Ominide 1241 punti

Dada et surréalisme

Le poète roumain Tristan Tzara fonde un mouvement qui devient rapidement international, Dada. Le mouvement tire son nome de l’une des premières expressions verbales d’un enfant, « dada ». Il refuse la tradition artistique et littéraire et même les catégories d’art et littérature. Tzara se rend à Paris en 1919 ; là il rencontre André Breton, qui, avec deux autres poètes, dirige la revue "Littérature".
Dada se transforme en Surréalisme quand André Breton cherche à trouver la manière de dépasser la révolte de Dada et proposer quelque chose de plus profond.
Les surréalistes refusent la raison et la logique afin de stimuler l’imagination, les rêves et la production artistique et pensent que seulement la force de l’inconscient permet d’aller au-delà des limites de la réalité.

Ils proposent une nouvelle conception de l’art basée sur les théories psychanalytiques de Freud. Ils utilisent les techniques de l’association spontanée d’idées et images et de l’écriture automatique pour permettre à l’inconscient de venir à la surface.
C’est Apollinaire qui, en 1917, invente le mot « surréaliste ».
Le premier « Manifeste du Surréalisme » est publié en 1924.
Quelques membres du mouvement sont : André Breton, Paul Eluard, Louis Aragon, Benjamin Péret, le peintre et photographe américain Man Ray.
Le mouvement a eu une existence plutôt courte, mais il a influencé la littérature, le cinéma et l’art contemporains et des années suivantes.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email