis XVI
1789 – 1799 : La Révolution

La Régence de Philippe d’Orléans


Le XVIII siècle s’ouvre avec la mort de Louis XIV (1715). Son successeur, le futur Louis XV, son arrière-petit-fils n’a que 5 ans et on a la Régence de Philippe d’Orléans jusqu’en 1723. Le Régent a une grande admiration pour l’Angleterre, cherche à moderniser les finances et favorise la libération des mœurs surtout comme forme de réaction aux dernières années du règne de Louis XIV. Mais les problèmes ne manquent pas : la noblesse qui pendant le règne de Louis XIV n’avait aucun pouvoir, maintenant commence à manifester sa volonté de participer au gouvernement et de contrôler le souverain. La rénovation économique aboutit à une banqueroute et les difficultés économiques augmentent ; en outre, la libération des mœurs présente des excès.

Le règne de Louis XV et de Louis XVI


En 1723, Louis XV monte au trône et, au début, la France semble traverser une période florissante, grâce à l’œuvre du cardinal Fleury. A sa mort, Louis XV gouverne seul, sans ministre ; la situation s’aggrave et le déficit augmente. Les guerres qui avaient déjà caractérisé le règne de Louis XIV recommencent : Guerre des Sept Ans, Guerre de Succession Polonaise, Guerre de Succession d’Autriche, Guerre de succession Espagnole. Pour payer les dettes causées par ces guerres, le roi impose de nouveaux impôts.
Louis XVI succède à Louis XV en 1774 : il est incapable de gérer une situation de plus en plus difficile et toute tentative de réforme rencontre la résistance des nobles et du clergé. Entre outre, La France participe à la Guerre d’Indépendance américaine et ceci fait aggraver une situation économique déjà très grave.

La Révolution


Avant la Révolution, la société française se compose de trois classes sociales, appelées « ordres » : les nobles, le clergé et le Tiers Etat. Le Tiers Etat comprend les marchands, les bourgeois et le paysans ; c’est la classe sociale la plus nombreuse qui toutefois n’a pas de privilèges alors que les deux autres ordres s’opposent à toute réforme fiscale et n’acceptent pas de renoncer à leurs privilèges.
Pour résoudre la crise financière, le 5 mai 1789 Louis XVI convoque les Etats Généraux. C’est le début de la Révolution. Par les « cahiers de doléances », on demande une constitution, on réclame la fin des privilèges féodaux et surtout on dénonce les impôts. Les classe privilégiés voudraient voter par ordre alors que le Tiers Etat aurait intérêt à voter par tête. Alors, les représentants du Tiers Etat quittent Versailles, se réunissent à Paris et se proclament Assemblé Nationale. C’est le début de la Révolution. La Révolution connaît les phases suivantes :
L’Assemblée Constituante (1789-1791), formée par les représentants du Tiers Etat et qui a le but de donner à la France une Constitution. Pendant cette période on a la prise de la Bastille (14 juillet 1789), l’abolition des privilège féodaux et la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. La Monarchie absolue est remplacée par une Monarchie Constitutionnelle.
La Révolution devient de plus en plus violente et l’exemple de Paris se diffuse dans toute la France. Le roi cherche à s’enfuir, mais il arrêté et ramené à Paris
L’Assemblée Législative a le but de donner à la France des lois dans le respect de la nouvelle constitution et on prévoit une monarchie constitutionnelle. La guerre contre l’Autriche, la révolte des Parisiens qui prennent d’assaut les Tuileries (La Commune), provoque la chute de la monarchie constitutionnelle.
La Convention, élue à suffrage universel, proclame la République (21 septembre 1792) et doit rédiger une constitution républicaine.. Quatre mois après, en janvier 1793, Louis XVI est guillotiné.
Pendant la Ière République on distingue :
1) La Terreur (1793-1794) Robespierre impose une véritable dictature politique. Les Girondins, accusés d’être trop modérés sont exécutés ainsi que les adversaires de la Révolution et tous les suspects. C’est un véritable bain de sang dans toute la France. La période de la Terreur se termine avec la mort de Robespierre (Réaction Thermidorienne), lui-aussi guillotiné
2) Le Directoire. Cette forme de gouvernement, prévue par le Régime républicain, attribue le pouvoir soit attribué à cinq consuls, et elle est expression de la bourgeoisie républicaine. Pour rétablir l’ordre, le Directoire fait appel à l’armée et à des généraux.
En 1799, un des généraux appelés par le Directoire, Napoléon Bonaparte, s’empare du pouvoir (Consulat). Au début, il est nommé premier consul, puis consul à vie et en 1804, empereur. C’est le Premier Empire
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
I Licei Scientifici migliori d'Italia secondo Eduscopio 2017