Ominide 13147 punti

Agrippa d'Aubigné a été élevé dans la religion calviniste, dont il était un fervent partisan pendant les guerres de religion qui ont secoué la fin du XVIe siècle. À dix ans, il a été mis à bord à Paris à Mathieu Beroald, célèbre humaniste. L'année suivante, son père Jean d'Aubigné est mort. Agrippa d'Aubigné effectué ses études à Genève, où il a été envoyé en 1565, sous la direction de Théodore de Bèze. Lors du déclenchement de la seconde guerre de religion (1567-1568), il a entrepris sans hésiter armée protestante. Après une courte trêve en 1568, les hostilités ont repris avec plus de férocité. D'Aubigné a participé dans les batailles œuvres les négociations de paix. Il était absent de Paris lors des massacres de 1572, mais il a fallu une éternité rancune contre la monarchie. Les Tragiques montrent la trace des visions d'horreur dont il fut témoin. Pendant cette période, il a attaché le jeune roi de Navarre, qui lui son écuyer nommé en Août 1573. D 'avenir Henry IV a ensuite, après la Nuit de la Saint-Barthélemy, suivie de près la cour de France. On ne sait pas si d'Aubigné truqué, comme l'a fait celui-ci, se convertir au catholicisme. En tout cas, il faisait partie des compagnons du roi de Navarre, au moment de son évasion, le 4 Février, 1576.

Cette amitié entre le roi et le poète aurait duré de nombreuses années. Henri IV le nomma plus tard le maréchal en 1586, gouverneur d'Oléron œuvres de Maillezais, qu'il a conquis par la force des armes en 1589; puis vice-amiral de Bretagne et de la Guyenne. Mais les différences religieuses et politiques finiraient par séparer les deux hommes, qui ne se doutait pas que leurs petits-fils respectifs, Louis XIV œuvres Mme de Maintenon, ils seraient mariés en 1683. En 1577, il a été grièvement blessé à Casteljaloux. Selon la légende, il aurait forgé par conséquent, il était là, entre la vie et la mort, qui viendrait à l'esprit en premier «clauses» de son grand poème épique sur les guerres de religion, Les Tragiques. À la suite de cette blessure, il se retira dans le Landes-Guinemer œuvres marié Suzanne de Lezay en 1583. Ebbe par son fils, Constant, père de Françoise d'Aubigné, la future marquise de Maintenon, œuvres deux filles, Marie de Caumont d 'Adde, œuvres Louise Arthémise de Villette, qui était la véritable figure de la mère de Madame de Maintenon. Constant a causé l'une des plus grandes déceptions de sa vie en se convertissant au catholicisme; il lui déshérité, jetant dans la pauvreté en même temps sa belle-fille et petits-enfants. Après la mort de sa femme en 1596, il a eu un fils naturel par Jacqueline Chayer: Nathan d'Aubigné. Après l'assassinat du duc de Guise en 1588, d'Aubigné tir part dans les batailles politiques et militaires de son époque. Il était alors le représentant du parti protestant dur actuel œuvres vu le mauvais œil des concessions faites par le chef de son parti pour accéder au trône.
Comme beaucoup de protestants, d'Aubigné sentait l'abjuration d'Henri IV, en 1593, comme une trahison, surtout depuis qu'il avait été parmi ceux qui avaient combattu plus de mettre Henry au trône. Il a été progressivement retiré de la cour œuvres il a pris sa retraite après l'assassinat d'Henri IV en 1610. Semble que c'est durant cette période qu'il se consacre à l'écriture de ses œuvres, notamment Les Tragiques. Mais pour lui, ce n'était pas une autre façon de prendre les armes, multipliant les pamphlets anti-catholiques et les attaques polémiques contre les protestants convertis. En refusant de faire des compromis, d'Aubigné a été contraint de quitter la France en 1620, après la condamnation de son Histoire Universelle DEPUIS 1550 JUSQU'EN 1601 par le Parlement. D'Aubigné se retira alors à Genève, où il publiera ses œuvres les plus importantes. Il a épousé Renée Burlamacchi en 1623, œuvres est mort le 9 mai 1630.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email