Victor Hugo


Victor Hugo a énormément écrit: il était un romancier, un dramaturge et un poète; ses œuvres sont les plus connues de la littérature française, mais le théâtre est son point faible. Il est politiquement engagé et il pense que le poète ne doit pas vivre comme un ermite, mais il doit être un guide pour le peuple, un prophète parce qu’il a une faculté que les autres n’ont pas, c’est-à-dire qu’il peut entendre la voix de Dieu que lui montre le chemin à suivre. Il nait à Besançon en 1802, son père est un général de l’Empire de Napoléon Ier et l’aime beaucoup car il le considère comme le prototype du héros romantique. Il étudie à Paris, au Lycée Louis le Grand et puis droit à l’université. Dès son adolescence, il était toujours très ambitieux, il voulait devenir comme Chateaubriand. Il se marie avec Adèle Fouchet, mais leur relation sera toujours froid, aussi parce qu’il a une amante, Juliette Drouet, qui reste à son coté pour toute sa vie, même en exile. Il commence très jeune à éditer : il écrit des poèmes et des pièces du théâtre, qui n’ont pas beaucoup de succès. En 1841 est élu à l’Académie française et le 1843 est son année terrible, particulièrement triste parce que sa fille Léopoldine meurt noyée dans la Seine pendant une promenade avec son mari. Il arrête d’écrire des poèmes pour une dizaine d’années et , après l’échec des « Burgraves » , il abandonne une fois pour toujours le théâtre. En 1848 il a aussi une déception politique : il soutien Louis-Napoléon Bonaparte aux élections présidentielles, mais il est déçu quand il commence à devenir un dictateur et il en prend définitivement les distances après le coup d’état. Il s’exile en France et passe toute la période du Second Empire à l’étranger. Il commence à écrire des pamphlets contre Napoléon III, qu’il appelle « L’usurpateur ». En 1856, il publie « Les Contemplations », un recueil des poèmes inspiré de la morte de sa fille. Après la chute de Napoléon dans la bataille de Sedan en 1870, il rentre en France et il est accueilli en fanfare, comme un héros nationale. Il devient députe des Paris et ,en 1885, il meurt d’une embolie pulmonaire. Son cercueil est exposé sous l’Arc de Triomphe et la foule parisienne le conduit jusqu’au Panthéon.

Le théâtre romantique est très peu représenté aujourd’hui parce qu’il est difficile à mettre en scène, surtout les pièces des Hugo car elle manquent de vérité historique et dramatique, les monologues sont trop longs, il y a beaucoup de personnages et les histoires racontés ne sont pas vraisemblables. Il propose un changement des règles, mais la majorité des spectateurs aime encore le théâtre classique et pour cette raison ce romantique éveille plus de curiosité que d’admiration. En 1830 Victor Hugo présente la pièce « Hernani » et s’engage une véritable bataille entre les partisantes et les opposantes de cette nouvelle génération de dramaturges. Dans la préface du « Cromwell », il théorise les principes du drame romantique et pour cette raison est considéré comme le manifeste su théâtre français. Le personnage principal est Cromwell, considéré comme un héros romantique parce qu’il a renversé la monarchie anglaise et instauré une république. L’auteur est considéré comme un précurseur du Réalisme parce qu’il pense que la vie doit être représenter dans l’œuvre d’art, qui doit parler de la vérité. Il veut abolir les unités aristotéliciennes parce qu’elles enferment la créativité des artistes et ont rendu l’art artificiel.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
Registrati via email