Ominide 13147 punti

Edgar Faure était un écrivain et homme politique français.
Avocat, écrivain et grand érudit, membre de l'Assemblée nationale de 1946 à 1958, sénateur de 1959 à 1966, député de 1966 à 1980 et sénateur de 1980 jusqu'à sa mort en 1988 lors de la Quatrième République a été deux fois président du conseil France: la première du 20 Janvier to 8 Mars 1952 et la seconde du 23 Février 1955 au 1 Février 1956.
Au cours de la IVe République a à plusieurs reprises le secrétaire d'État puis ministre (Budget, de l'Economie et des Affaires économiques, Affaires étrangères). Favorable à l'avènement de la Ve République, après 1958 est plusieurs fois ministre de l'Education nationale et des Affaires sociales Agriculture (avec le rang de ministre d'Etat).
De 1973 à 1978, il a été président Assemblée Nationale. Soutenu par le chef de la néo-gaulliste Jacques Chirac en 1978 a présenté sa candidature pour sa réélection à la présidence de l'Assemblée, mais est battu par Jacques Chaban-Delmas.

Dans la même année, il a été élu à l'Académie française. Quelques mois avant sa mort, il a été nommé par le président François Mitterrand à la présidence d'un comité pour l'organisation des célébrations du bicentenaire de la Révolution française.
Au cours de sa longue carrière politique, il a occupé plusieurs mandats locaux, dont celui de président du conseil général du Jura de 1949 à 1967 et Président de la Région Franche-Comté de 1974 à 1988.
Venant du Parti républicain, radical et le Parti radical-socialiste (qui sera publié en 1956 après un bref passage à la tête d'une formation de la gauche modérée), Faure rester jusqu'en 1977 une "aucun parti", tout en continuant à faire partie du groupe parlementaire gauche démocratique. En 1977, les tentatives de prendre la présidence du Parti radical, mais est battu par Jean-Jacques Servan-Schreiber. Il se penche sur les élections législatives de 1978 en tant qu'indépendant allié au Rassemblement pour la République (RPR), le parti néo-gaulliste. En route avec ce dernier, en 1979, était un candidat aux élections européennes avec l'Union pour la démocratie française, la liste libérale et centriste dirigé par Simone Veil.
Il est impossible d'attribuer une étiquette à spécifique Edgard Faure politique. En vogue durant la quatrième fois et au cours de la Ve République, il se trouve toujours sur le côté de la partie gagnante. Pour ceux qui l'accusaient d'opportunisme, il a répondu: "C'est le vent qui souffle de mon côté."

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email