Ominide 13147 punti

L'abbé Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre, dit l'abbé de Saint-Pierre était un écrivain, philosophe et diplomate français, membre de l''Académie française.
Charles-Irénée Castel, est né en Normandie d'une famille de la noblesse milieu du Val de Saire par son père, le marquis de Saint-Pierre et grand bailli du Cotentin et du Bessin à l'autre côté de la mère, un parent de Gigault de Bellefonds et un descendant de Lucas Acher, Seigneur de Mesnil Vitey à Airel.
En raison de sa constitution fragile qui l'empêchait de sa carrière militaire, Charles-Irénée avaient été envoyés à étudier chez les jésuites, puis les ordres sacerdotales, mais sans vocation. Arrivé à Paris en 1686, il s'est attaché pour les environnements opposition à la politique de Louis XIV.

Merci aux bonnes relations de la famille, devient le premier aumônier de Francesca Maria de Bourbon-France, duchesse d'Orléans et la fille illégitime de Louis XIV et de Madame de Montespan, et régulièrement fréquenté les salons littéraires de Madame de La Fayette et Anne-Thérèse de Marguenat, marquise de Lambert. Là, il a rencontré et est devenu un ami de Bernard Le Bouyer de Fontenelle, qui propose l'Académie française, à laquelle il a été élu en 1695 en dépit de ne pas avoir encore rien écrit. Son élection a été vainement combattue par Bossuet, La Bruyère et Boileau.
Cette histoire a été l'un des épisodes de la Querelle des Anciens et des Modernes qui a secoué l'Académie à la fin du XVIIe siècle. L'abbé de Saint-Pierre peut être considéré comme le premier représentant des idées nouvelles qui annoncent des Lumières. En 1702, il devint abbé de Tiron en Normandie.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email