Sapiens Sapiens 16465 punti

Pierre de Ronsard, poète du roi


Pierre de Ronsard a vécu de 1524 a 1585. Son nom est lié à la création d’ une nouvelle école littéraire, la Pléiade, dont l’objectif était la défense de la langue française. Le manifeste est constitué par la Défense et illustration de la langue française, fait paraître en 1549 par son ami Joachim du Bellay.
La publication, en 1550, des Odes lui on valu la faveur du roi Henri II, maintenue par son successeur, Charles X qui l’élisent prince des poètes. Gratifié de ce titre, Ronsard se doit de fournir à la Cour des poésies de circonstance et des divertissements littéraires pour les fêtes royales. En effet, en 1565, il réunit dans le récueil intitulé Élégies, Mascarades et Bergeries, les vers donnés à Fontainebleau l’année avant. Ce génie célébré par l’Europe entière est également un catholique partisan de l’autorité royale. C’est pourquoi, les troubles et le déclenchement des guerres de religion l’amènent, en 1562, à dénoncer, dans le Discours des misères de ce temps, le fauteurs de discorde et de violence.
Son non est également lié a Cassandre Salviati, fille d’un banquier florentin, proche de Catherine de Médicis que le poète séduit lors d’un bal à Blois. En 1552, Ronsard lui dédie un recueil de sonnets, les Amours, où, dans la tradition de Pétrarque, s’épanche l’amant rejeté.
En 1575, peu apprécié par le nouveau souverain Henri III et évincé par le jeune Philippe Desportes, Ronsard choisit de vivre dans la paisible retraite du Prieuré Saint-Cosme, situé près de Tours où il s’éteindra dix ans plus tard. Le dépouillement de sa dernière demeure lui offre le lieu idéal pour achever son oeuvre. En effet il y compose en 1578, Les amours d’Hélène, inspirés par Hélène de Surgères, jeune fille de l’entourage de la reine Catherine.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
Registrati via email