Genius 17680 punti

La Provence et ses artistes

La Provence a toujours inspiré des artistes: peintres ou écrivains, chacun d’eux a eu de la région una vision singulière. En tant que peintres, il faut citer Van Gogh, Cézanne, Picasso, alors qu’ en tant qu’ écrivain la Provence est liée a Daudet, Pagnol et Giono.
Vécu pendant la seconde moitié du XIX siècle, Van Gogh préférait quitter son atelier et travailler à l’extérieur pour mieux fixer la lumière naturelle sur ses toiles. Il s’est installé a Arles et, bientôt rejoint par son ami Gauguin, il s’est consacré à la peinture de paysages et de portraits. A Arles, laâ nécropole antique des Alyscamps servit à tous les deux de modèle. A Saint-Rémy-de-Provence, on peut visiter le monastère de Saint-Paul où, interné volontaire, Van Gogh continua son travail de 1889 a 1890.
Né à Aix-en-Provence en 1839, u milieu des années 1880, Cézanne quitte Paris et revient s’établir en Provence. Précurseur de l’art moderne, il abandonne bientôt la perspective classique au profit d’une perception des plans à travers le jeu des couleurs et il simplifie les objets en forme, volume et en lignes élémentaires. Pendant plusieurs années, il a peint une soixantaine de vues de la montagne Sainte-Victoire. A Aix-en-Provence il est possible de visiter son atelier où il travailla de 1897 à sa mort, en 1906.
Quant à Picasso, il s’rest établi au château Grimaldi à Antibes (devenu aujourd’hui Musée Picasso) en 1947pour se fixer l’année suivante à Vallauris pour travailler à la poterie: certaines de ses céramiques sont exposées au musée municipal. L’artiste ne quittera plus le Midi; après il a séjourné à Cannes, au château de Vauvenargues et à Mougins où il finit sa vie.
Alphonse Daudet a nourri toute son oeuvre littéraire des paysages de sa Provence natale et des personnages pittoresques qui l’animent. Ainsi, a-t-il immortalisé les figures de l’Arlésienne et de Tartarin de Tariascon, le chasseur plus habile à parler qu’à manier le fusil. Le moulin de Fontvieille a sans doute inspiré plusieurs contes qu’il a intitulés Les Lettres de mon moulin (1869).
Ecrivain et cinéaste, Marcel Pagnol, dans ses oeuvres, est resté fidèle à sa Provence natale. Ses personnages ont un caractère simplifié, mais pittoresque, avec un accent qui chante et le sens de la repartie. On retrouve les souvenirs de son enfance, vécue entre Aubagne et Marseille, dans La Gloire de mon père, Le Château de ma mère, Le temps des secrets. A Aubagne, une exposition de santon permetr aux touristes de retrover certains personnages de ses romans.
Toute sa vie, Jean Giono edst resté fidèle à Manosque, sa ville nataled, où il est encore possible de visiter sa maison. La Provence de Giono est une région inquiétante, âpre et multicolore dont les couleurs sont souvent empruntées à la Grèce ancienne ou à l’Italie.
Hai bisogno di aiuto in Civiltà francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
Correlati Provence
Registrati via email