OUAT di OUAT
Ominide 53 punti

Le Siècle des Lumières

Pendant le XIII siècle, l’Europe entière vit une grande révolution culturelle, qui prendra le nom de « Lumières ». Ce mouvement intellectuel a comme but principal celui de diffuser la culture et éliminer l’ignorance avec l’utilise de la raison et avec la tolérance. En effet, les philosophes de Lumières proposent un nouveau type de philosophie et littérature, qui soit capable d’aider la société à s’améliorer et à rejoindre le bonheur. C’est dans cette période qu’on introduit la figure du philosophe, vu comme la personne qui doit guider le peuple vers la vraie connaissance. Plusieurs sont les éléments qui caractérisent la doctrine des Lumières en général.

Par exemple, au niveau social le cosmopolitisme, c’est-à-dire la conviction d’être « citoyen du monde » ce développe. Ça veut dire que tous les habitants du monde ont droit à être considérés égaux parce que tous ont la même capacité d’utiliser la raison. En fait, selon les philosophes des Lumières, le respect des idées des autres est le fondement d’une société juste, et donc on ne doit pas faire des différences à cause de la religion, de la provenance ou de la langue. Le cosmopolitisme donc n’intéresse pas seulement les pays européens ; en effet, contrairement aux autres, le philosophes des Lumières pensent que les indigènes ont eux aussi des êtres humains avec des droits, et pour cette raison ils n’acceptent pas l’esclavage. Au contraire, ils voient les «sauvages » moralement supérieurs aux Occidentaux, car ils ne sont pas corrompus par l’organisation social, mais altruistes, courageux. Cette idée prend le nom de « Mythe du bon sauvage ».
En ce qui concerne la religion, on parle de Déisme. Il s’agit d’une conception de Dieu selon laquelle la vraie religion est celle naturelle, sans lois écrites. Cela signifie que Dieu existe mais il a seulement créée le monde, pour après le laisser gérer aux hommes ; donc, il n’influence pas la vie humaine ni l’histoire.
Ces idées si révolutionnaires ont un grand impact sur toutes les nations d’Europe. Celle qui devient la plus moderne est sûrement l’Angleterre, a cause par exemple de son système de gouvernement, son commerce et sa tolérance religieuse. Pour cette raison les intellectuels européens la prennent comme model d’imitation, aussi au niveau littéraire.
En ce qui concerne la France, c’est ici que naissent des lieux (comme les cafés ou les clubs) où on fait des débats idéologiques de type culturel et politique, en buvant les nouvelles boissons, comme le café, le chocolat e la limonade.
La volonté d’augmenter le propre savoir portera à la création de l’Encyclopédie, par deux des intellectuels français, c’est-à-dire Diderot et D’Alembert. L’Encyclopédie, dont le nom dérive du grec, est une exposition méthodique du savoir humain, organisée en ordre alphabétique et avec le système du « renvoi ».

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Metti mi piace per copiare
Sono già fan
oppure registrati
Consigliato per te
Maturità 2018: come si fa il saggio breve? La guida completa