Genius 20106 punti

Le Pont de l’Epée – d’après Chrétien de Troyes : Le chevalier à la charrette


La reine Guenièvre dont Lancet est tombé amoureux, a été enlevée par Méléagant et gardé dans un château entouré d’un fossé e gardé par deux gros lions en pierre. Pour se rendre digne de l’amour de la femme, Lancelot décide de la libérer, à n’importe quel prix. Cependant, avant de se battre contre les deux bêtes féroces, il doit traverser le Pont qui est constitué par une épée tranchante.

Texte

L'eau et le pont mettent les deux compagnons en une telle frayeur qu'ils tremblent de peur et disent au chevalier: < » Sire, croyez le conseil que vous donnent vos yeux! Il faut le recevoir! Ce pont est mal fait, mal joint et mal charpenté. Si vous ne vous en retournez maintenant, vous vous en repentirez trop tard. Avant d'agir, il convient de délibérer. Imaginons que vous ayez passé ce pont - ce qui ne peut advenir, pas plus que de retenir les vents, de leur défendre de venter, d'empêcher les oiseaux de chanter ou de faire rentrer un homme dans le ventre de sa mère et de faire qu'il en renaisse. Ce serait faire l'impossible comme de vider la mer. Comment pouvez-vous penser que ces deux lions forcenés enchainés à ces pierres ne vont vous tuer? Ayez donc pitié de vous même et demeurez avec vos compagnons! Vous auriez tort si, par votre faute et le sachant, vous vous mettiez en péril de mort! ».
Mais le chevalier leur répond en riant:< « Plutot mourir que reculer!>>. Lors, ils ne savent plus que dire, mais de pitié pleurent et soupirent. Et lui de passer le gouffre. Il se tenait bien sur l'épée qui était plus tranchante qu'une faux, les mains nues et les pieds déchaussés, car il n'avait laissé aux pieds souliers, ni chausses. Mais il amait mieux se meurtrir que choir du pont et se noyer dans l'eau dont il ne pourrait sortir. A' grande douleur, comme il convient, il passe outre, et en grande détresse, mains, genoux et pieds, il se blesse. Mais l'apaise et le guérit Amour qui le conduit et mène.
Tout ce qu'il souffre lui est doux. Des mains, des pieds et des genoux, il fait tant qu'il parvient de l'autre coté. Alors il se souvient des deux lions qu'il croyait avoir vus quand il était sur l'autre rive. Il regarde tout autour de lui. N'y avait pas même un lézard qui put donner à craindre. Il met sa main devant sa face, regarde son anneau et ne voit aucun des deux lions qu'il croyait pourtant avoir vus. Il pense être décu par un enchantement, car il n'y a rien là qui vive.
Ceux qui sont sur l'autre rive font garde joie quand ils voient que le chevalier a passé le pont. Mais ils ne savent pas la peine qu'il a eue. Le chevalier se tient pour heureux de n'avoir pas souffert davantage.
Le Pont de l’Epée – Questionnaire corrigé
1) Qui sont les protagonistes du passage ?
Ce sont Lancelot et ses deux compagnons
2) Quelles sont les épreuves que Lancelot doit surmonter ?
Pour arriver à délivrer la reine Guenièvre, Lancelot doit traverser le fossé en empruntant un pont et se battre contre deux lions féroces.
3) Pourquoi le pont est-il dangereux ?
Parce qu’il a la forme d’une épée ; il s’agit d’un danger surnaturel
4) On peut partager le récit en trois sections. Donnez un titre à chacune d’elle
Les conseils des compagnons de Lancelot
Lancelot qui traverse le pont
La réaction de Lancelot et de ses compagnons lorsqu’ils s’aperçoivent que la traversée s’est bien passée et donc la victoire de la force de l’amour sur la Raison
5) Quelle est la parti exclusivement narrative
C’est celle où Chrétien de Troyes décrit le protagoniste qui traverse le pont
6) Quelle est l’argumentation des deux compagnons de Lancelot pour le décourager.
Le pont est mal fait et en le traversant on risque de tomber à l’eau. Et s’il arrive à traverser, ce qui est tout à fait impensable et impossible, de l’autre côté il trouvera deuz lions féroces qui le tueront. A la fin, ils invitent Lancelot de ne pas mettre sa vie en danger et de bien vouloir rester avec ses compagnons.
7) Quelles comparaisons utilisent les deux compagnons pour convaincre Lancelot à renoncer à l’épreuve ?
Pour montrer que la traversée du pont est une entreprise impossible, les deux compagnons utilisent des comparaisons très efficaces : traverser sans danger un pont pareil est aussi impossible qu’ empêcher au vent de souffler, qu’ aux oiseaux de chanter, que faire rentrer un homme dans le ventre de sa mère pour qu’il renaisse une deuxième fois ou bien aussi impossible que la tentative de vider la mer.
8) Que peut-on penser de la tenue et de la position adoptées par Lancelot pour franchir le pont ? Pourquoi n’y prête-t-il pas garde ?
Lancelot n’est pas habillé en guerrier. Il a les mains et le pied nus, sans aucune protection Il serre très fort l’épée. Il ne prend pas garde à sa tenue parce qu’il est amoureux et il se laisse conduire exclusivement par l’amour et le désir de retrouver Guenièvre. D’autre part, en ne prenant pas garde à sa tenue il veut se montrer encore plus digne de l’amour de la reine.
9) Le champ lexical de la douleur physique. Pourquoi la souffrance de Lancelot est-elle cependant douce ?
Champ lexical de la douleur : a grande douleur, en grande détresse, il se blesse les mains, les pieds, les genoux. On peut remarquer que le champ lexical de la douleurs physique n’est pas tellement vaste car l’Amour qui accompagne le héros et qui le pousse à se diriger vers la femme aimée lui fait endurer et guérir toutes les blessures et la souffrance pour lui devient douce. Pour cela, pour Lancelot, symbole du chevalier courtois, la douleur est un moyen de devenir digne de la femme aimée.
10) Que symbolisent les lions ?
Les lions disparaissent devant le courage du jeune hommes et ils symbolisent tous les obstacles qui s’oppose à la complète réalisation de l’amour entre les deux jeunes. En définitive leur disparition signifie que grâce à l’amour toute difficulté peut être surmontée
11) Quels sont les éléments qui rendent le texte dramatique, parfois comique et merveilleux ?
• Eléments dramatiques : la prière des deux compagnons qui par leur argumentation cherchent à convaincre Lancelot à renoncer à traverser le pont , ce qui représente un très fort danger pour sa vie.
• Eléments comiques : la crainte exagérée des deux compagnons devant le pont et la rivière
• Eléments merveilleux ou surnaturel : le lions enchantés en pierre qui disparaissent, le pont qui a la forme d’une épée
12) Quelles sont les qualités que Lancelot manifeste dans cette épreuve ?
Dans cette épreuve, Lancelot se manifeste en tant que jeune amoureux très courageux. Il n’a peur de rien et se moque des soucis de ses compagnons. Non seulement il n’hésite pas à traverser le pont, en plus, il le fait nu-pieds, rendant ainsi l’épreuve encore plus dangereuse.
13) L’Amour est présenté comme une allégorie qui lutte contre celle de la Raison. En quoi le texte correspond à l’amour courtois ?
Les deux compagnons représentent la Raison, car il donnent de sages conseils et préfigurant tous les danger que pourrait causer la traversée de la rivière, alors que Lancelot est le symbole de l’Amour. Le conflit entre Raison et Amour est gagné par l’Amour. C’est le principe de la littérature courtoise. D’autre part, Lancelot est l’exemple typique du héros courtois : il est jeune, il sait utiliser les armes, il n’a peur de rien, devant lui il n’a qu’un but, celui de conquérir la femme aimé, en défiant tout danger.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
×
Registrati via email