Ominide 62 punti
Questo appunto contiene un allegato
Breton, André - Surréalisme et Dadaïsme scaricato 16 volte

André Breton (1896-1966)

Etudiant en médecine depuis 1913, Breton interrompt ses études durant, la Grande Guerre et devient infirmier militaire li Nantes. A partir de 1916, affecté dans différents centres neuropsychiatriques, il entre en contact avec les théories de Freud qui le passionnent. Il côtoie Tzara et le Dadaïsme et crée une revue, Littérature, en I9I9 son but est de rompre avec la tradition du XIX siècle, surtout avec les symbolistes. A ses côtés, des poètes, Louis Aragon — médecin lui aussi — Philippe Soupault, Paul Eluard constituent le noyau d’un groupe dont la géométrie variera au fil des ans selon la volonté du maitre. C’est encore en 1919 que Soupault signe la première création surréaliste, Les Champs magnétites, un recueil de vers et prose réalisé en écriture automatique, autrement dit en abolissant les facultés rationnelles et en donnant libre cours aux associations spontanées.

Le Dadaïsme perd sa raison d’être et disparait, absorbé par le Surréalisme dont Breton rédige le premier Manifeste (cf. p. o) en 1924. Le groupe s’élargit avec l’entrée de poètes, Benjamin Péret (1899-1959), René Crevel (1900-1935) et Robert Desnos (1900-1945) notamment, du peintre et photographe américain Man Ray (1890-1976), du cinéaste espagnol Luis Buñuel (1900-1983) et de bien d’autres intellectuels. Une véritable école est née; elle se donne pour mission de «transformer le monde», comme a dit Marx, et de «changer la vie» comme le voulait Rimbaud (Second Manifeste du Surréalisme, 1930), mais les deux âmes — politique et poétique — se concilient mal:

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email