Ominide 4875 punti

Caligula – Albert Camus


Caligula d'Albert Camus est un pièce de théâtre où l'empereur Caligula se noie dans la douleur pour la mort de sa sœur et amante Drusilla.
Ce travail offre un spectacle qui nous plonge dans la solitude et les divagations d'un homme possédé par le démon du pouvoir. Le pouvoir est en fait une possession mal conduit homme toujours à la recherche désespérée et impossible, d'une réalité déformée et inhumaine, il trouve enfin la liberté de la raison, la logique et la contingence.
Ce n'est pas l'homme notre ennemi, n'est pas l'empereur Caligula descend, mais la puissance qui en est propriétaire. L'homme Caligula, au fond, est rien sinon un boîtier, une image vierge dans laquelle il réalise le désir de l'absolu.
De plus, de nombreux critiques ont vu dans l'œuvre de Camus, une référence à Hitler et la tragédie nazie.
Cependant, ce travail est beaucoup plus: il est une analyse claire et froide des rapports de pouvoir, compris comme un exercice du pouvoir sur d'autres êtres humains, qui est indépendante du temps et de l'humus culturel dans lequel il a été écrit. Il rappelle que Camus a voulu répondre non pas tant contre les Européens juste de sortir de l'abîme de l'autoritarisme, mais plutôt contre nous, que nous vivons à une époque où le pouvoir est beaucoup plus subtile et sournoise.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email