Erectus 3799 punti

L’influence italienne sur les habitudes alimentaires en France au XVI siècle


La Renaissance n’est pas seulement une période de grande d’innovation littéraire et artistique. La découverte de l’Amérique, l’attrait de l’Italie, les « bonnes manières » introduites à la cour par Catherine de Médicis et l’invention de l’imprimerie ont une influence sur les habitudes alimentaires.
On peut dire que l’influence italiennes dans les habitudes alimentaires en France concerne surtout la façon de se tenir à table, les confiserie et les gâteaux en général. Les nouvelles habitudes alimentaire arrivent en France grâce au mariage d’Henri II avec Catherine de Médicis et d’Henri IV avec Marie de Médicis.
En Italie, la Renaissance a eu lieu avant le XVI siècle et donc les premier ouvrage de cuisine viennent d’Italie et les ouvrages des cuisiniers italiens sont traduits en français, même si l’Eglise condamne cette recherche du plaisir comme si c’était un péché.
Les fruits et es légumes
Les légumes qui autrefois étaient méprisés par le nobles, maintenant reviennent à la mode et remplacent les céréales et les légumes secs.
En ce qui concerne la pomme de terre, il faut dire qu’elle a été longtemps absente de la cuisine française car on croyait qu’elle était toxique. On a aussi refusé longtemps de consommer la tomate, elle aussi étant considérée toxique.
Sous l’influence italienne, on commence à consommer beaucoup de fruits. On les consomme en compote où frais à la fin du repas, sauf le melon et les figues qui accompagnent le jambon encore aujourd’hui. Aux XVI siècle, les horticulteurs italiens développent beaucoup la culture des arbres fruitiers et il transmettent cette passion au Français. En effet la prune reine-claude doit son nom à la femme de François 1er.
La viande
Même la consommation des viande subit des modifications. Au Moyen Age on conseillait de consommer seulement de la viande d’oiseau et de volaille parce qu’elle convenait à l’estomac délicat des nobles. Mais pendant la Renaissance cela change.
Les gâteaux
La Renaissance introduit en France le goût pour la pâtisserie, les liqueurs et les sirops. Une mode importée d’Italie est constituée par les décors en sucre: en effet les confiseurs italiens fabriquent une pâte sucrée avec laquelle on fait des sculptures et des architectures élaborées. Ces décors sont le symbole de richesse, de luxe et de faste.
La manière de se tenir à table
Pendant la Renaissance on assiste aussi à un changement durable des manières de se tenir à tables.
Catherine de Médicis introduit la fourchette à deux dents qui toutefois met longtemps à s’imposer car on craint qu’elle blesse la bouche. Cependant, son usage deviendra systématique sous le règne d’Henri III, avec la mode des fraises et des collerettes parce qu’on trouve plus commode, pour ne pas se tacher, d'utiliser une fourchette.
C'est le début d'un changement profond des mentalités. Désormais, le raffinement consiste à éviter aux convives les contacts directs avec les aliments.
En outre, on utilise de plus en plus les serviettes, les assiettes individuelles et le verres, véritables œuvres d’art fabriqués à Venise et qui remplacent les coupes en vermeil, en argent ou en étain.
Hai bisogno di aiuto in Civiltà francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
I Licei Scientifici migliori d'Italia secondo Eduscopio 2017