clodya di clodya
Ominide 22 punti

Charles Baudelaire

Les fleurs du mal est un recueil de 126 poèmes qu’est organisé comme un parcours biographique idéal en six parties, Spleen et ideal, Tableaux parisiens, Les fleurs du mal, La revolte, Le vin e La mort. la première est la plus importante (spleen et idéal) et marque la division entre la vie matérielle et l’idéal (monde supérieur) qu’est le seul que peut justifier l’existence. L’art seul peut entrevoir derrière les brumes du quotidien et à travers l’inspiration de la beauté, seule desse digne de vénération, cette dimension spiritelle. La seconde porte les lecteurs dans le monde de la ville et évoque la condition de l’homme; la troisième parle des paradis artificiels des drogues et de l’alcool pour s’évader des limitations du monde et du spleen, ce recueil parle de la femme considérée sous son aspect sensuel et damné. Révolte est un hurlement que le poète lance contre dieu qui à jeté l’homme dans cette condition et contre les autres hommes en ce il y a un pacte avec satan qui n’intervient pas pour aider son fidèle.

Les fleurs du mal est une liste des illusions perdues d’un homme qui ne trouve nulle part la perfection idéale qui l’appelle irrésistiblement, de là vient l’ennui qu’est l’angoisse existentielle (spleen) qui rende la vie insopportable ainsi il se perd dans un labyrinthe de tentations, de souffrances et de laideurs. Le titre du recueil révèle le tentative de Baudelaire qui voulait extraire la beauté du mal.
Baudelaire est le fondateur de la poésie moderne, il né à Paris en 1821 et, quand sa mère se remariage, il quitte sa famille, pour vivre en marge de la société. En 1857 il publie Les fleurs du mal, et le scandale suscité porte le poéte devant le tribunal pour outrage à la morale publique et il doit éliminer six poèmes en vue de la seconde édition de son chef-d’ouvre en 1861. En 1862 pare Le spleen de Paris qu’est formée par des petits poèmes en prose. L’abus des drogues et le surmenage limitent ses possibilités de travail. Il meurt dans une maison de santé en 1867.
Sa poésie est la synthèse des deux courants: du Romanticisme il garde l’expression du moi, les émotions fortes, l’ennui et l’aspiration à l’infini, avec le Parnasse il partage la recherche de la perfection formelle et le culte de la beauté. Dans cette recueil Baudelaire décrit la condition du poète entre l’ennui et l’angoisse de la vie d’un coté et l’aspiration vers l’idéal de l’autre.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email