Ominide 1145 punti

Victor Hugo (1802-1885)


Victor Hugo s’occupe dans sa vie de:
• Théâtre : Préface du « Cromwell » (1827) (manifeste de la réforme politique du Romantisme)
• Romans : « Notre Dame de Paris » (1831), « Les Misérables » (1862)
• Poésie lyrique : « Les Rayons et les Ombres » (1840), « Les Contemplations » (1856)
• Poésie satirique/ engagée : « Les Châtiments » (1852) (dédiés à Napoléon III, le petit)
Engagement (politique), Génie, Imagination.

Dates :

1802 – « Je suis né que ce siècle avait 2 ans ». Naissance à Besançon d’un père général. La famille suit le père en Corse, Naples et en Espagne.
1816 – « Je veux être Chateaubriand ou rien ». Brillantes études à Paris.
1827 – Cromwell (manifeste du drame romantique)
1829 – Le Cénacle : Hugo reçoit chez lui tous ses contemporaines romantiques. Début de la liaison entre Sainte-Beuve et Adèle.
1830 – Découverte de la liaison.
1831 – Notre Damme de Paris (roman).
1833 – Rencontre avec Juliette Drouet, liaison que durera toute sa vie.
1837 – Mort de son frère Eugène qui était schizophrénique suite au mariage entre Hugo et sa femme Adèle.
1840 – Les Rayons et les Ombres (poésie). Hugo veut donner une empreinte libérale au gouvernement.
1843 – Mort de sa fille Léopoldine et de son mari, qui se nuaient dans la Seine.
1851 – Hugo essaie d’organiser la résistance au coup d’état de Napoléon III, mais il est contraint de s’exiler à Bruxelles.
1852 – exile à Jersey.
1853 – Les Châtiments (poésie satirique) contre Napoléon « le Petit ». En septembre il est initié au spiritisme par la Delphine du Girardin.
1855 – exile à Gu
ernesey.
1856 – Les Contemplations (poésie lyrique).
1862 – Les Misérables (roman de critique sociale et politique).
1868 – Mort d’Adèle Fouchet.
1870 – Rentrée d’Hugo à Paris en pleine guerre Franco-Prussienne.
1871 – Elections à l’Assemblée Nationale. Hugo soutien la Commune.
1876 – Réélu sénateur.
1881 – Hommage du peuple qui défile devant son domicile pour son 80eme anniversaire.

Génie :

• Puissant : l’Art pour Hugo devient moyen de révélation et connaissance du monde.
• Des contrastes : manichéisme, à travers l’antithèse il recherche et poursuit l’unité essentielle des choses.
• Lyrique : le poète est la voix universelle du Peuple, de Dieu et de la Nature. La mort de Léopoldine marquera une évolution importante qui lui permettra de combiner le lyrisme personnel et impersonnel.
• Epique : il rend épique tout sujet, à partir de plus pauvres jusqu’au plus haut.

Imagination :

• Faculté maitresse
• Il transforme le sujet visible et usuel dans une vision divine.
Engagement politique :
• La fonction du poète.
• Le poète a le rôle de guide dans la progression des hommes vers la justice, l’amour et la vérité.
• Le poète est une lumière devant les hommes.
• Il défende la cause Républicaine.
• Roman historique
• Roman social.
Toute sa vie le poète se met en service de ses nombreux engagements politiques et interventions publique :
• Défense de la liberté
• Dénonciation de l’injustice sociale
• Combat contre la misère
• Lutte pour les droits des enfants
• Combat contre la peine de mort
• Défense de l’instruction
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
×
Registrati via email