-faby- di -faby-
Ominide 134 punti

Existentialisme, Sartre et Camus


Pendant les premiers décennies du 1900, avec la seconde guerre mondial et la découverte des camps de concentration, il y a un climat de répression qui conduit à la diffusion d’un fureur de vivre pendant le gens et qui influence aussi la philosophie.

En effet entre les philosophes se diffonde le mouvement existentialiste, selon lequel l’existence precede l’essence et c’est la cause des angoisses de l’homme.
Il y a un existentialisme chrétienne, selon lequel l’existence de l’homme se fonde sur l’existence de Dieu, est seulement en lui l’homme peut éloigner son malêtre.
Selon Sartre, au contrarie, Dieu ce n’est pas la solution aux problèmes de l’homme.
Il croit que seulement à travers de l’engagement l’homme peut trouver cette solution. L’engagement de Sartre est aussi représenté par une révolution politique.
D’ici se peut lier l’existentialisme à l’humanisme, Sarte et Camus reconnaissent le besoin d’établir une solidarité entre les gens, qui peut combattre le nazisme et l’oppression.
Sartre croit que l’engagement aie pouvoir sur toute l’humanité, l’homme avec ses actions et choies est responsable de lui même et aussi de tous les autres.

Représentant de l’humanisme c’est aussi Camus.
Sa pensée se développe entour la necessaire prise de conscience de que tous le monde est condamne à mort.
Il reconnait que cette condition peut conduire l’homme a s’interroger sur le sens de toute sa existence et donc a se rendre compte de l’absurdité de la vie.
Cette prise de conscience lie l’homme au suicide, mais Camus dénonce cet acte, en croyant que l’homme doive accepter rationnellement sa condition et s’opposer a ça avec une révolte individuelle, qu’est liée au engagement de Sartre.
Il croit donc que l’effort et le sacrifice peuvent sauver l’homme.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email