Erectus 3799 punti

Histoire de la langue française


Le français est une langue romane, c'est-à-dire dérivée du latin.

Les Romains


De 58 à 51 avant Jésus-Christ, commandés par Jules César, l’armée romaine occupe la Gaule.
Les Gaulois parlent une langue celtique - le gaulois - et les Romains parlent le latin. Il s’agit toutefois du latin vulgaire, c’est-à-dire le latin parlé par les soldats, les marchands et les colons.
Les Gaulois et les Romains vont donc vivre ensemble sur des territoires communs et ils vont se mélanger assez vite, comme dans les autres provinces de l'Empire romain.
Peu à peu, dans presque toute la Gaule, le latin va remplacer les langues celtiques, tout en conservant quelques mots ou des tournures des langues de ces pays.
À la fin de l'Empire romain – V siècle - la langue parlée en Gaule est donc proche du latin, mais avec des modifications dérivées de la langue celtique: dans le sud l’élément latin prédomine alors que dans le Nord, c’est l’élément celtique qui s’impose.

Les Francs


Les Francs étaient un ensemble de tribus, de petites peuplades qui vivaient à l'est du Rhin. Comme les Romains, les Francs voulaient agrandir leur territoire. Pour cette raison, au Ve siècle, ils envahissent la Gaule, sous les ordres de leur chef, nommé Clovis. Les Francs ne parlaient ni le latin, ni le gaulois, mais le francique, une langue germanique. Dans son vocabulaire, Le français a gardé un grand nombre de mots dérivés de la langue des Francs

Langue d’oc et langue d’oïl


Depuis les origines, Le français est réparti en deux grandes familles de langues, comprenant de nombreux dialectes :
• la langue d'oïl au Nord, à l'origine du français moderne, où l’élément celtique est prédominant.
• la langue d'oc au Sud, à l'origine de l'occitan actuel, où l’influence du latin est très présente.
Oïl et oc étaient les mots pour dire « oui » dans chacun de ces deux groupes linguistiques
Le développement de la langue française n’est pas régulier. En effet on distingue trois niveaux : ancien français, moyen français, français moderne
- Ancien français : ensemble des langues romanes de la famille des langues d'oïl, parlées du IX au XIII , approximativement dans la moitié nord du territoire français actuel. La langue romane est dérivée de la fusion du latin vulgaire, très répandue chez le peuple, avec la langue gauloise. Le roman se transforme ensuite en ancien français où il reste encore quelques souvenirs de l’ancienne langue latine.
La Chanson de Roland (1080) et les Chansons des gestes sont écrits en ancien français

Les Serments de Strasbourg


L'histoire de la langue française commence avec le premier écrit dans une langue nouvelle qui ne peut plus être identifiée comme du latin. Ce premier document en français (langue romane à l’époque) date de 842 : ce sont les Serments de Strasbourg, qui déterminent le partage de l'empire de Charlemagne. Ce document contient aussi le premier texte en allemand : les deux langues de l'empire carolingien ont ainsi le même point de départ.
A la mort de Louis le Pieux, successeur de Charlemagne, l’Empire est divisé entre ses trois fils:
  • Charles le Chauve qui règne sur la France actuelle.
    Louis Germanique qui règne sur l’Allemagne actuelle.
Lothaire qui obtient l’Italie plus un bande de terre allant des Alpes à la Mer du Nord ainsi que le Titre d’Empereur.
Les Serments de Strasbourg signent l'alliance militaire entre Charles le Chauve et Louis le Germanique, contre leur frère aîné, Lothaire Ier.
- Moyen français: Au début du XIVème siècle on a encore des changements phonétiques et grammaticaux et l’ancien français devient moyen français, parlé de la fin du Moyen Âge jusqu’ à l'époque de la Renaissance (XIV – 1610)
C'est une période pendant laquelle la langue française se différencie des autres langues d'oïl et devient la langue officielle du royaume de France.
Le développement de la littérature en français moyen prépare le vocabulaire et la grammaire du français classique.
Les écrivains de cette période sont : Clément Marot, Pierre Ronsard, Montaigne, Rabelais et les écrivains de la Pléiade. Au XVI siècle la langue et la littérature française subit l’influence de la langue et de la littérature italienne (ex. composition de sonnet à l’imitation du Pétrarque). En même temps, petit à petit, le latin est remplacé par le français, grâce à l’œuvre de François Ier. En effet, le latin reste la langue habituellement utilisée par l'élite dans le domaine de l'éducation, de l'administration et de la bureaucratie jusqu'à l'Ordonnance de Villers-Cotterets en 1539, par laquelle François Ier fait du français l'unique langue juridique et légale du royaume.
En 1549, Du Bellay écrit la Défense et illustration de la langue française. Dans cette œuvre, il soutient une double thèse.
1) au lieu de traduire, il faut imiter les Anciens et les Italiens et défendre le français contre le latin, comme langue de culture et langue littéraire : le français est aussi digne que le latin.
2) il faut enrichir la langue française, en créant des mots nouveaux.
- Français moderne
Il s’agit du français utilisé par Corneille, Racine Molière (français classique). En 1635 le cardinal Richelieu fonde l’Academie Française qui a le but de surveiller sur l’usage correct de la langue française.
Plus tard, grâce aux écrivains du Siècle des Lumières (Voltaire, Montesquieu, Rousseau), le français devient une langue sans complications, accessible à tous.
L’Académie française existe encore de nos jours. Sa mission originaire était celle de fixer la langue française, de lui donner des règles de la rendre pure et compréhensible à tout le monde.
Dans ce but l’Académie rédige régulièrement un dictionnaire de la langue française
Hai bisogno di aiuto in Civiltà francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
I Licei Scientifici migliori d'Italia secondo Eduscopio 2017