Habilis 5248 punti

Les châteaux de la Loire


La vallée de la Loire a toujours été choisie par les rois de France pour y bâtir des châteaux à cause de la proximité avec la capitale et la douceur de vivre. On y trouve des forteresses qui remontent au Moyen Ȃge, mais la plupart remontent à l’époque de la Renaissance lorsque François Ier de retour des guerres d’Italie a voulu reproduire en France la même civilisation qu’il avait connue en Italie. C’est à ce moment-là que les châteaux perdent leur aspect de forteresse ; leurs toits aigus s’ornent de cheminées sculptés et de haute slucarnes. Quelques-uns appartiennent encore à des particuliers, mais le plus grand nombre peuvent être visitées. On peut citer : Chambord, Chenonceau, , Amboise, Chenonceau, Cheverny, Azay-les-Rideau et tant d’autres. Chacun a son histoire, ses souvenirs et ses légendes et presque tous offrent aux touristes des spectacles sont et lumières.
Le plus grand est celui de Chambord dont le parc est aussi étendu que la ville de Paris. François Ier le fit construire en 1519 sur des plans italiens.
Le château de Chenonceau a été construit sur le Cher, un affluent de la Loire, sur un pont de cinq arcades et entouré d’un beau jardin à la française. Le roi Henri en fit cadeau à sa favorite, Diane de Poitiers, qui après la mort de son amant, Catherine de Médicis l’obligea de l’ abandonner pour le lui céder. A l’occasion de l’avènement au trône de son fils François II, Catherine de Médicis y organisa des deux d’artifice jamais vus.
Le château d’Amboise existait déjà au Moyen Ȃge et c’est ici que naquit et mourut le roi Charles VIII. François Ier y invita Léonard de Vinci. On pense que son corps repose dans la chapelle St-Hubert d’Amboise.
Azay-les-Rideaux est un beau château remontant au XIV siècle. Il est entouré par les eaux du fleuve Indre et par de beaux jardins fleuris.
Cheverny appartient encore au descendants des anciens propriétaires qui y vivent et y pratique l’agriculture et la chasse. L’intérieur est somptueux : bien meubles avec des meubles d’époque, des toiles et des gobelins de grande valeur. Une curiosité : une centaine de chiens vivent à Cheverny et sont visibles à tout moment de la journée et on peut même assister à leur repas.
Hai bisogno di aiuto in Civiltà francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
Calendario Scolastico 2017/2018: date, esami, vacanze