Ominide 13147 punti

Guillaume-Alexandre de Mehegan était un écrivain et journaliste français.
Famille irlandaise, ont fui vers la France dans le sillage du roi Jacques II d'Angleterre, le jeune Mehegan est venu en 1741 à Paris avec sa mère, qui voulait veiller sur son éducation. De 1743 à 1746 il a étudié la théologie au séminaire à côté de l'église de Saint-Nicolas-du-Chardonnet. En 1751, il reçut la tonsure et soutenu sa thèse à la Sorbonne. Dans la même année, il publie le travail Zoroastre, Histoire du Traduite chaldéen. Il est précédé par une lettre adressée à «M. T. a. d. M "signifie" M. Toussaint auteur des Mœurs ". [1] Le travail, en raison de sa facilité explicite déiste, l'a conduit à la Bastille pour une période de détention de près de deux ans (11 Août, 1751 au 13 Mars 1753). Suite à la peine qu'il devait donner à l'état ecclésiastique et la pension de 1.000 francs qui lui sont conférés par le cardinal André Hercule de Fleury. Dans le même 1751 il est apparu aussi la source des Guèbres, Religion naturelle ou La mise en action. En 1755, il a publié les Considérations sur les révolutions des Arts et un petit volume intitulé fugitifs pièces en vers. En 1757, il a publié l'Origine, et ses progres la décadence de l'idolâtrie et en 1766 du Tableau de l'Histoire moderne: Depuis la chute de l'Empire d'Occident Jusqu'à la paix de Westphalie. Après l'enseignement du français à Copenhague, sous la présidence fondée par le roi Frédéric V, il est devenu l'un des premiers employés de la parisienne Journal encyclopédique Pierre Rousseau. Son frère aîné, Jacques-Antoine-de Thadée Mehegan était un vaillant soldat de l'armée française, il se distingua particulièrement pendant la guerre de Sept Ans. Il est mort en 1792 avec le grade de maréchal de camp.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email