L'Europe de Victor Hugo


C’est le discours d’ouverture du congrès de la Paix à Paris, prononcé par Hugo (1849), qui en est le président, en se montre un visionnaire sur la nécessité d'une Europe unie qu'il appelle de ses voeux, un siècle avant que ne s'amorce
la construction européenne.

Ce discours → lancer un appel à la création des «Etats-Unnis d’Europe» et à la paix et à la solidarité.
(= but).

Les États-Unis d’Europe → un scénario prospectif qu’il revait de l'évolution politique de l'Europe, partageant des idéaux communs et de l'Union européenne, basé sur la solidaritè dans lequel les pays européens seraient scindés en entités fédérées englobées dans un super-État fédéral européen, sur le modèle des États-Unis.

Dans ce texte, par des accents lyriques où il fait intervenir tout à la fois Dieu et la Providence laïque, le grand auteur x exprimer ses espoirs de paix universelle, son adhésion au suffrage universel et sa foi dans la civilisation et dans le progrès non sans naïveté: «L’ère des révolutions se ferme, l’ère des améliorations commence».
En autre il souhaitait rendre possible l’extinction de la guerre, substituer la démocratie aux tyrannies, substituer la médiation et l’arbitrage aux batailles et à la guerre, faire ainsi émerger l’universelle fraternité des hommes.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Potrebbe Interessarti
×
Registrati via email