Ominide 13147 punti

Guillaume de Boulle Larigaudie (Paris 1908 - Mousson 1940) est un écrivain français.
Connu pour ses entreprises aventureuses, y compris le premier Paris-Saigon dans la voiture, était un fervent partisan des idéaux du Scoutisme. Connu parmi les scouts de partout dans le monde comme «le rover légendaire", est encore un exemple de droiture et de force morale.
Jeune Guy a passé de longues périodes de son enfance au Gerauds villa de famille à Saint-Martin-de-Ribérac en Périgord. Dans ses écrits, il a dit qu'il aimait cette vie en contact avec la nature et de la vie traditionnelle du Périgord, qui chantera plus tard dans sa chanson du vieux pays.
Après que ses parents seront transférés à Paris, il a assisté à la première de l'Ecole de Rocroy Saint-Léon, et, plus tard, à partir de la troisième classe, le collège de la rue de la Madrid, également à Paris, à la suite de laquelle le degré de maturité.

Connectez-vous Scoutisme, dans le groupe 12, Saint-Augustin à Paris en Octobre 1923 a eu la promesse d'une clairière de la forêt dans la région Île-de-France, six mois plus tard. Totemizzato "Panther à la lumière du soleil." Guy s'interroge sur sa vocation et elle se demande si elle pourrait devenir missionnaire. En 1926, il entre au séminaire d'Issy-les-Moulineaux, mais il se sent très vite étouffer dans ses murs. À l'été de 1927 et a été forcé de retourner à l'Périgord pour se reposer, et essayer de trouver un équilibre entre leurs aspirations et de leurs possibilités.
En 1929, ses parents l'envoyèrent à Villard-de-Lans pour essayer d'accélérer la guérison difficile. L'air vivifiant des Alpes donne avantage et rapidement va du canapé pour les skis; éventuellement retrouver la santé, et en même temps découvre un talent pour l'écriture.
En Octobre 1930, rendant le service militaire à la sixième régiment de cuirassiers qui a sa caserne à Verdun. La vie en plein air le très bénéfique. Il a une passion pour les chevaux, trouver de magnifiques »et ses camarades officiers» de la bonne nature ». Assister à un stage à Saumur et aller à Dragoons 9e installée à Epernay. Guy pense à une carrière militaire. Au lieu de cela, il est rejeté en 1931 et se retrouve sans emploi.
En 1940, de retour dans les montagnes. C'est à ce moment qu'il est né à l'idée de son premier livre La Légende du ski qui va libérer en 1940, puis de nouveau à Paris, où il est devenu chef de groupe à Montmartre.
À partir de 1933, un collaborateur régulier de la revue Le Scout de France qui a publié ses premières histoires courtes. Yug, une anagramme de son nom, son premier roman, est enfin libéré.
En 1934, Guy de Larigaudie, en tant qu'envoyé de la revue, il a rejoint la délégation française invitée au Jamboree à Frankston, Australie. Embarqué à Toulon à l'âge de 26 ans sull'Oronsay, une classe transatlantique, avec un score de ses amis scouts: Port Said, Suez, Aden, Colombo, ... Sydney; puis retourner en Nouvelle-Calédonie, Tahiti, Panama, les Caraïbes, etc ..
En 1935, il s'embarqua sur un paquebot Normandie aux Etats-Unis, un pays qui passe par trois voies principales: la route est-ouest de New York à Los Angeles; la route de Bois Rossi, le long de la côte du Pacifique; la route du nord, à travers la Grande Prairie, Minneapolis, Detroit au Québec. Parmi ces voyages, il va faire un autre départ de San Francisco vers les îles du Pacifique.
Dans chacun des districts traversés, Larigaudie développer son caractère joyeux qui stimule encore l'attrait de la nouvelle; étonnant, l'admiration, mais plus important encore, la contemplation. De ses voyages tireront la matière de ses livres, les voies de Trois Paragr Américaines et Résonance du Sud.
En 1937, accompagné de Roger Drapier, Guy de Larigaudie vous jette dans la plus grande aventure de sa vie: la première liaison automobile Paris-Saïgon, au volant d'une vieille Ford 19 ch moteur 4 cylindres qui avait déjà parcouru 70 000 km, et nommé Jeannette. Après Genève, Vienne, Budapest, Belgrade, Sofia, gagner la Palestine, puis à travers l'Afghanistan et l'Inde avant de se lancer dans l'inconnu vraiment, en l'absence d'informations précises ou des cartes, et en particulier à travers des régions accidentées de l'accès difficile. A Saigon, enfin, en 1938, il s'attend à un scout de fête incroyable dans le stade. A son retour en France, Guy raconte son voyage à un journaliste de Radio-Paris.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, le 1er Septembre 1939, Guy de Larigaudie atteint le point de collecte le 11 régiment de cuirassiers au camp de Mailly. Est affecté à la demande d'un groupe de reconnaissance à cheval.
Le 11 mai 1940, au cours d'un duel avec les armées allemandes dans la forêt dans la région de Virton Musson, Belgique, Guy de Larigaudie tombe mortellement blessé.
Depuis 1940, plusieurs générations de scouts ont conservé le souvenir de la "légendaire Rover."
Sa mémoire est encore honoré par de nombreux groupes de scouts qui, en France, en Allemagne, en Italie, en Pologne, au Vietnam et ailleurs, portent son nom.
Situé à Saint-Martin-de-Ribérac, où il repose, chaque rue qui porte son nom. A l'occasion du centenaire de sa naissance, en 2008, à l'église a été érigée une stèle en son honneur.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email