Nicky83 di Nicky83
VIP 5230 punti

DES LUMIERES AU ROMANTISME - LE XVIIIe SIECLE ET LE XIXe SIECLE

XVIIIe: Siècle des lumières

à la fin du siècle  Révolution Française / Napoléon

XIXe: Romantisme, un moyen de témoignage pour dépasser d’une situation décevante

Dans le XVIIIe siècle il y a eu le siècle des Lumières. Son principe, son idéal, était la raison; on voulait être le plus rationnel possible et surtout on voulait utiliser une méthode presque scientifique.

A la fin du XVIIIe siècle il y a eu un événement bouleversant toute l’histoire et la Société française qui a été justement la Révolution Française. Après ça, il y a eu un personnage très important : Napoléon. Son but était de conquérir le monde entier, c’était celui de former un Empire très grand, très glorieux. Il avait une grande volonté de splendeur, de grandeur (on parle de la Grandeur française et de la Grandeur Napoléonienne). Si on va à Paris, on trouve encore des témoignages de l’époque de Napoléon (comment l’Arc de Triomphe). Napoléon a été un point de repère, il a attiré beaucoup de gens. Beaucoup de jeunes ont été attiré par la politique de Napoléon et surtout par le désir de victoire.

Apres, au début du XIXe siècle, il y a la chute de Napoléon, l’Empire s’écroule. Tout ce qu’on avait rêvé, qu’on avait voulu construit s’écroule, ne se réalise pas. Le XIXe siècle s’ouvre avec un sentiment de désillusion. C’est le siècle du Romanisme, une réaction aux événements précédentes et surtout à la situation historique e sociale qui c’était crée dans le période précédent.

Surtout le jeunes, parce que ce sont eux qui ont eu d’aspiration, perdent leur ambitions, tous leur rêves ne ce sont pas réalisés. Il y a une déception de la part de jeunes. Donc le mythe de Napoléon tombe, s’écroule e avec lui s’écroule l’image du héros qui gagnait les batailles.

Apres Napoléon en France il y a la Restauration, on retourner au passé, au conformisme, à des principes et à des situations précédentes la Révolution. C’est une régression.

Les principes de la Révolution étaient « Egalité, Fraternité, Liberté ». Ils ne ce sont pas réalisés parce que dans la Société, entre toutes les classes sociales, il y avait une très grande différence. Il y avait beaucoup de différences entre la bourgeoisie, qui s’était enrichi, qui avait obtenu une position positive et des privilèges, et le peuple, les ouvriers, qui vivaient encore dans des conditions terribles, d’extrême pauvreté.

Qui est-ce qui donne origine au Romantisme? Il y avait une situation sociale, historique qui ne satisfait pas. Alors la première réaction est celle d’échapper de cette situation. Mais échapper c’est difficile du point physique et alors les romantiques commencent à imaginer, rêver une réalité différente, ils cherchent à échapper. Alors on se replie sur soi parce qu’il y a surtout un sentiment d’insatisfaction dominant et les possibilités de réaction soute deux:

- Un engagement concret surtout envers les misérables, les plus malheureux;
- Ou bien le replie sur soi. Un isolement de la société, une méditation sur sa misère, sa situation, sa malheur.

La littérature devient un moyen de témoignage pour dépasser de cette situation décevante.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
Come fare una tesina: esempio di tesina di Maturità