Ominide 13147 punti

Valery Larbaud était un romancier, poète et traducteur de la langue française.
Fils unique de Nicolas Larbaud, chimiste de profession et propriétaire de la société qui en bouteille la célèbre eau minérale Vichy Saint-Yorre, et Isabelle Bureau des Etivaux. À l'âge de huit ans, il a perdu son père et a ensuite été élevé par sa mère et une tante.
La richesse de la famille lui a permis de mener une vie confortable, permettant, entre autres choses qui se passent de longs voyages vers l'Europe. A également parlé couramment, ainsi que le français, anglais, allemand, italien et espagnol. Merci à la connaissance des langues et de l'amour de la lecture et Voyage, il a pu jouer un intermédiaire entre la culture française et d'autres cultures, en particulier celle de l'anglais. Il a travaillé comme un jeune homme dans les magazines les plus importants en France (La Plume, La Phalange, La Nouvelle Revue française) et de nombreuses revues étrangères. Il sera plus tard traducteur et saura en France Samuel Butler, un ami et découvreur de Joyce, qui, depuis 1929, en collaboration avec Auguste Morel et Stuart Gilbert, traduit Ulysse. Il était en correspondance avec Italo Svevo, Eugenio Montale et traducteur de Ramón Gómez de la Serna. Il sera un ami de Charles-Louis Philippe, André Gide, Léon-Paul Fargue, Georges Jean-Aubry, qui sera le biographe, Paul Valéry, Saint-John Perse et Marguerite Caetani; collaborer avec le magazine Commerce dirigé par ce dernier. Valery Larbaud était donc le plus haut représentant du cosmopolitisme dans la période entre les deux guerres mondiales.

Ses intérêts se reflètent aussi dans ses écrits, dans les œuvres de fiction, de poésie, la critique littéraire, qui dans les récits de voyage. Il a obtenu le diplôme de baccalauréat en littérature en 1908 En Décembre 1908, il a été voté le Prix Goncourt pour un travail d'Octave Mirbeau, Poèmes nominale de l'ONU amateurs Riche, qui Larbaud avait publié anonymement. Son roman, Fermina Márquez, consacré aux amours de l'adolescence, pour lequel il a été comparé à Grand Meaulnes d'Alain-Fournier, lui a valu le Goncourt en 1911. En Novembre 1935, il a subi un accident vasculaire cérébral, à partir de laquelle hémiplégie résiduelle et l'aphasie; donc passé les vingt-deux dernières années de sa vie sur un fauteuil roulant avec des difficultés de communication et de travail. Après avoir passé toutes ses économies en 1948, il a dû vendre la maison à la ville de Vichy et sa bibliothèque, riche en quinze volumes.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email