Luc2697 di Luc2697
Ominide 202 punti

La littérature populaire

La littérature populaire :
- S’adressait au peuple qui ne connaissait pas le latin.
- Donc les poète écrivaient en langue vulgaire pour se faire comprendre.
- En outre étant donné que le peuple était illettré et ne savait pas lire, cette littérature a une caractéristique orale. Elle se diffusait grâce aux jongleurs qui racontaient ou lisaient les textes dans les places, dans les rues ou près des monastères où les gens se réunissaient pour les écouter.
Chanson de geste
Le premier genre littéraire a été la Chanson de geste un poème épique qui parlait de guerres, de rois ou guerriers et que le public aimait.
Ses origines sont mystérieuses. Selon la thèse traditionaliste elles seraient le fruit une création collective, tandis que selon celle individualiste, elles auraient été écrites par un seul auteur.

Selon les érudites du Moyen Age il y avait trois différentes sources d’inspiration : la matière antique, basée sur les textes anciens –la matière de France qui a comme protagoniste Charlemagne – la matière de Bretagne qui s’inspire aux légendes celtiques. La chanson de geste appartient à la matière de France.
Dans ces narrations il y a toujours un personnage, le héros qui représente une certaine conception de l’homme. Il a comme but celui de défendre son roi et surtout sa foi e il est caractérisé par le courage, la force physique, le sens du devoir et du sacrifice, la générosité et la loyauté (toutes caractéristique typiques du moyen Age). Toutefois on ne connait pas la véritable psychologie du personnage ou ses états d’âme. On se concentre surtout sur la description des actions.
La chanson de geste était chantée par les jongleurs qui étaient souvent accompagnés par des instruments musicales. Donc elle a des caractéristique comme la laisse (strophe de longueur variable), l’ assonance (répétition de la même voyelle) et le refrain (répétition de la même phrase) qui donnaient mélodie et rythme au texte et le rendaient plus facile à mémoriser.
La chanson de geste la plus célèbre est celle de Roland, comte de Bretagne et neveu de charlemagne. Elle raconte que pendant que charlemagne est de retour d’Espagne ou il a combattu contre les Sarrasins, les basques attaquent son arrière-garde où se trouve Roland. Il combat de façon courageuse mais ayant été blessé il décide d’aller mourir sur le sommet d’une colline, pour s’approcher à Dieu. Il accomplit une série d’actions qui termine avec le sonne du corn et sa morte.
Le théâtre
Plus tard s’est développé aussi comme forme d’expression le théâtre, qui avait comme but celui d’instruire le peuple en matière religieuse. Successivement il y aura aussi un théâtre profane qui nait pour entretenir et faire divertir le public.
Le théâtre religieux se joue à l’intérieur des églises en langue latine mais étant donné que le peuple ne comprenait rien, plus tard il est représenté hors des monastères en vulgaire. Ses représentations se divisent en miracles – qui mettent en scène des situations quotidiennes avec personnages du peule – et mystères – plus complexes qui racontent épisodes de la Passion de Jésus Christ.
Plus tard se développe aussi un théâtre profane qui a comme but celui de faire rire en critiquant la société de l’époque . Il y différents genres : les soties – des pièces satirique avec personnages imaginaires - les moralités – des illustration didactique – et les farces de caractère réaliste qui ressemblent beaucoup aux fabliaux
Le roman de Renart
Il s’agit un ensemble de contes écrits à des époque différentes par plusieurs auteurs – on pense les moines. Ces récits ressemblent beaucoup aux fables d’Ésope puisque presque tous les personnages sont des animaux.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email